Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image

OLLIERGUES
Ville du département du Puy-de-Dôme

Code Postal : 63880 - Population : 770 h. (environ)
Altitudes moyennes : 382 m. - 663 m.
Habitants : les Ollierguois et les Ollierguoises
Mairie04 73 95 50 26

 

Zoom au survol des images

         

Olliergues une ville étape de la Route des Vieux Métiers, ancienne seigneurie et place forte de 1208 à 1789...


Lentement façonné autour de la Dore, Olliergues s'organise autour du château et du quartier du Pavé. Le bourg d'Olliergues a connut, fin XVème, début XVIème, un important développement marchand grâce aux moulins, tanneries, fabriques de toile et de papier. Olliergues, commune de 770 habitants, se situe à l’extrémité est du département du Puy-de-Dôme, enfermée dans les méandres de la vallée de la Dore au cœur du Parc Naturel Régional du Livradois Forez, autour du château-musée et du fin clocher de l’église gothique. De nombreux artisans d’art se sont installés dans ce site exceptionnel. Ce positionnement sur les terrasses fertiles de la rivière en fait un point de passage obligé et incontournable par la D 906, axe Thiers-Ambert. Chef lieu de canton, Olliergues fait partie des six communes de la Communauté de Communes du Pays d’Olliergues.

A Olliergues, le paysage permet de lire l’histoire géologique du lieu : le bourg utilise depuis fort longtemps, pour se préserver, la butte ciselée par la rivière. Là, le château-musée se dresse au centre du village ; près de lui, cet étrange et fin clocher sur l’église gothique (intérieur clair, avec des vitraux signés dont les thèmes sont très liés à l’histoire locale) et, tout autour, le bel amphithéâtre de maisons et terrasses offrant de magnifiques points de vue de toutes parts.
Le bourg d’Olliergues possède un fort potentiel patrimonial qui a été mis en valeur depuis la dernière décennie, notamment avec la réfection des rues.

PATRIMOINE HISTORIQUE

Le château fort qui surplombe le bourg, ancienne demeure des "La Tour d’Auvergne", seigneurs de Turenne a subi une restauration du donjon, de la tour d’escalier, reconstruction de la première enceinte, dans les années 1970. Il domine le village avec remparts et tours, et surtout son donjon carré du XVIème siècle. Château ayant appartenu à la famille du maréchal de Turenne, restauré, abrite le Musée des vieux métiers, riche de la tradition artisanale régionale.

PATRIMOINE RELIGIEUX

L’église gothique (intérieur clair, avec des vitraux signés dont les thèmes sont très liés à l’histoire locale), fut construite au XIVème siècle, agrandie au XVIIème puis au XIXème, pour devenir église paroissiale en 1842, avec clocher en bois et beau tombeau en granit ainsi que des peintures murales du XVème siècle, La nuit, Olliergues prend une toute autre dimension. Le bourg s'illumine et se transforme en joyau qui scintille et révèle le caractère somptueux du site.
L'Église est inscrite à l'inventaire des monuments historique en 1961.

L’église Saint-Martin, à la Chabasse.

PATRIMOINE LOCAL

Le Pont Médiéval franchit la Dore en trois arches inégales. Les deux piles sont munies de becs, en amont. Sur les becs ont été aménagés des refuges pour la protection des piétons lors du passage des charrois. Le revêtement du tablier en galets blonds de la Dore est à remarquer. Une chaussée de galets couvre le tablier du pont de type médiéval à dos d’âne. Ses trois arches inégales retombent sur deux piles avec bec en amont pour parer à la violence du courant et dévier les débris charriés par les crues. Au-dessus, l’un des deux refuges pour piétons abritait encore au début du XXème siècle une cabane de lavandière. Dominant son prédécesseur, le nouveau pont date de 1860. Sous son arche se dessine une vue originale sur la rivière et la butte coiffée du château. En amont comme en aval, les maisons plongent leur pied dans l’eau, témoignage de l’activité liée à ces lieux comme les tanneries.
Classé Monument Historique.

La maison des Marchands (ISMH) 10, rue du Pavé, maison type de la fin du XVème siècle, elle a conservé ses baies en anse de panier. Une restauration a mis en valeur les pans de bois des encorbellements.

Tours et maisons particulières

• Tour des Agneaux et bâtiment attenant (XVIème siècle) portant meurtrières et fenêtres à meneau au 14, rue des Agneaux.
• Hôtel de la Brosse, 1, rue du Pavé Bel exemple d’hôtel particulier, dont la construction commencée au XVème siècle à partir d’une maison de marchands rappelle les cours intérieures de Montferrand.
• Maisons bourgeoises, 44, rue du Pavé : il s’agit de très belles constructions du XVI ème siècle présentant tours d’escaliers et linteau armorié, anciennes résidences des marchands de toiles d’Olliergues.
• La maison du "Tisserand" 5, rue des Agneaux Maison du XVIème siècle, elle présente la particularité d’un escalier dont les marches en chêne massif sont chevillées dans un fût de sapin. La maison est en mauvais état, contrepartie d’un caractère d’authenticité indéniable.

Boutiques du XIXème siècle

• Salon de coiffure, au 3, avenue Rhin et Danube, en face, ancien magasin Gouttefangeas éditeur de cartes postales, au 23, de la rue Rhin et Danube, la vitrine porte encore en relief la marque du papier photographique Jougla. Au 11, rue du Pavé, ancienne quincaillerie.
• Le belvédère d’où l’on peut découvrir le bourg d’Olliergues, la Dore, la gare et les anciennes usines Villadère.
• Le pont médiéval du Diable, restauré en 2004.

PATRIMOINE CULTUREL

Le Musée des Métiers et des Traditions vous invite à découvrir une collection d'outils et de métiers typiques dédiés au travail du bois, du métal ou encore des fibres textiles. Vous y découvrirez les techniques des savoir-faire qui contribuèrent à renommer d'Olliergues.

 

■ Visite(s) conseillée(s)


• Les ateliers de la Dore
• Musée des Métiers et traditions
• Le Train touristique du Livradois-Forez

Mais aussi...

• Château de la Montmarie

07.06.2018

___

Pour votre séjour dans le département du Puy-de-Dôme, Auvergne Centre France vous accompagne dans le choix de votre hébergement !...