Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image

TENCE
Ville du département de la Haute-Loire

Code Postal : 43190 - Population : 3 106 h. (env.)
Altitudes moyennes : 803 m. - 1127 m.
Habitants : les Tençois  et les Tençoises
Mairie 04 71 59 82 67

Zoom au survol des images

   

L'origine de son nom n'est pas certaine mais il existe une hypothèse : il viendrait du mot latin Tencianensis, lui-même dérivé du groupe de mots Tenti Loci qui signifie "lieux habités dispersés". Tence se trouve dans le Velay à 850 m d'altitude, elle est réputée pour ses rivières à truites : le Lignon, la Sérigoule (ou Cérigoule) et le ruisseau des Mazeaux

HISTOIRE

Tence est une ville entourée de fortifications afin de résister, pendant le Moyen-âge, aux attaques des pilleurs et des brigands. Plus tard, elles serviront aussi pendant les guerres de Religion. Il ne reste plus que quelques murs formant des tours et des douves en souvenir de ces guerres.
Deux périodes ont fortement frappé la bourgade tençoise : les guerres de Religion et la Révolution de 1789. L'arrivée du train en 1901 fut aussi un évènement qui augmenta l'exode rural au bénéfice de Saint-Étienne.

L’histoire locale rapporte que Tence fut peuplée à une époque peu précisée d’une colonie de légionnaires romains. Les troupes romaines étaient effectivement présentes dans le pays entre le IIème et le Ier siècles avant J.-C dans leur conquête de la Gaule et pour la construction de voies (notamment la voie d’Aquitaine dont l’Auvergne faisait alors partie). Tence aurait été un de ces lieux stratégiques pour les militaires et serait devenu le bourg principal d’une de leurs colonies en récompense de ses travaux. Un des témoignages de cette présence romaine est la terminaison en "-ac" de plusieurs lieux-dits tençois (Crouzillac, Utiac, …).

Au début du VIIIème siècle, les Maures, venus d’Espagne, envahirent le sud de la France. Quand ils atteignirent le Velay, on assista à de nombreux pillages dont Tence ne fut pas épargné. évènement qui valut sa première mention dans l’histoire.  La première apparition écrite de Tence ne date que du Xème siècle. Un cartulaire du Monastier (ville de Haute-Loire) le cite alors comme le siège de la vicairie du Comté du Velay, dépendant de l’évêque du Puy. Au XIème siècle, un prieuré fut créé à Tence, dirigé par des bénédictins qui furent coseigneurs avec ce même évêque. Le prieuré sur l’emplacement duquel on trouve aujourd’hui l’Hôtel de Ville formait le noyau principal de la ville défendu par un rempart (sûrement détruit au XVIIème siècle ) avec deux portes d’accès (porte du Sud et porte Saint-Antoine). La forte présence d’hommes d’église, puissants seigneurs qui se partageaient le pouvoir, entraîna la création de grandes propriétés, de fiefs, qui avec le climat de guerre régnant (Guerre de Cent ans puis guerres de religions), prirent la forme de châteaux ou maisons fortes (résidences et exploitations agricoles de la petite noblesse) afin de se constituer des abris. Il faut citer entre autres les châteaux de Joux, La Brosse ou du Besset, tous de l’époque féodale avec rénovations et ajouts ultérieurs, ainsi que les maisons fortes de La Borie ou du Mazel (même période).

Les guerres de religion

À partir de 1560, les guerres de religions éclatèrent. La terre vellave fut très touchée. La Réforme s’étant épanouie dans la partie supérieure du cours du Lignon, la tension entre les deux camps sur le plateau est forte et les luttes sont sanglantes. Tence tombera aux mains des réformés en 1574, pour peu de temps cependant puisqu’en 1577 la ville est reprise par les catholiques et notamment grâce à l’aide des Jésuites qui s’installent alors au prieuré tençois.
L’enseignement se développa tout au long de ce siècle. Les premières maisons de béates (petites maisons de bourg, avec campanile, où logeait une religieuse, et plus tardivement une laïque, entretenue par les habitants et chargée de donner une instruction catholique aux enfants ou encore d’animer la vie spirituelle du village) apparurent dans le canton tençois.

