Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux FacebookFacebook

 

 

Zoom au survol de l'image

LES GRANDS THERMES DE LA BOURBOULE
(Puy-de-Dôme)

76, Boulevard Georges Clémenceau
63150 - La Bourboule
Contact04 73 81 21 00

 

Un établissement confortable et accueillant...

Zoom au survol des images

     

 


Le premier établissement date de 1821. Il s'agissait d'un petit bain avec un étage seulement. Reconstruit cinquante ans plus tard, il fut remanié en 1976 sur une idée de Le Corbusier, père du mouvement moderne. Les "Grands Thermes", reconnaissables à ses étonnantes coupoles orientales fût commandés en 1872 par la Compagnie des Eaux Minérales de La Bourboule à Agis Ledru. Il était important que l'architecture soit vue et qu'elle se distingue: symbole de prospérité et transport de l'imaginaire. Sitôt arrivé à la station, le dépaysement devait être total. Par l'évocation d'une "Byzance" perchée sur les hauteurs du paysage auvergnat, le séjour promettait d'être somptueux avec sa part de rêve et d'exotisme. Plus d'un siècle plus tard la magie opère toujours.

 

LES PRESTATIONS

L'efficacité d'une cure thermale aux Grands Thermes de La Bourboule est unanimement reconnue par ses curistes qui témoignent des résultats positifs de ses traitements...
A quoi tient cette efficacité ?

Fondamentalement à la composition de l'eau thermale que, grâce aux installations techniques modernes, exemplaires dans le thermalisme français, les Grands Thermes conservent dans sa pureté originelle et mettent à votre disposition en respectant les normes les plus draconiennes de sécurité bactériologique.
• Aux pratiques développées de longue date, parfaitement maîtrisées par les médecins thermaux qui les adaptent à votre état de santé.
• Au dévouement de l'ensemble du personnel des Grands Thermes qui, grâce à ses qualités naturelles de gentillesse et d'écoute, crée l'ambiance détendue qui doit présider au déroulement de toute cure thermale.

A l'espace et à la luminosité qui font la réputation des Grands Thermes et qui contribuent également à cette ambiance de détente, ajoutant ainsi aux bienfaits des soins.
Pour ceux qui le souhaitent, l'intimité du Service Hors-Classe, à nouveau ouvert, son cadre privilégié, le confort du salon réservé, le calme et la sérénité des lieux seront les "plus" qui assurent un total bien-être.

LES GAZ THERMAUX

Les gaz thermaux, recueillis au griffon de la source Choussy-Perrière, sont dotés de propriétés thérapeutiques qui leur sont propres.

LA QUALITÉ DES EAUX THERMALES

Survolez les photos

Depuis de nombreuse années, les Grands Thermes mettent tout en œuvre pour délivrer à chaque poste de soins, une eau thermale de qualité irréprochable. Le principe général : un écoulement permanent dans les réseaux afin d'assurer une température constante et un renouvellement permanent du fluide thermal aux postes de soins.

La conception et la réalisation du réseau de canalisations en Inox 316L (matériau lisse et permettant une désinfection par choc thermique sans adjonction de produits chimiques) favorisent le respect rigoureux de ce principe.

La formation du personnel qui exécute scrupuleusement les procédures d'hygiène et de désinfection complète le dispositif.

L'efficacité de l'ensemble est vérifié par des contrôles réguliers pratiqués inopinément ou selon un programme préétabli par :
• L'Institut Louise Blanquet de Clermont-Ferrand (agréé par la DDASS du Puy-de-Dôme pour les contrôles officiels)
• Le Laboratoire d'auto-surveillance et de recherche Auvergne Thermale Qualité. Cette structure, dont l'équipement technologique évolue constamment pour rester au meilleur niveau, placé sous la direction d'un Docteur en Pharmacie et en Hydrologie renforce les contrôles effectués par l'organisme officiel...

LES SOINS

La cure de boisson : traitement d'hydrothérapie interne qui consiste en une ingestion d'eau thermale, une à deux fois par jour, selon prescription du médecin thermal. Elle a pour but de modifier durablement et favorablement le terrain par l'absorption digestive des agents actifs...

SÉJOUR~ BIEN-ÊTRE

Vous avez besoin de prendre soin de vous-même et de vous sentir bien" pendant quelques jours, loin du stress de votre vie quotidienne?
Les Grands Thermes vous proposent un programme décontractant propre  à annuler les tensions que crée la vie moderne!
• La journée "découverte"
1 matinée de soins à l'eau thermale au service Hors Classe des Grands Thermes
- douche générale au jet
- douche pulvérisée
- vaporium
- bain de détente en eau calme.
• Le séjour "Bien-être"
Pendant 5 jours, vous apprécierez vos 4 soins quotidiens au Service Hors Classe :
- douche générale au jet
- douche pulvérisée
- vaporium
- bain de détente en eau calme.
Un certificat de non contre-indication établi par votre médecin traitant est conseillé...

