Réseaux sociaux Google plus Facebook Facebook Facebook

Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

 

MUSÉE DES INSTRUMENTS ET DES MUSIQUES POPULAIRES

Musée "MuPop"
3, Rue Notre-Dame
03100 -
Montluçon
 

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

Ouvert tous les jours sauf mardi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, du 15 mars au 15 octobre
et de 14 h 18 h sauf lundi et mardi du 16 octobre au 14 mars
Contact :
04 70 02 19 62

 
Zoom au survol des images
     

■ Le musée de Montluçon avait ouvert ses portes en 1959, dans l’enceinte du château des Ducs de Bourbon dominant la ville. Généraliste, il présentait l’histoire et l’ethnologie locale au travers de collections hétérogènes comptant quelques vielles. Durant les années 60/70 la collection de vielles enrichie par des dons, des dépôts et des acquisitions, prend une ampleur telle que le musée de Montluçon se transforme en musée de la vielle.
En 1993, le musée fait l’acquisition d’une importante collection de cornemuses de Jean-Michel Renard, et marque une extension du champ musical traditionnel. En 1997, l’exposition de guitares électriques « Guitares, guitaristes, bassistes électriques » - une première en France - marque le virage vers les musiques contemporaines électro amplifiées. Le champ du musée s’étend désormais des musiques rurales du XIXe siècle au rock en passant par les fanfares, le musette, le swing, le jazz.

Situé, aujourd'hui, au cœur de la cité médiévale de Montluçon, le "MuPop" vous accueille dans un bâtiment à l'architecture innovante en associant hôtels particuliers rénovés et constructions contemporaines. ​
S’appuyant sur une collection exceptionnelle d’instruments de musiques considérée comme un fonds de référence en France, le "MuPop" de Montluçon est le premier musée consacré à l’histoire et aux objets des musiques populaires françaises de 1750 à nos jours. Collection exceptionnelle de vielles à roue, cornemuses, fanfares et autres instruments de musique populaires européens (XVIIème, XXème siècles). Développées autour d'une vielle à roue, les collections du musée n'ont eu de cesse de croître depuis. Cornemuses, mais aussi guitares électriques, batteries, amplis, cuivres, cordes et autres percussions composent les collections. Lieu de conservation, le musée des Instruments et des Musiques populaires de Montluçon se veut aussi un lieu de découverte musicale.

Le MuPop, musée des Musiques populaires, conserve et expose tout ce qui raconte l'histoire des musiques populaires. Musette, swing, rock, rap ou pop music sont mis en scène et donnés à voir à travers un regard sociologique, grâce aux lieux, aux objets, aux instruments qui les symbolisent. Les modes de vie, la société sont mis en parallèle.

La plus grande collection d’instruments et d’objets musicaux de France est mise en lumière par une scénographie résolument contemporaine, sur 3 300m2, dans les anciens hôtels particuliers Méchain et Charnisay, dans le centre historique de la cité médiévale. 3500 instruments de musiques à découvrir dans 3 parcours : parcours musical immersif, parcours instrumental enrichi, parcours numérique interactif, avec en outre 200 points d’écoute mobile, un espace d’exposition temporaire, un espace de médiation et un centre de documentation.

La plus grande partie des objets exposés appartient à la Ville de Montluçon via des dons, des achats subventionnés par le Fonds Régional d’Acquisition pour les Musées et des dépôts du Musée de la musique à Paris et du MuCEM à Marseille.

Iconographie et objets illustrant les pratiques musicales. Histoire locale ; polyptyque de la Vierge (XVème siècle), documents sur l’ère industrielle, la forêt de Tronçais. Faïences révolutionnaires et maçonniques.
L’achat d'un grand nombre d’instruments (cornemuses de l'Europe entière, instruments de fanfare, accordéons, prototypes d’Adolphe Sax, guitares électriques, ondes Martenot), va permettre au musée de prendre une nouvelle dimension. Aujourd'hui, le musée comprend l'une des plus importantes et imposantes collections d'Europe.

Deux parcours de visite

Déployé sur plus de 3300 m2, ce nouveau musée permet de mettre en valeur la collection exceptionnelle d’instruments de musique détenue par la ville. Il se divise en deux parties : la partie thématique et la partie plus historique. La partie thématique prend ses quartiers dans l’ancien hôtel Charnisay. Les instruments y sont regroupés par collection. Percussions, cornemuses, vielles à roue... La partie historique dévoile, quant à elle, l’histoire des courants musicaux. Chaque salle permet de revenir sur toute une époque. Les guinguettes, puis les fanfares, la révolution de l’électrique du XXème siècle.

Une scénographie spectaculaire

La scénographie a été confiée à un grand scénographe parisien, Pascal Payeur. Intervenu pour la galerie des enfants du musée d’histoire naturelle de Paris, pour la cité de la dentelle à Calais ou encore pour la cité nationale de l’histoire de l’immigration à Paris, son travail est reconnu pour sa théâtralité.  La découverte du musée se fait en deux temps. Il y a dans chaque salle une découverte collective. Un exemple : dans la salle de la fanfare, il y a tous les instruments d’une fanfare regroupés. Le tout s’anime ensemble, avec de la musique et des images en arrière-plan. Un fois passée cette étape, chaque visiteur est équipé d’un système d’écoute mobile qui lui permet de découvrir instruments, affiches ou autres vinyle de façon individuelle.

Jeu de transparence

Autre point important de l’architecture du projet : les jeux de transparence. Le patio et le parvis constituent le point de connexion entre la partie ancienne et la partie plus contemporaine. Ils ont baignés de lumière, avec notamment, un point de vue au deuxième étage sur les jardins de la ville, un ascenseur transparent et un lustre surprenant animé d’écrans projetant des images muettes...

A noter : musée faisant l’objet d’un projet de restructuration avec le Ministère de la Culture.
 

ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Accès aux personnes à mobilité réduite,
• Sanitaires,
• Boutique,
• Animaux admis,
• Groupes acceptés,
• Visites individuelles et groupes libres, Visites individuelles et groupes guidées...

ACTIVITÉS

• Atelier pour enfants, Expositions temporaires, Conférences, Expositions permanentes...

 

■ Visite(s) conseillées) à ou près de la ville de Montluçon


• La ville de Montluçon --► 
• Le Jardin Wilson à Montluçon --► 
• L'église Saint-Paul à Montluçon --► 
• L'église Saint-Pierre à Montluçon --► 
• L'église Notre-Dame à Montluçon --► 
• Le château de La Louvière - Avenue du Cimetière de l'Est Voir Le château de La Louvière à Montluçon

Mais aussi...

• La château de Bien Assis - Allées des Goélands
• La château de La Romagère - Boulevard de Courtais
• La château des Ducs de Bourbon - Centre ville
• La château Saint Jean - Rue du Roc de la Brosse
• La Maison des Douze Apôtres - Quartier Saint Pierre

___

Pour votre séjour dans le département de l'Allier, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...