Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plus Facebook Facebook

 

 Zoom au survol de l'image
 

LE FUNICULAIRE DU CAPUCIN
Le Mont-Dore (Puy-de-Dôme)

Rue René Cassin
63240 - Le Mont-Dore

DATES ET HORAIRES
___

Mai, juin et septembre :
du mercredi au dimanche inclus de 10h00 à 12h10 (dernière descente) et de 14h00 à 17h40 (dernière descente).
Du 6 Juillet au 28 Août :
tous les jours de 10h00 à 12h10 (dernière descente) et de 14h00 à 18h40 (dernière descente).
Jusqu'au 9 octobre :
du mercredi au dimanche inclus de10h00 à 12h10 (dernière descente) et de 14h00 à 17h10 (dernière descente).
Contact : Tél. 04 73 65 01 25

 

Pour prendre un bol d'oxygène, rien de tel que de rallier le sommet qui domine le Mont Dore
en empruntant le plus vieux funiculaire de France...

Zoom au survol des images
     


Le funiculaire du Capucin
a fêté ses 100 ans.
Il n'a pas pris une ride!

Les remontées mécaniques du Mont Dore constituent un véritable patrimoine. Aux côtés des deux téléphériques, le funiculaire du Capucin se distingue lui aussi du haut de ses 100 ans. Inauguré en 1898, il relie le centre-ville au plateau des capucins, à partir duquel de nombreux sentiers de randonnée, de ski ou de VTT ont été aménagés et où s’est installée une sympathique auberge avec une vaste pelouse. On peut à loisir y pratiquer le farniente en respirant le parfum des forêts environnantes. Dans le Sancy, l’eau coule en cascade ou en ruisseau, à l’image de la Dore et de la Dogne, qui se rejoignent en Dordogne, en amont de la ville. Le Mont-Dore, en plein cœur de l’Auvergne, offre un paysage fougueux, alpestre, montagnard. C’est ce qui en fait son cachet, son climat et tout son charme. Prenez le golf. Un pur joyau. Entouré de montagnes élevées, il s’étend sur une vaste pelouse vallonnée et variée.

C’est tout son intérêt, d’avantage que ses neuf trous, somme toute assez courants. Malheureusement, sa situation géographique lui fait parfois subir les affres du temps : neige, pluie et vent. Pourtant, le visiteur qui osera pénétrer le practice ne regrettera pas le détour. Le loisir est ancré dans l’histoire qui commence au XVIIIème siècle grâce à l’aménagement de la route principale qui remplace les sentiers de muletiers. On vient boire aux sources bienfaitrices, riches en silice et carbonate, idéales pour le traitement des allergies et maladies ORL. Une vague d’artistes préromantiques fréquente alors les thermes, déjà imaginés par les Romains. Mais c’est au XIXème siècle que le tourisme au Mont-Dore prendra son envol.

Blottie dans la Haute Vallée de la Dordogne, au pied du plus haut volcan d'Auvergne, le Puy de Sancy, la station thermale du Mont Dore soigne les voies respiratoires avec ses eaux et son bon air... Si vous décidez de vous lancer dans les hauteurs, empruntez donc le funiculaire qui, de la station, vous transportera jusqu'au Salon du Capucin (1250m.). Mais avant d'admirer le magnifique panorama qui s'ouvre du sommet, songez que vous utilisez un funiculaire dont l'équipement est inscrit à l'inventaire des monuments historiques depuis 1984. Ce chemin de fer d'intérêt local à traction funiculaire et électrique est le plus vieux de France (la 1ère mise en service eut lieu le 1er juillet 1898) et il conserve tout le charme de la Belle Époque, avec ses deux cabines de bois peintes en vert, lesquelles (caractéristique unique en Europe) sont tractées par un même câble et empruntent en sens inverse une seule voie qui se dédouble sur quelques mètres à mi-parcours, afin de permettre leur croisement... Chaque cabine a une capacité de 40 personnes...