1 - Les voies respiratoires

• Traitement des voies respiratoires supérieures (humage, pulvérisations nasales et pharyngées, douche nasale gazeuse, irrigation nasale, bain nasal avec pipette, gargarisme)

• Traitement des voies respiratoires supérieures et moyennes : diverses techniques d'aérosolthérapie sont utilisées, selon la partie de l'arbre respiratoire à atteindre. L'eau thermale est fragmentée en particules plus ou moins fines. (aérosol sonique, aérosol manosonique)

• Traitement des voies respiratoires basses : (électro-aérosol, inhalation collective, bain simple, douche générale au jet, douche de vapeur)

• Traitements thermaux effectués par un médecin : pratiques médicales complémentaires. (insufflation tubotympanique, douche pharyngienne ou pharyngée)

2 - La dermatologie

(pulvérisation externe générale, pulvérisation externe locale, bain simple, bain local, humage / nébulisation, douche générale au jet, douche filiforme)

SÉJOURS DE REMISE EN FORME

Spécialisés dans le traitement de l'asthme, des allergies respiratoires et cutanées, grâce aux propriétés thérapeutiques des eaux de La Bourboule, Les Grands Thermes déclinent leur savoir-faire thermal à travers des séjours de remise en santé d'une durée de 6, 10 ou 12 jours...

HÉBERGEMENTS

Hôtellerie de charme, campings, locations meublées de tourisme, la Bourboule vous offre une large gamme d'hébergements pour tous les budgets.

La station thermale de La Bourboule vous propose une gamme d'hébergements variés et adaptés à chaque budget. Le bureau de Tourisme de la Bourboule est à votre disposition pour vous fournir toutes les informations nécessaires au bon déroulement de votre séjour.

___

LES VOIES RESPIRATOIRES

___

LES SOINS THERMAUX

La cure de boisson est un traitement d'hydrothérapie interne qui consiste en une ingestion d'eau thermale, 1 à 2 fois par jour, selon la prescription du médecin thermal. Elle peut être dispensée quelle que soit l'orientation thérapeutique de la cure. Elle a pour but de modifier durablement et favorablement le terrain par l'absorption digestive des agents actifs.

1 - Les voies respiratoires

■ Traitement des voies respiratoires supérieures

Le humage

L'eau thermale est pulvérisée dans un bol en porcelaine, sous une pression forte permettant de baigner les fosses nasales, le rhino-pharynx, la gorge, les amygdales, le larynx et la trachée...

Zoom au survol des images

 

 

 

 

Les pulvérisations nasales et pharyngées

De fines particules d'eau thermale sont pulvérisées d'une part, dans les fosses nasales, à l'aide d'une palette métallique et, d'autre part, sur le pharynx, par un tamis.

Douche nasale gazeuse

Cette technique de soin thermal met en contact le gaz thermal avec les muqueuses des voies respiratoires supérieures. A l'aide d'une canule à embout nasal, le gaz thermal, capté dans les puits à la surface de l'eau thermale, est administré à faible pression...

L'irrigation nasale

Cette technique de soin thermal permet l'introduction et la mise en contact, par simple passage, sous pression, d'une quantité et d'un débit d'eau thermale contrôlables avec les fosses nasales et le cavum. Une olive à usage personnel s'adapte sur un tuyau d'arrivée et se place dans chaque narine, l'eau thermale devant circuler d'une narine à l'autre, sous pression contrôlée.

Zoom au survol
de l'image

Le bain nasal avec pipette

Cette technique de soin utilise de l'eau thermale tiède. A l'aide d'une pipette de Depierris en verre ou en plastique à usage personnel, elle assure la mise en contact au niveau des muqueuses nasales d'une quantité définie (5 cc) d'eau thermale avec circulation d'une narine à l'autre. L'eau thermale nettoie les muqueuses et traite les fosses nasales par absorption cellulaire locale de ses agents actifs. Elle va équilibrer et mieux faire fonctionner le processus immunitaire local de la muqueuse nasale; elle a aussi un rôle d'inhibition sur un système immunitaire trop actif.

Le gargarisme

Se fait avec l'eau thermale CHOUSSY-PERRIÈRE. Son action se situe au niveau de la muqueuse du pharynx.

■ Traitement des voies respiratoires supérieures et moyennes

Diverses techniques d'aérosolthérapie sont utilisées, selon la partie de l'arbre respiratoire que l'on veut atteindre. L'eau thermale est fragmentée en particules plus ou moins fines.

Zoom au survol
de l'image

Aérosol sonique

L'aérosoliseur est ici couplé à un vibreur sonique. L'aérosol est vibré et pulsé, ce qui favorise la pénétration et multiplie l'efficacité, en particulier au niveau des sinus de la face...

