Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux

Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image

MUSÉE DE L'ACCORDÉON

et des instruments de musique populaire

Le Bourg
15150 - Siran
 

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

Ouverture aux individuels d’avril à septembre et pour les groupes, toute l’année, sur réservation
Avril mai mardi jeudi samedi de 14h30 à 16h30
Juin et septembre (mardi jeudi samedi de 14h30 à 16h30 et dimanche 15h 18h)
Juillet aout tous les jours de 10h à 12h et de 15h à 18h (sauf les mercredis et jours fériés)
Dernier dimanche d’avril ouvert pendant la foire de Siran
Deuxième week-end d’octobre ouvert (sauf jour férié et congé d’une semaine en avril)
Contact 04 71 46 08 68

 

A la découverte d'une collection exceptionnelle d'accordéons, de vielles, de cabrattes et de boîtes à musique...

Zoom au survol des images

         

■ Des locaux spacieux, lumineux et chaleureux permettent une présentation moderne, claire et colorée, d’instruments variés et multiples. Un film présente la création de la collection des instruments et du musée. Des vitrines sont consacrées à chaque instrument. L’accordéon est l’instrument le plus représenté, depuis les modèles romantiques des origines, jusqu’aux instruments de concert sophistiqués d’aujourd’hui. Divers panneaux détaillent ses mécanismes et sa fabrication.

Le Musée de l’accordéon et des instruments de musique populaire de Siran abrite une collection exceptionnelle de 300 pièces, constituée au fil de leur vie par les frères Cazes. Accordéons, vielles, cabrettes, boîtes à musique. Chaque instrument a son histoire et raconte un pays avec ses traditions et ses coutumes. Un pays rythmé au son de l’accordéon, à la mesure des cabretaïres ; une musique qui n’en finit pas de se réinventer lors des manifestations conviviales où se mêlent avec passion tous les genres et tous les âges, autour de l’accordéon. La collection du musée est inscrite au Registre des monuments historiques.

Le musée s’étend sur deux niveaux, dans un bâtiment joliment restauré : plus de deux cent cinquante instruments sont présentés. Les accordéons les plus anciens sont diatoniques : chaque bouton de l'accordéon fait fonctionner deux anches accordées différemment, donc deux notes. On obtient une note avec la première anche en tirant, une autre note avec la seconde anche en poussant. A l’étage, les instruments plus récents sont chromatiques. Certains sont de véritables petits bijoux, en nacre et bois de rose. Mais vielles (dont une Varquain de 1740), cabrettes et autres boîtes à musique sont aussi là pour le plaisir des yeux… et des oreilles !

HISTOIRE

L’origine de ce musée est entièrement liée à l’histoire des trois frères Cazes.
Gabriel naquit à Siran en avril 1925, ainsi que ses frères Jean en 1926 et Louis en 1938. Leur père était agriculteur et sabotier; selon Gabriel il s’installa au village du Mazet, près de Siran, pour leur permettre d’aller facilement à l’école. La condition de la famille était très modeste, Gabriel obtint de bons résultats à l’école et il voulait devenir instituteur, mais il sentit bien que ses parents n’avaient pas les moyens de lui permettre une poursuite d’études. Il se contenta donc d’obtenir son certificat d’études brillamment. Il réussit à posséder un accordéon Maugein chromatique, il s’entraîna avec son frère Jean en utilisant des cours par correspondance. Ils parvinrent à jouer et à animer des réunions de copains La guerre arriva, les bals étaient interdits. Après 1945 ils jouèrent au café Bordes, mais Jean partit au service militaire. Gabriel se trouva seul et de dépit vendit l’accordéon. Il entra dans une entreprise forestière, puis créa la sienne, spécialisée dans le reboisement.

Un jour dans une discussion, on mit en doute sa capacité à jouer de cet instrument et à animer un orchestre. Son orgueil qui n’était pas mince est touché à vif, il alla aussitôt s’acheter un accordéon Maugein, mais fut horrifié de constater que tout son acquis avait disparu. Tout était à refaire…Il ne se découragea pas, se remit au travail, patiemment avec des amis. Par nostalgie il rechercha même à racheter son premier instrument, et avec son plus jeune frère Louis, il se mirent à acheter de vieux instruments qu’ils réparèrent ensemble, au moins pour les parties les plus abordables, "Nous n’avions pas la télévision dit Gabriel, alors le soir nous avions le loisir de travailler pour notre passion". Pour 150 euros environ, ils récupérèrent cinq ou six instruments. Les deux frères devinrent des amis de René Lachèze directeur des établissements Maugein de Tulle, rare fabricant français d’accordéons. Au fil de leurs visites et recherches ils continuèrent et diversifièrent leurs achats : instruments variés et nombreux, ainsi une véritable collection naquît de cette passion et se développa… Ils commencèrent à la présenter et l’intérêt grandit autour d’elle, on les encouragea à la réunir dans un musée. Ils disposèrent même d’une vieille maison accolée à une grange, bien située au cœur de Siran et la proposèrent à la commune. Le Conseil municipal saisit aussitôt cette opportunité et avec une belle synergie, les soutiens du conseiller général de Laroquebrou, de la Préfecture du Cantal, du Conseil régional, ce bâtiment fut transformé en un remarquable et chaleureux "Musée de l’accordéon et des instruments populaires", écrin bien adapté à la collection des frères Cazes. Le musée s’ouvrit à Siran pour la première fois le 6 juin 1997 pour les enfants de l’école.

VISITES

Le musée accueille les groupes toute l'année y compris pendant les congés sur réservation.

ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Parking autocar,
• Salle de projection
• Animaux admis,
• Visites individuelles libres oui guidées,
• Visites groupes libres...

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Siran


• Le village de Laroquebrou (5 km.)

Source : Siran Cantal

           12.06.2017

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...