Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plus Facebook Facebook

 

Zoom au survol de l'image
 

46.0432450, 3.2548760

CHÂTEAU D'EFFIAT
(Puy-de-Dôme)

XVème siècle

63260 - Effiat
 

Dates et heures des visites
___

Dimanche après midi, samedi après midi
Départs de visite à 14h30, 16h et 17h30 (gratuit pour les -12 ans)
Contact : Tél. 04 73 63 66 76 - Mobile : 06 08 26 98 23 / 06 81 87 49 05


Location de salles pour mariages, séminaires, congrès...

 

 
Zoom au survol des images
 
• HISTOIRE

■ Cette demeure est exceptionnelle pour la région, tant par son style que par son histoire. Le château d'Effiat a fait partie d'un grand projet d'Antoine Coëffier de Ruzé d'Effiat, dit Ruzé, ami de Richelieu et conseiller du roi en 1625, dont les terres furent érigées en marquisat en

Zoom au survol de l'image
 

 1627 et qui devint maréchal de France en 1631. Il fit appel aux architectes Jacques Lemercier et Clément Métezeau et au jardinier du roi, André Mollet, pour créer, à Effiat, une ville nouvelle au tracé géométrique. Le château fut construit de 1626 à 1628, puis l'église, le collège de l'Oratoire et l'hôpital, de 1630 à 1632. Le projet de ville fut abandonné à sa mort.
Sous l'Ancien Régime se trouvait, dans l'enceinte du château, une école militaire, l'école royale militaire d'Effiat, tenue par les oratoriens. L'un de ses élèves les plus illustres fut le général Louis Charles Antoine Desaix. Le château a été classé monument historique le 16 avril 1942 puis inscrit 6 juin 1980 et à nouveau classé le 10 mars 2004.

Le château est situé au milieu d'une enceinte rectangulaire limitée par un canal formant douves. L'entrée se fait par un pont-levis et une porte monumentale, il constitué d'un corps de logis d'ordonnance classique encadré de deux pavillons saillants, et les ailes qui les prolongeaient ont disparu. La façade est ornée de pilastres doriques. Les bâtiments des communs et de la ferme datent de la fin du XVIIème siècle.

Un ensemble de douze tableaux, datant probablement de la période de construction du château (1625-1632) et inspirés du Roland furieux de l'Arioste, était initialement conservé dans la galerie du château. Il se trouve maintenant au Musée d'Art Roger Quilliot, à Clermont-Ferrand. Le jardin est constitué en particulier d'une terrasse où se trouve une grotte (nymphée) flanquée d'escaliers dont le mur est garni de niches, d'une avenue et d'une allée, il est inscrit au pré-inventaire des jardins remarquables...

• MOBILIER

Du mobilier qui a pu être sauvé, on retrouve les époques Louis XIII, Louis XIV et Louis XV. Il constitue une partie du mobilier du Maréchal où Richelieu a pu s'asseoir en 1629 en séjournant une dizaine de jours après avoir signé la Paix d'Alès. Salon avec parquet à la Versailles, boiseries peintes (renaissance italienne), trumeau "forge de Vulcain" des frères Le Nain, fresques, vitraux d'époque romantique (vie de Cinq-Mars), sceau du Maréchal, fanion et souvenirs de l'école royale militaire, parchemins signés de Louis XIII et Gaston d'Orléans...

• LE PARC

Parc à l'anglaise, dessiné par André Mollet, parrain de Le Notre. La terrasse de 130 mètres de long et 3 mètres de haut a fut construite du temps du Maréchal par Jean Languille, de Riom. Des chênes quadri-centenaires, plantés par le Maréchal en 1624-1630, ornent la terrasse. A la fin du XIXème siècle, leurs racines l'avaient endommagée. Celle-ci furent alors démolie, les pierres numérotées une par une, les racines coupées et un mur de glaise fut reconstruit afin de remettre la terrasse en l'état initial. Sous celle-ci, des cavités abritent des sources. Le Nymphée, situé au centre, date de la construction de la terrasse avec sa "Rocaille" illuminée (vasque, fontaine et voûte ornée d'incrustations) à la fibre optique (unique en France par son résultat). Le grand canal a 280 mètres de long. Quatre bornes de seigneurie délimitaient la propriété. On en a retrouvé une seule sculptée aux armes du Maréchal...

• ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Expositions temporaires,
• Animation thématique spécifique.
• Animaux acceptés


Le château d’Effiat a été classé monument historique le 16 avril 1942, puis inscrit le 6 juin 1980 et à nouveau classé le 10 mars 2004.

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville d'Effiat


• Le château Denone à Effiat --►
• La ville d'Aigueperse (5km.) --► 

Mais aussi...

• L'église Saint-Blaise à Effiat (XVIIème siècle) --►

           01.01.2016

 

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...