Aérosol manosonique

Technique récente, utilisée en ORL pour les affections des voies respiratoires supérieures et de l'oreille moyenne : sinusite et otites séreuses. A l'aérosol vibré et pulsé, s'ajoute une pressurisation par commande manuelle du curiste. Cette action se fait à intervalles réguliers, en inspiration accompagnée d'une déglutition. Elle permet à l'aérosol de pénétrer dans la trompe d'Eustache et est très bien acceptée par le jeune enfant.

Traitement des voies respiratoires basses

L'Electro-aérosol (soin collectif)

Pour qu'un aérosol puisse arriver jusqu'aux alvéoles pulmonaires et participer aux échanges hémo-respiratoires, il faut que les particules d'eau thermale soient finement dispersées, stables et qu'elles résistent à la floculation, c'est-à-dire une agglomération en flocons.
Le nébulisateur est sous tension, les particules sont ainsi chargées électriquement. Une grille au plafond se trouve également sous tension, créant un champ électrique avec le nébulisateur. Chargées de même signe, les gouttelettes restent en suspension, ce qui facilite la pénétration dans les zones broncho-alvéolaires.

L'inhalation collective

Des brumificateurs alimentés en air comprimé réalisent un brouillard, en pulvérisant dans une salle de l'eau thermale, sous forme de particules de dimension de 3 à 5 microns. Un bain de pied décongestionnant termine le traitement.

Le bain simple

Le bain peut être préparé soit à l'eau de CHOUSSY, soit additionnée d'eau de FENESTRE, selon la prescription du médecin thermal. La balnéothérapie, très relaxante, met au contact de l'épiderme, les agents actifs de l'eau thermale et assure une pénétration cutanée de ces éléments dans l'organisme.

La douche générale au jet

Son intérêt, par rapport au bain, est de faire varier la température et la pression de l'eau, au cours d'une même séance. Un jet, de faible pression, sur le corps, a un effet sédatif sur l'organisme et décontracte le curiste. Pour les bronchites, un jet localisé sur le thorax facilite l'expectoration.

La douche vapeur

Il s'agit d'un jet de vapeur projeté sur le thorax du patient. Cette technique crée un phénomène de révulsion.

___

LA DERMATOLOGIE


___

La pulvérisation externe générale

Finement pulvérisée au moyen d'hélices placées dans des pulvérisateurs, l'eau thermale voit son pouvoir mouillant augmenté, ce qui améliore son absorption cutanée. Son effet est alors sédatif, antiprurigineux et cicatrisant.

La pulvérisation externe locale

Finement pulvérisée, l'eau thermale est appliquée sur le visage.

Le bain simple

En dermatologie, les bains sont essentiellement pris à l'eau CHOUSSY-PERRIÈRE pure, les éléments minéraux de l'eau pénétrant par osmose au cœur des lésions. Donné à 34° ou 35° C, il a un effet calmant et sédatif. Son action est antiprurigineuse et cicatrisante.

Le bain local

Les mains et/ou les pieds baignent dans l'eau thermale. Les effets sur ces parties du corps sont identiques à ceux d'un bain simple.

Le humage / nébulisation

La technique de soin est identique à celle décrite plus haut.

La douche générale au jet

L'eau thermale agit au niveau des lésions de la peau par imprégnation superficielle de ses agents actifs et par nettoyage cutané.

La douche filiforme

C'est en 1903 que la douche filiforme a été créée à La Bourboule, pour le traitement des dermatoses. Cette pratique ne peut être faite que par un médecin. Un jet filiforme sous pression pétrit et masse les lésions, soulageant ainsi le prurit par anesthésie de surface et les lésions par détersion. En stomatologie, la douche filiforme gingivale traite les gingivites et les parodontopathies, affections des tissus de soutien qui fixent la dent au maxillaire.

Zoom au survol des images

 

 

 

 

 

■ Visite(s) conseillée(s)


• La ville de La Bourboule
• Le train Touristique de La Bourboule
• Le parc Fenestre de La Bourboule
• Le Club de Géologie : exposition de minéraux et roches d'Auvergne et du Monde et conférence diaporama. Volcanisme, minéraux et roches, fleurs

Mais aussi...

• Le Rocher des Fées : de ce rocher de granit qui domine d'une cinquantaine de mètres le quartier thermal on peut jouir d'une vue exceptionnelle de la ville. (Chemin d'accès à partir de la Place G. Lacoste).
• Mineralexpo : exposition et démonstration d'appareils scientifiques anciens (physique, chimie, électricité). Histoire de l'électricité.
• Verrerie d'art : visite des souffleurs travaillant le verre en fusion à 1000°C.

14.05.2019

Pour votre séjour dans le département du Puy-de-Dôme, Auvergne Centre France vous accompagne dans le choix de votre hébergement !...