Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image

SAINT-ANTHÈME
Ville du département du Puy-de-Dôme

Code Postal : 63660 - Population : 730 h. (environ)
Altitudes moyennes 906 m. - 1 423 m.
Habitants : les Saint-Anthémois et les Saint-Anthémoises
Mairie04 73 95 40 20

 

Zoom au survol des images

     

"Un coin de nature préservé"...


En plein cœur des Monts du Forez et dans la Vallée de l’Ance à proximité de la région naturelle du Livradois qui est une région historiquement enclavée, à l'écart de l'axe de communication Clermont-Ferrand Saint-Étienne passant plus au nord par Thiers et Noirétable. Paysages protégés et curiosités naturelles se côtoient. A Saint-Anthème, les hauts plateaux peuplés de jasseries, appelés Hautes Chaumes, sont un espace privilégié pour la randonnée. Les nombreux sentiers vous permettront de découvrir les magnifiques paysages de prairies, de sapins, que ce soit à pied, à vélo, en raquettes ou même à ski… La base de loisirs vous accueille l’été pour profiter des joies de l’eau dans cet écrin de verdure : baignade, pédalos, canoë, tennis, mini-golf, jeux pour enfants… Pour les pêcheurs, l’Ance et ses méandres vous ouvre ses bras. A découvrir sur place ou à proximité : le volcan du Montpeloux et l’église romane de Saillant, les sentiers à thèmes (chevreuil, du bois, du colporteur), le bourg médiéval de Viverols et son château, la tourbière de Baracuchet, la cascade du creux de l’Oulette.

Le village est très ancien, avec des restes d'habitation gallo-romaine découverts au lieu-dit Magoutoux, à la sortie du village en direction du col des Supeyres. Toutefois, compte tenu de la rudesse du climat et de la dureté de la vie montagnarde, peu d'éléments architecturaux remarquables nous sont parvenus, aussi en raison de l'expansion économique connue au XIXème siècle, motivant la reconstruction des principaux édifices religieux. Le village est entouré de forêts verdoyantes où cohabitent plusieurs espèces sauvages. La diversité de sa faune et de sa flore fait de Saint-Anthème un endroit privilégié pour les randonneurs, les chasseurs et les pêcheurs.

HISTOIRE

Autour de l'an mil, un prieuré bénédictin fut établi sur un éperon dominant la rivière l'Ance. Les origines du village de Saint-Anthème remontent au Moyen-âge lorsque le comte de la Roue fit construire le château de la Roue dont on peut encore voir le donjon. Le village se développa à quelques kilomètres en contrebas du château le long de l'Ance. Au XVIème siècle, les seigneurs firent bâtir leur résidence dans le bourg qui virent alors arriver artisans et commerçants. Avec l'ouverture de la route royale reliant Ambert à Montbrison à la fin du XVIIIème siècle, Saint-Anthème allait connaître pendant plus d'un siècle son plein développement en atteignant une population de plus de 3500 habitants en 1851. De nombreuses fermes et jas furent construits au XIXème siècle notamment dans les hautes chaumes, terrain de pâturage pour les vaches en estive. Depuis, l'évolution de la société et l'exode rural font qu'aujourd'hui la commune a perdu beaucoup de ses habitants. Dans la seconde moitié du XXème siècle, la commune s'est découverte une vocation touristique.
Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune avait porté le nom de Pont sur Ance.

PATRIMOINE RELIGIEUX

L'église Saint-Blaise, de style néo-gothique en pierre de granit et de lave d'Auvergne à l'extérieur et richement décorée à l'intérieur, fut achevée en 1896 et est venue remplacer l'ancienne église remontant à la création du prieuré au XIIème siècle. Elle a longtemps été considérée comme "la cathédrale des montagnes" tant sa superficie et la hauteur de ses voutes en ogive dépassent l'église originelle. Subsistent à l'intérieur deux pierres sculptées d'époque romane représentant Saint-Just et le Christ en majesté. Le prieuré fut fortifié au XVIème siècle avec des tourelles reliées par des courtines, qui furent démolies depuis avec l'accroissement de la population à la fin du XVIIIème siècle et la construction de nombreuses maisons dans le village. L'une d'elles subsiste, adossée à l'ancien bâtiment religieux devenu collège.

La chapelle Saint-Just, de style néo roman auvergnat, fut construite en 1897 sur l'emplacement d'édifices précédents dont le plus ancien remonte au Moyen Âge. Située sur la rue principale du village, elle abrite la statue de Notre-Dame de Bon Rencontre et charme par l'alternance des coloris des pierres employées.

PATRIMOINE HISTORIQUE

La maison forte du Chalard, bâtisse du XVIème siècle établie au nord-est du bourg, sur des fondations moyenâgeuses, aurait accueilli le jeune roi Louis XV au cours de l'un de ses déplacements en Auvergne. Elle est établie sur des fondations plus anciennes, et subsiste sur le côté une vieille motte castrale.

Dans le bourg, quelques vieilles maisons moyenâgeuses et fontaines subsistent encore, ainsi qu'un portail renaissance de l'ancien château du bourg, sur la route en direction de Viverols, peu après la Mairie. Deux belles maisons du XVIIIème siècle s'élèvent sur cette route, l'une comprend la mairie qui voisine avec l'ancien presbytère. L'autre est un cabinet médical. Le château de la Roue, formé d'un haut donjon entouré d'une enceinte défensive sur les hauteurs du village, est tombé en abandon à la fin du XXème siècle et trône sur une partie de la vallée (propriété privée).

TERROIR

La région de Saint-Anthème produit une fourme incluse dans l'AOP "Fourme de Montbrison".

ACTIVITÉS - LOISIRS

Aménagé à l’extérieur du village, le plan d’eau offre une plage de sable et d’herbe ainsi qu’une eau claire et propre. La baignade est surveillée en été (juillet et août). Location de pédalos, canoës, minigolf et parcours de santé. Lieu idéal pour se relaxer en profitant de l’air de la montagne et du paysage environnant. La qualité de l’eau permet une baignade en toute sécurité sanitaire. Accès libre le reste de l’année.

SKI NORDIQUE

Saint-Anthème dispose sur son territoire de la station de ski alpin de Prabouré, gérée par la communauté de communes de la Vallée de l'Ance. La station s'échelonne de 1 248 mètres à 1 377 mètres d'altitude et dispose de sept pistes de descente desservies par trois téléskis et un fil-neige. Un second site de ski alpin a également existé sur la commune. Il s'agit de la station de Haute-vallée des Supeyres, inaugurée à la fin des années 1960, fermée en 1981 et démontée en 2007.
On pratique également le ski de fond sur les pistes du site nordique des Crêtes du Forez.

JUMELAGE

Chartres de Bretagne (Ille et Vilaine ~ France).

 

■ Visite(s) conseillée(s)


•  Ski nordique aux Crêtes du Forez

Mais aussi...

• La ville d'Ambert (14 km.)

30.04.2018

___

Pour votre séjour dans le département du Puy-de-Dôme, Auvergne Centre France vous accompagne dans le choix de votre hébergement !...