Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux

FacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image

PAYS DES COMBRAILLES

___

 

De gorges en cascades, c’est le pays des rivières, des étangs et des lacs !...

Zoom au survol des images

Entrez, vous êtes les bienvenus ! Les Combrailles, ce sont 99 communes situées au nord-ouest du département du Puy-de-Dôme, au cœur de l'Auvergne. Les Combrailles sont constituées de hauts plateaux granitiques, déchirés par l'activité volcanique et entaillés par les gorges de la Sioule. Cette rivière est véritablement l'épine dorsale de ce pays encadré par la Chaîne des Puys, les Monts Dore et le plateau du Limousin. Traversé par la Sioule, rivière d’une qualité exceptionnelle notamment pour la pureté de ses eaux, le plateau des Combrailles est le pays de l’eau et compte nombre d’étangs et de ruisseaux. Le panorama sur la chaîne des Puys et quelques belvédères en surplomb de la Sioule, tel celui du méandre de Queuille, en font un territoire magique pour ses paysages.

C'est un territoire à découvrir, à ressentir, à respirer et à vivre ! Un espace où s'immerger pour s'émouvoir ! Les Combrailles offrent aux visiteurs et plus particulièrement aux amateurs de nature des paysages très différents : entre bocages et hauts plateaux, gorges profondes, méandres sinueux, grands espaces boisés avec les volcans pour toile de fond, les contrastes paysagers sont saisissants et de nombreux lieux encore sauvages.

UN PATRIMOINE NATUREL D'EXCEPTION

Partez à la découverte des multiples visages des Combrailles et admirez cette nature sauvage et préservée, vous comprendrez pourquoi on y revient. Les zones protégées favorisent la réintroduction de nombreuses espèces animales et végétales. Les bois et forêts raviront les amoureux de la Nature par la richesse de la faune et flore.

Les Combrailles sont une région naturelle et culturelle de France, située au nord-ouest du Massif central. Cette région de basse montagne était sous l'Ancien Régime partagée entre les provinces d'Auvergne, du Bourbonnais, Marche et Limousin. Venant du celte "comboro", les Combrailles forment un espace existant depuis l'antiquité. Au Moyen-âge elles sont divisées en plusieurs seigneuries. Certaines locales et importantes comme la principauté de Combraille de Chambon en Limousin ou celle des Rochedragon en Auvergne. Plus tard la région divisée intègre des principautés féodales rivales entre elles comme le comté d'Auvergne, celui de la Marche et le Dauphiné d'Auvergne puis plus tard les duché d'Auvergne et duché de Bourbon.

Plusieurs étendues différentes sont proposées pour les Combrailles. Un espace central est retenu par sa topographie et son aire culturelle qui est celle des plateaux occidentaux du nord-ouest de l'Auvergne et de l'est de la Creuse. Les terres vallonnées du sud-ouest de l'Allier y sont également parfois intégrées car font historiquement partie d'une châtellenie bourbonnaise de Combraille. Elle est aujourd'hui partagée entre trois départements, le Puy-de-Dôme, l'Allier et la Creuse). L'amateur de pêche pourra s'adonner à son sport favori à l'étang de Ludaix, sur les rives du Tartasse, le Bouron ou le Cher sans oublier le barrage de Rochebut, très prisé des pêcheurs locaux tout comme le parcours de pêche du Domaine de Baudry à Saint-Fargeol. Impossible de parler des Combrailles sans évoquer la rivière Cher. Cet affluent de la Loire offre au territoire un cadre sauvage et authentique. Ici, l’eau fait partie du patrimoine. En véritable architecte naturel, elle a creusé des gorges escarpées et difficiles d’accès dans ses vallonnements accidentés. Cette région constitue un site préservé inclus dans le réseau Natura 2000 pour la diversité et la fragilité de sa faune et de sa flore.

En plein cœur de la nature sauvage des gorges profondes et pittoresques du Cher se dressent les ruines du château de l’Ours, vestige à l’histoire encore ignorée. Les randonneurs et pêcheurs qui s’aventurent sur le sentier du château peuvent ainsi admirer les ruines de la tour. Le chemin accidenté pourra par la suite les mener jusqu’au bord du Cher au milieu de la nature verdoyante. A quelques kilomètres, la ville de Montluçon mérite le détour avec son château et son quartier médiéval tandis que Néris-les-Bains offre le charme d'une coquette station d'eaux...

