Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux ► Google plusFacebookFacebook

 

▼ Zoom au survol de l'image ▼

 ROYAT
Ville du département du Puy-de-Dôme

Classée "Ville 2 Fleurs" par le Jury national des Villes et Villages fleuris
 

Code Postal : 63130 - Population : 4570 h. (environ)
Altitudes moyennes : ▼ 314 m. - ▲ 505 m.
Habitants : les
Royatais et les Royataises
Mairie :
04 73 29 50 81

 

Zoom au survol des images ▼

         

• LA VILLE

Sur les hauteurs qui dominent l'agglomération clermontoise, Royat est une élégante station thermale étagée dans le frais vallon de la Tiretaine. Elle se trouve sur la faille Occidentale de la Limagne et c'est à cette situation qu'elle doit ses sources. La Tiretaine descend du plateau granitique qui porte les monts Dôme. Jusqu'à sa sortie de Royat, c'est un torrent. le fond de son lit a été rempli par une coulée de lave vomie par la petit Puy de Dôme. La rivière y a scié des gorges. Elle franchir de nombreux seuils par des cascades, apportant à la station un grand élément de pittoresque. Le vieux Royat, avec son église fortifiée, domine le Royat thermal qui s'accroche aux pentes du ravin de la Tiretaine et s'étale au débouché de la rivière dans la Limagne.

Bien qu'étant une ville citadine, tournée vers Clermont-Ferrand tout proche, Royat possède un vaste territoire où la forêt règne en maître. Royat, "ville fleurie", Royat possède deux fleurs à son palmarès.

• PATRIMOINE RELIGIEUX

L'Église Saint-Léger

Ce très intéressant édifice fortifié, qui s'écarte sensiblement du type classique de l'église romane auvergnate, s'apparente aux églises du Midi. Bâtie à la fin du XIème siècle, sur l'emplacement d'un ancien sanctuaire, l'église dépendait de l'Abbaye de Mozac, qui l'agrandit en reconstruisant le chœur et la fortifia au début du XIIIème siècle pour résister aux entreprises du Comte d' Auvergne. A proximité, sur la place Cohendy, se dresse un calvaire, sculpté dans la lave et qui date de 1486.

• PATRIMOINE HISTORIQUE

Le Monuments aux morts


Œuvre du sculpteur Mabru, érigée sur une éminence boisée. Parmi les 19 monuments aux morts qu'il a sculptés, celui-ci est exemplaire par l'équilibre des masses, le rendu émotionnel et la connotation d'art sacré. Dans cette scène de déploration avant la mise au tombeau, Trois générations se recueillent autour du soldat mort. D'une esthétique réaliste, ce monument reçut en 1923 un accueil élogieux.

 

• ESPACES VERTS

Le Parc thermal


Dans ce jardin, complété par le Nouveau Parc qu'arrose la Tiretaine, se trouvent l'établissement thermal et le casino. On y voit les restes des thermes gallo-romains qui comportaient plusieurs piscines. L'une d'elles, mise à jour et restaurée, était autrefois recouverte de voûtes ornées de mosaïques: ses murs étaient revêtus de marbre. des canalisations en terre cuite amenaient les eaux qui se déversaient en cascatelles dans la piscine par des hémicycles. Les autres salles qui servaient aux étuves, et les appareils souterrains de chauffage ne sont pas dégagés.

 

Le Parc Bargoin


Parc arboré de type anglais de 7,5 ha et demi présentant près de 60 essences d'arbres et un total de 800 arbres. À voir : un érable de 250 ans de plus de 7,5 m de circonférence. Le Parc Bargoin s’étend sur 7 ha. Vous trouverez dans ce jardin de type anglais pas moins de 800 espèces d’arbres dont des séquoias centenaires, des cèdres du Liban, des Ginkgos Bilobas et même un érable répertorié comme l’un des plus gros spécimens en France. Ouvert toute l'année, de novembre à février de 8h à 17h30, en mars et octobre de 8h à 19h, en avril et septembre de 8h à 20h, de mai à août de 8h à 21h.
◄-- En savoir plus

 

Le Bois de Villars

Superbes sous-bois. Belles échappées sur la Limagne et les Monts du Livradois. Restes bien conservés de la voie romaine reliant Clermont-Ferrand à Limoges.

Le Paradis



Offrant de jolies vues sur le Parc Thermal et l'agglomération clermontoise, l'avenue A. Phelut donne accès à cet agréable site. L'avenue du Paradis domine le vieux Royat groupé autour de son église.

 

 

• DÉCOUVERTES - TOURISME

Les Grottes des laveuses

 

Au bord de la Tiretaine, plusieurs sources jaillissent des parois volcaniques et viennent accumuler leurs eaux dans une sorte de lavoir d'où elles s'écoulent dans la Tiretaine.

 

 

La grotte du chien


Grotte dans laquelle se trouve une "mofette" qui dégage des émanations de dioxyde de carbone. Pour démontrer au public la réalité de ces émanations, on y descendait autrefois un chien qui, au bout de quelques minutes, titubait, car il était asphyxié : le dioxyde de carbone étant plus lourd que l'air, celui-ci stagne vers le bas; on le remontait alors à l'air libre, où il pouvait à nouveau respirer normalement. De nos jours, on y descend une bougie qui s'éteint aussitôt, ou bien on y fait flotter des bulles de savon. Le public peut aussi y descendre et s'asseoir sur le "banc des belles-mères" où, au bout de quelques minutes, on ressent des vertiges et des picotements dans le nez.

 

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Royat


• L'établissement thermal, construit par l'architecte Agis-Léon Ledru entre 1852 et 1856, (inscrit au titre des monuments historiques depuis 1990)
• Royat ville d'eaux

Mais aussi...

• Taillerie de pierres fines : les pierres fines, cristal de roche, agate, tourmaline et améthyste y sont travaillées et montées en bijoux --►
• Les anciennes voies romaines (chemin des Crêtes),
• Le Puy Chateix : montagne au-dessus de Royat sur laquelle se trouvait un château que Pépin le Bref fit détruire en 761. Sur la route de Puy Chateix, un lieu appelé "les greniers de César" laisserait apparaître du blé calciné, traces supposées du grenier à grains du château,
• Le Puy de Montaudoux : sommet d'une altitude de 592 m. offrant un splendide vue sur la Limagne.
• Le dessin "Eglise de Royat et le torrent" (milieu du XIXème siècle) de Paul Huet est conservé au Musée du Louvre.

           26.04.2016

 

___