Départ vers la gare supérieure qui abrite l'imposante machinerie : un moteur de 90cv. qui actionne, par l'intermédiaire d'une large courroie de cuir de 12m de long, un tambour de quatre mètres de diamètre où s'enroule le câble tracteur. La vitesse d'ascension est de soixante mètres à la minute sur une pente dont l'inclinaison maximale atteint 57. L'ascension, à travers l'épaisse forêt de hêtres et de sapins, dure huit minutes... Huit minutes de réel plaisir où la peur est absente.
Deux personnes surveillent scrupuleusement l'ascension : un cabinier et un conducteur qui, du haut, pilote à distance. Un mécanicien révise quotidiennement l'installation. On ne s'étonnera pas, dans ces conditions que le funiculaire (de fabrication suisse), n'ai pas failli un seule fois en plus de cent ans de services et qu'il transporte en toute sécurité de 25.000 à 30.000 passagers chaque saison.


Inscrit au titre des monuments historiques
 

• DEUX TÉLÉPHÉRIQUES SUR LES FLANCS DU SANCY

Le premier téléphérique permettant d'accéder au sommet (ou presque) du Puy de Sancy a été installé en 1936. Il était alors l'un des rares en France. Son concepteur était Dieudonné Costes, déjà célèbre pour avoir réalisé en 1930, la première liaison aérienne Paris - New York sans escale. En 1962, Marc Applevage construisit un téléphérique complémentaire à va-et-vient, comme le funiculaire séculaire du Mont Dore : deux cabines circulent en sens inverse sur un même câble qui se dédouble à mi-parcours, afin de permettre le croisement. En juillet et août, plus d'une centaine d'ascensions, effectuées en cinq minutes par le plus ancien téléphérique et en trois minutes par le plus récent, acheminent en moyenne par jour 2.500 personnes, vers la gare supérieure située à 1780m d'altitude. De là, les plus valeureux devront encore gravir 856 marches pour parvenir au sommet (1886m).

Pour la petite histoire, le record d'affluence (7500 passagers) sur les deux installations a été enregistré le 22 août 1976. Mais c'est l'hiver, avec les skieurs qui peuvent dévaler depuis le sommet, une quarantaine de pistes, que la fréquentation est la plus forte.

• ÉQUIPEMENTS & SERVICES

- Capacité d'accueil : 40
- Durée de l'activité : 10 minutes de trajet
- parking public gratuit

• A TRAVERS LA VILLE

• Établissement thermal (1817) : style néo-byzantin, charpentes de Gustave Eiffel, galeries, peintures, fresques et vestiges antiques,
• Église Saint Pardoux (émaux et vitraux modernes; crypte : statue Notre-Dame des Malades), --►
• Temple protestant, --►
• Taillerie de pierres précieuses du Sancy : taille, polissage et ponçage des pierres, démonstration (D 996 direction la Bourboule) --►
• Espace culturel Joseph Forêt, --►
• Fontaine pétrifiante (Fontaine située à mi-chemin entre La Bourboule et le Mont-Dore, elle surplombe le lit de la Dordogne et est ouverte au public) --►
• Atelier d'émaux sur lave (Atelier d'émaillage sur lave, fabrication, démonstration et exposition-vente),

 

Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville du Mont-Dore


• La ville du Mont-Dore --►
• Les thermes du Mont-Dore --►
• Les aires de repos pour camping-cars du Mont-Dore --►

Mais aussi...

• La Taillerie de pierres précieuses du Sancy : taille, polissage et ponçage des pierres, démonstration,
• Le Chemin de croix de Malespine,
• Le Site du Sancy (SI) et table d'orientation (1885m),
• Les Grottes pétrifiantes (exposition et vente.) ,
• Les Cascades : Rossignolet, Queureuilh, Saut du Loup, Serpent, Plat-à-Barbe, La Dore, La Grande Cascade (30m de haut.),
• L'Église Saint-Pardoux,
• L'Atelier d'émaux sur lave,
• Le Musée Joseph Forêt.

           10.02.2016

 

___

Retour  |  Accueil  |  Haut de page