Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

 Zoom au survol de l'image

ORCIVAL
Ville du département du Puy-de-Dôme

Code Postal : 63210 - Population : 250 h. (environ)
Altitudes moyennes : 780 m. - 1509 m.
Habitants : les Nonettois et les Nonettoises
Mairie : 04 73 71 65 79

 

Zoom au survol des images

     

Au cœur du Parc des Volcans d'Auvergne, village de caractère, station verte de vacances et Capitale de la gentiane...

Orcival, petite localité située dans le frais vallon arrosé par la Sioule, conserve une magnifique église romane, fondée par les moines de la Chaise-Dieu. Station climatique d'été et station verte. Les terres d'Orcival furent propriété des comtes, puis des Dauphins d'Auvergne jusqu'en 1243. Au XIème siècle, une église, située à l'est du village, accueillit une statue de la Vierge, extrêmement vénérée; une légende prétend qu'elle avait été sculptée par saint Luc. A l'origine, un grand nombre de bienfaiteurs ou d'anciens prisonniers venaient offrir des ex-voto à la Vierge sous forme de chaînes, menottes, et autres fers en remerciement pour la réalisation de leurs vœux.

Quelques-unes de ces chaînes à boulets sont toujours visibles sur l'élévation du transept sud de la basilique et ont valu à celle-ci le surnom de " Notre-Dame des Fers ".


 

HISTOIRE

Les terres d'Orcival furent propriété des comtes, puis des Dauphins d'Auvergne jusqu'en 1243. Au XIème siècle, une église, située à l'est du village, accueillait une statue de la Vierge, extrêmement vénérée; une légende prétendait qu'elle avait été sculptée par Saint-Luc. La basilique actuelle fut édifiée en raison du succès grandissant d'un pèlerinage. Notre-Dame d'Orcival devint alors le nouveau lieu d'accueil de la célèbre statue, conservée aujourd'hui dans le sanctuaire de l'église, et qui est depuis l'objet d'un pèlerinage qui a lieu tous les ans le Jeudi de l'Ascension. La veille au soir, les pèlerins, venus dans la nuit de toute la région, assistent à une retraite aux flambeaux et à une messe de minuit. On attribue à cette basilique un pouvoir thaumaturge.

Elle est parfois appelée Notre-Dame des fers pour son intercession en faveur des prisonniers. Sur les murs du transept Sud sont suspendus des boulets et des chaînes, qui sont des ex-voto déposés par des prisonniers libérés après avoir prié Notre-Dame d'Orcival

PATRIMOINE RELIGIEUX

Zoom au survol
de l'image

• La basilique Notre-Dame

Cette église romane, élevée au rang de basilique en 1894 par le pape Léon XIII, fut construite par les moines de la Chaise-Dieu au début du XIIème siècle, vraisemblablement financés par Guillaume VII, comte d'Auvergne. Elle fut terminée en 1166. On pense qu'elle a sans doute été construite en une seule campagne, au vu de l'homogénéité de son architecture.

Les caractéristiques architecturales et décoratives de la basilique d'Orcival sont comparables à celles des autres églises majeures de Basse-Auvergne. Avec son chevet aux proportions élégantes, nettement hiérarchisé, sa crypte archaïque, inspirée de celle de la cathédrale Notre-Dame de l'Assomption de Clermont et sa nef aux chapiteaux richement décorés, la basilique d'Orcival est en revanche l'une des rares églises d'Auvergne à avoir conservé sa tour de clocher d'origine. Le relief accidenté du site dicta aux hommes qui la construisirent la proportion particulière de l'édifice : le flanc de la vallée dut être entamé pour permettre de construire la façade occidentale.

EXCURSIONS

• Rives et vallée verdoyante du Sioulet,
• Cascade et lac de Servières,
• Forêts,
• Roches branlantes de Gelles et Orcival, roches Tuilière et Sanadoire (dykes de phonolithe isolés),
• Sentiers de grandes et petites randonnées, circuits VTT...

RESSOURCES

• Pâturages, bovins, fromages et liqueurs, Centre de recherches zootechniques et vétérinaires...

PERSONNALITÉS LIÉES A LA VILLE

• Jean-Louis Murat, auteur-compositeur-interprète, (de son vrai nom : Jean-Louis Bergheaud)

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville d'Orcival


• Basilique romane Notre-Dame à Orcival : fondée par les Comtes d'Auvergne au XIIème siècle, elle l'une des trois principales de basse Auvergne, consacrée à la Vierge.
• Château de Cordès à Orcival : Manoir des XIIIème et XVème siècles, restauré au XVIIème siècle par le Maréchal d'Allègre.

           25.03.2017

 

___

Pour votre séjour dans le département du Puy-de-Dôme, Auvergne Centre France vous accompagne dans le choix de votre hébergement !...