Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image
 

MuséeMUSÉE DE LA COUTELLERIE

23 - 58, Rue de la Coutellerie
63300 - Thiers

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

Un dimanche sur deux à 15h. sans réservation, dans la limite de 20 personnes.
En semaine, sur réservation (fermé pendant les vacances de Noël).
Confirmation des dates et des horaires de visites
04 73 80 58 86

 

Zoom au survol des images

■ Établi dans le vieux Thiers, le Musée de la coutellerie est bel et bien vivant, à l’image des artisans qui s’y affairent. Il ne pouvait en être autrement, quand aujourd’hui encore, la ville fournit près de 70% des instruments tranchants fabriqués en France. Les liens indéfectibles qui unissent Thiers et la coutellerie trouve leur origine au XIIIème siècle, ce que retrace la première salle du musée, avec dans le rôle principal, non pas des mines de fer, mais la Durolle, qui fournissait la puissance motrice.

C'est un ensemble exceptionnel en France et en Europe qui regroupe des salles d'exposition, de collections et une entreprise de fabrication de coutellerie d'art. Ce Musée constitue une véritable mémoire de cinq siècles de patrimoine coutelier. Une Visite dans ses ateliers vous initiera à la fabrication du couteau. Émouleur, monteur, polisseur y élaborent des pièces de haut de gamme, du traditionnel Laguiole au très contemporain Ax.

Le Musée vous contera l'aventure d'une corporation d'artisans née au XVème siècle, l'histoire d'une technique, d'un savoir-faire et celui d'un objet indispensable, le couteau: du simple capucin de berger au bijou d'or et de nacre des tables princières. Le visiteur peut désormais découvrir en deux lieux : l’histoire et l’origine de la coutellerie thiernoise, les techniques de fabrication d’hier et d’aujourd’hui (grâce aux ateliers), l’univers des forges industrielles du XIXème siècle et une fantastique collection de couteaux : du "coustel" du Moyen-âge au prototype de designers célèbres, du simple "capucin de berger" au couteau d’or et de nacre du XVIIIème siècle.

ACCÈS

Le Musée est difficile d’accès aux personnes à mobilité réduite (se renseigner). Il existe des possibilités de visite pour les mal et non voyants sur réservation par petit groupe de 5 à 10 personnes.

• BOUTIQUE

Le musée abrite une librairie d’ouvrages et de publications spécialisés qu’il est possible d’acheter par correspondance. Consultez la liste des ouvrages. A l’issue de votre visite une boutique propose à la vente de la documentation mais aussi des couteaux réalisés par les couteliers du Musée.
Les couteliers du musée produisent des couteaux haut de gamme et des couteaux d’art. Ces créations sont proposées à la vente. Découvrez le catalogue.

• SCOLAIRES

Le service éducatif du musée propose une découverte de l’univers de la coutellerie aux classes allant de la maternelle au lycée. Toutes les activités proposées (visites thématiques, ateliers, parcours-jeu) abordent la coutellerie comme une activité humaine qui a profondément modelé la ville, ses habitants, ses paysages.

A TRAVERS LA VILLE

• Maison des 7 Pêchés Capitaux

La maison des Sept Péchés Capitaux (au n° 11) doit son nom à la décoration des poutres supportant le premier étage; au n° 9, logis à encorbellement. Plus loin, passez sous le Coin des Hasards (XVème et XVIIème siècles): outre le gain de place, cet agencement permettait d'être exempté de l'impôt au sol. Au n° 1, aménagée dans l'ancienne porte Charrier, la tour de Maître Raymond est un vestige de la seconde enceinte féodale de Thiers (XIIIème siècle).

• Hôtel du Pirou --►

Avec ses pignons aigus et ses façades à croisillons de bois, cette maison (début du XVème siècle) est un très bel exemple d'architecture civile du Moyen âge.

• Rue Conchette

La conche ou conchette, c'est la coquille Saint-Jacques, et le nom de cette rue semble indiquer que les pèlerins y passaient. Les maisons possèdent de belles cours intérieures: c'était le quartier riche de la ville, celui qu'habitaient les grands fabricants et les maîtres cartiers.

• Église Saint-Jean

Bâtie au XVème siècle, cette église est installée dans un site qui surplombe la Durolle. Belle vue sur la plaine et les monts d'Auvergne.

• Église Saint-Symphorien du Moutier

Dans le quartier du Moutier, Saint-Symphorien, construite entre les Xème et XIIème siècles, était à l'origine l'église d'une abbaye fondée au Vème siècle et placée sous l'autorité de Cluny à partir de 1011. À l'intérieur, remarquez, dans la nef restaurée, les chapiteaux du XIIème siècle, d'un volume imposant. Les vitraux (XIXème siècle) portent le nom des grandes familles coutelières de la ville.

• Iloa

L'Espace de loisirs de 70 ha., aménagé près de la Dore, propose promenade, vélo, pêche, pétanque, baignade et tennis.

• Logis abbatial du Moutier

Logis abbatial fortifié d'époque médiévale, remanié au XVIIIème siècle. Visite guidée des salles basses, des gardes, de la cuisine et des appartements meublés Louis XVI.

• Château et jardins de La Chassagne --►

Détruit par la Révolution, ce manoir du XVème siècle est démantelé au début du XXème siècle puis laissé à l'abandon jusqu'en 1986, date à laquelle commence sa restauration. Chapelle gothique ornée de fresques du XVIIème siècle. Trois salles sont consacrées à des expositions temporaires. Jardins à l'anglaise, plantés au fur et à mesure des travaux de rénovation.

• L'Église Saint-Genès --►

Cette église romane a été très remaniée. Sur le croisillon droit, on remarque l'intéressante décoration polychrome. Dans le mur du porche donnant sur la place du Palais, un enfeu du XIIIème siècle, sculpté avec élégance, a été incrusté. À l'intérieur, la coupole est la plus grande d'Auvergne et la fresque date du XIIème siècle.

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Thiers


 

• La ville de Thiers --► Voir la ville de Thiers (Puy-de-Dôme)
• Le Musée d'Art contemporain "Le Creux de l'Enfer" --► En savoir plus sur le Musée d'Art contemporain "Le Creux de l'Enfer" à Thiers (Puy-de-Dôme)
• La vallée des Rouets --► Voir la vallée des Rouets à Thiers (Puy-de-Dôme)
• L'Orangeraie --► 

           07.04.2016

 

___