Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux

Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image

CHAUDEYROLLES
Ville du département de la Haute-Loire

Code Postal : 43430 ~ Population : 120 h. (env.)
Altitudes moyennes : 1124 m. ~ 1720m.
Habitants : les Chaudeyrollais et les Chaudeyrollaises
Mairie04 71 59 50 45

 

Zoom au survol des images

   
 

LA VILLE

Chaudeyrolles est un petit village rural, situé dans le département de la Haute-Loire. Entouré par les communes de Fay-sur-Lignon, La Rochette et Saint-Front, Chaudeyrolles est situé à 4 km au Sud-Ouest de Fay-sur-Lignon la plus grande ville aux alentours. La Rivière Le Lignon est le principal cours d'eau qui traverse la commune de Chaudeyrolles qui est proche du parc naturel régional des Monts d'Ardèche.
Blotti au pied du Signon, ancienne carrière de lauzes le village se trouve au bord d’un maar vaste cratère d’explosion appelé "narces". L’église du village fut construite à la fin du XIXème siècle sur les emplacements d’une ancienne chapelle. Elle a été bâtie en trachyte du Vialard, pierre extraite sur la commune voisine de Saint Clément (Ardèche). Les narces furent un lac puis puis une tourbière de 1500 mètres de diamètre. La tourbe fût un combustible apprécié à une époque où le bois se faisait rare.

Chaudeyrolles est aussi connu des naturalistes pour la qualité de ses paysages et la richesse de sa flore et de sa faune, la commune est remarquable à plus d'un titre. Une partie de son territoire est intégré depuis le 8 septembre 1997 au Site classé du Massif du Mézenc au titre de la loi du 2 mai 1930. Cette loi stipule que les sites classés ne peuvent être ni détruits, ni modifiés dans leur état ou dans leur aspect sauf autorisation spéciale délivrée par le Ministre en charge des sites.
La commune appartient au périmètre 2000 - massif du Mézenc. La charte Natura 2000 est un code de bonnes pratiques sur les milieux naturels. C'est un outil de gestion contractuel spécifique signifiant l'adhésion des signataires aux enjeux et objectifs de développement durable du site. Natura 2000 offre une opportunité de réfléchir ensemble localement à la préservation de la biodiversité. Préserver les espèces et maintenir les habitats naturels c'est aussi promouvoir les activités humaines et les pratiques qui ont permis de les forger.

DÉCOUVERTE

Maar de Chaudeyrolles et Mont Signon

Cratère de maar d'environ 1500 mètres de diamètre, aujourd'hui comblé par une tourbière. Au nord-est de la Narce (nom local de la tourbière) se trouve le Mont-Signon, dôme de phonolite atteignant 1454 mètres d'altitude. Autour de Chaudeyrolles, les dernières manifestations volcaniques prennent la forme d'ouverture de cratères d'explosion phréatomagmatique. Avec les maars de Saint-Martial et d'Échamp, il s'agit de la première phase d'activité des jeunes volcans d'Ardèche il y'a environ 120 000 ans.
Ainsi, le site de Chaudeyrolles permet l'observation de toutes ces étapes de l'histoire volcanique du Massif Mézenc/Gerbier. En effet, le Mont Signon correspond à un dôme phonolitique. Sa lave très visqueuse et pâteuse s'est épanchée sous la force de pressions internes, sans s'écouler, lui donnant ainsi une forme de bulbe.
Le maar de Chaudeyrolles (ou narce) correspond à l'activité d'un volcan phréatomagmatique (qui se caractérise par des éruptions explosives, liées à la rencontre en sous-sol de la lave et de l'eau). L'explosion du maar a fracturé le socle et les basaltes des plateaux : des produits d'explosion s'observent à l'est dans l'ancienne carrière, et à l'ouest du cratère. Au fil du temps, l'ancien lac du maar a probablement été comblé par des sédiments. Il est aujourd'hui recouvert d'une épaisseur de tourbe d'environ 3 à 4 mètres. A quelques mètres du maar (au niveau du Mas de Bourg) des argiles antérieurs au volcanisme, semblables aux argiles du bassin du Puy, témoignent de la sédimentation effectuée plusieurs millions d'années auparavant.

TERRE DE CULTURE ET DE PATRIMOINE

Dans le Mézenc, dans les siècles précédents on avait d’autres choix que d’utiliser les ressources locales pour résoudre les problèmes d’habitats. On utilisait audacieusement de façon optimale toutes les richesses naturelles pour la construction et ainsi toit de chaumes, genêts et de lauzes si typiques de cette région sont aujourd’hui préservées et font l’objet de tous les soins.
Ainsi il existe ici un riche patrimoine de maisons anciennes à vivre ou à visiter comme le village en toits de chaumes de Bigorre, la ferme des Frères Peyrels (véritable ferme en toit de chaume qui se visite pour découvrir ce qu’était la vie des gens dans ces maisons et dans ces région. Un vrai moment à vivre!) et bien d’autres curiosités historiques à découvrir.
De nombreux châteaux, églises et musées se visitent et ont un intérêt culturel et historique. Un grand nombre d’autres lieux secrets et mystérieux sont à découvrir ( l’abbaye de Mazan, les orgues basaltiques , le château d’Arlempdes, les pierres à venin, musée de la sorcellerie, l’école du vent…).

PATRIMOINE HISTORIQUE

Le Château du Mézenc

L'heure de gloire de ce dernier se situe sans doute entre le Xème et XIIème siècle. Il s'est développé autour du Dyke du Chastelas dont le sommet culmine à 1511 mètres. Le suc du Chastelas est le plus occidental sommet des "dents du diable" : au côté de la "grosse roche" et de la roche pointue. Il est alors à 3 kilomètres du bourg de Chaudeyrolles bâti autour de l'église st baudile (dernière paroisse au Moyen-âge du diocèse de Viviers en Vivarais et le bourg des Estables est à 3.5 km au sud.
Lors des représentations que l'on peut avoir des châteaux il était comparable aux sites de mottes castrales souvent localisés dans le sud est de la France.

 ACTIVITÉS

Escalade découverte ou initiation

Initiation et découverte sur le site d’Escalade de la Roche Pointue à Chaudeyrolles. Site naturel permettant la pratique quelque soit le niveau des participants...

Randonnées

Le Mézenc dispose d’une grande variété de chemins de randonnées, la plupart des chemins sont balisés, tel le tour des Narces de Chaudeyrolles. Il est aussi possible de découvrir la volcanologie locale au travers de certains parcours dans les environs en compagnie de guides spécialisés...

Trail

Le Mézenc est un terrain de jeu idéal pour les adeptes du Trail, un parcours d’une vingtaine de kilomètres a été aménagé sur Chaudeyrolles...

Sports aériens

Parapente et saut à l’élastique sont aussi possible sur le site de Chaudeyrolles ainsi qu’un site de saut à quelques kilomètres...

PERSONNALITÉ(s) LIÉE(s) A LA COMMUNE

• Haroun Tazieff (1914 - 1998),
• Jules Vallès (1832 - 1885).

 

* Les narces sont des zones humides (nartia = marécage en latin) permettant la formation de tourbières.

 

■ Visite(s) conseillée(s)


• Le Chambon sur Lignon

08.01.2019

 

 

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...

 

 

  ___