 

PATRIMOINE RELIGIEUX

Le plus typique des monuments religieux est, comme dans de nombreux villages, une église, ou plus particulièrement une chapelle. Elle est appelée la chapelle des Pénitents et se trouve au sommet de la place du Chatiague. Elle fut édifiée en 1719 par la confrérie laïque des Pénitents du Saint-Sacrement. Cette chapelle était le point de départ pour les processions du Jeudi saint et des Fête-Dieu. L'arrondi de cette chapelle est sûrement le reste d'une tour qui protégeait le bourg au Moyen-âge.

Il existe une autre chapelle, la chapelle Notre-Dame de style néo-gothique, construite en 1891 en remplacement d'un ancienne chapelle de 1738 qui menaçait de s'effondrer. Elle est dédiée à Notre-Dame du Perpétuel Secours. Ses 15 verrières ont été réalisées entre 1895 et 1896 par les ateliers Lorin de Chartres et sont répertoriées à l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Le troisième édifice religieux est l'église Saint-Martin. Le clocher est orné de bas-reliefs étonnants, et il dégage une vue superbe sur toute la commune.

Le temple protestant, situé route d'Annonay a été construit entre 1886 et 1888. Il a la particularité d'avoir une inscription gravée sur la cloche : "Si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs". Son clocher est ajouré. Il a remplacé un ancien temple situé chemin de la Meyre.

ÉQUIPEMENTS TOURISTIQUES

Zoom au survol
de l'image





Village de vacances

Au cœur du Vivarais, dans la région du Haut-Lignon, le VVF Villages de Tence est implanté sur une vaste pelouse. Pour vos vacances à Tence, en pleine nature, vous découvrirez une région empreinte de spiritualité, d’art et de traditions, au cœur d’un village authentique.

 

Camping

Loin de la foule, du tumulte et de la pollution de la ville, ce camping nature convivial et familial vous accueille en Haute-Loire au cœur de l’Auvergne, dans un cadre de verdure atypique et exceptionnel où l’accès en voiture est limité à une petite partie du camping, ce qui en fait un camping piéton. Lieu idéal pour camper en mariant le glamour et le traditionnel pour pratiquer le Glamping

CULTURE ET LOISIRS

Équipements sportifs

• Cinq terrains de tennis extérieurs,
• Deux terrains de football (1 en pelouse et 1 en stabilisé),
• Un stade de rugby "Jo-Maso",
• Une piste d'athlétisme stabilisée,
• Un parcours de santé,
• Deux gymnases (basket, handball, tennis, volley, agrès...),
• Un étang de pêche,
• Un putting-golf,
• Deux musées : musée de l'Ancienne Pharmacie et la chapelle des pénitents),
• Une piscine municipale non couverte.

PERSONNALITÉS LIÉES A LA COMMUNE

• Jean Montgolfier : après 1157, il aurait installé au lieu-dit "la Papeterie", à Tence, la première des fabriques françaises de papier.
• Pierre Montgolfier (1700-1794), père des Frères Montgolfier (inventeurs de la machine aérostatique), anobli en 1783 par Louis XVI, est né à Tence le 20 février 1700.
• Benjamin Brueyre (1810-1880), missionnaire jésuite en Chine, connu pour sa traduction de la Bible en chinois, est né à Tence.
• Alfred Colombet (1852-1915), journaliste, avocat et homme politique, notamment lié à la création du Musée d'art et d'industrie de Saint-Étienne et aux lavabos dans les mines de Saint-Étienne, est né à Tence.

JUMELAGE

La ville de Tence est jumelée avec Garrucha (Espagne).

 

Visite(s) conseillée(s)


• La ville d'Yssingeaux
• La ville de Chambon sur Lignon

27.06.2018

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...