TOPONYMIE

Son nom proviendrait du gaulois comboro signifiant confluent, en allusion aux confluences de la Tardes, de la Voueize et du Cher. Les Combrailles sont également traversées par la Sioule, elles forment une vaste zone de collines et de gorges parsemé de nombreux étangs, de landes, de bocages, de forêts et de prairies. La région se prête par ses contours rocailleux, ses panoramas spectaculaires, ses reliefs divers à la pratique de la randonnée sous toutes ses formes.

HISTOIRE

Durant l'âge du fer les Combrailles étaient divisées entre trois grands peuples celtes : les lémovices à l'ouest dans la partie creusois, et les arvernes à l'est, dans la Combraille auvergnate. Dans la partie auvergnate des Combrailles se retrouvent des aurières (mines d'or) datant du second âge du fer, suivant une ligne qui n'est autre qu'un filon de quartz allant d'Herment à Montaigut en passant par Gouttières. Les rois arvernes, dont notamment Luern, étaient connus pour leur grande richesse dont une partie pourrait provenir de cette région. En témoigne la découverte réalisée en 1852 à Pionsat d'un immense trésor monétaire composé de centaines de statères arvernes datant du Ier siècle avant notre ère.

LA PRINCIPAUTÉ DES COMBRAILLES

Louis II de Bourbon

De très nombreux textes attestent au Haut Moyen-âge la présence d'une Principauté de Combraille, également nommée baronnie à partir du XIIème siècle. La capitale de ce territoire, qui se trouvait à l'origine à Chambon, fut transférée à Montaigut sous la domination bourbonnaise. Vers 1180, la Combraille fut apportée en dot par Péronnelle de Chambon à la famille des comtes d'Auvergne par son mariage avec Guy II d'Auvergne. Par la suite, elle fut vendue à Pierre de Giac, chancelier de France, qui la céda vers 1400 à Louis II de Bourbon. Ce dernier fit reconstruire les châteaux dans toutes ses terres, aussi bien dans le duché de Bourbon qu'en Combraille, dans le Forez et dans le Duché d'Auvergne. C'est ainsi que le château des ducs de Bourbon à Montluçon fut reconstruit en 1362, le Bon Duc souhaitant construire une place forte dans ses terres de Combraille. Durant la période féodale, qui dura jusqu'à très tard en ce territoire, les Combrailles étaient aussi divisées en de grandes seigneuries ayant à leur tête de grandes familles nobles tel que les Rochedragon, les Chabrol ou les Chazeron.

AGRICULTURE

Les Combrailles étaient une terre d'agriculture vivrière, chaque ferme vivant en autosubsistance, élevant et cultivant un peu de tout. Depuis quelques décennies, ce modèle ancestral a été remplacé par l'élevage bovin extensif : production de viande charolaise au nord (en particulier des broutards destinés à l'exportation) et production laitière au sud.

AU FIL DE L'EAU

Les Combrailles, un vaste plateau entaillé de vallées et de gorges, parsemé d’étangs, de petites bourgades paisibles, est un pays à la nature préservée. Doté d'un climat continental, froid et sec l'hiver et chaud en été, chaque saison lui offre des lumières particulières, des couleurs différentes et des contrastes saisissants. L'eau omniprésente avec ses rivières de caractère, paradis des pêcheurs serpente dans les gorges, les méandres et jusqu'aux barrages. Lacs de cratère, plans d'eau et étangs, tous se prêtent à la baignade, aux sports nautiques ou tout simplement à la contemplation de la nature. La Sioule, trait d'union au sein du territoire des Combrailles, vous invite à découvrir son patrimoine bâti. On y trouve de nombreuses églises, chapelles, croix,... qui font l'authenticité des Combrailles.

A VOIR - A FAIRE

Des sites naturels majeurs :

- Gorges de la Sioule
- Gorges de Chouvigny

Des sites de découvertes :

- Parc d’attraction Vulcania à Saint-Ours-les-Roches
- Le Volcan de Lemptégy à Saint-Ours-les-Roches
- La ville de Menat
- Le Viaduc des Faces à Ancizes-Comps / Sauret-Besserve

Des idées activités :

- La pêche à la mouche au pont de Menat
- La descente des gorges de la Sioule en canoë
- La randonnée équestre en Combrailles
- Le Chemin Fais’art à Chapdes-Beaufort
- Le manoir de Veygoux à Charbonnières-les-Varennes
- Le Château de Chazeron à Loubeyrat.

 

Visite(s) conseillée(s)


• La route du patrimoine

26.07.2018

Pour votre séjour en France et partout dans le monde, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...