Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image

CHÂTEAU DE SAINT-CHAMANT
(Cantal)

XIVème et XIXème siècles ~ Style médiéval classique

15140 ~ Saint-Chamant
 

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

Visites guidées tous les jours
de juillet à août de 14 h 30 à 18 h 30. (à confirmer)
Groupes sur rendez-vous.
Confirmation des dates et des horaires de visites04 71 69 26 85

 

Zoom au survol des images

Château de Varillettes Château de Varillettes Château de Varillettes Château de Varillettes Château de Varillettes Château de Varillettes

Joyau de la haute Auvergne...

 

Dans un site remarquable dominant la vallée ouverte sur les Monts du Cantal, le château (I.S.M.H) comporte un donjon du XVème siècle, d'origine militaire, fief parmi d'autres de Robert de Balzac, chambellan du roi, sénéchal d'Agenais et de Gascogne. Au XVIIème siècle, les Lignerac, futurs ducs de Caylus, construisirent un vaste corps de logis qui abrite une remarquable collection de tapisseries d'Aubusson. Depuis 1783, la famille actuelle maintient cet ensemble bien vivant. Outre les Aubusson, on peut admirer des Flandres (XVIème siècle) un retable (XVIIème siècle) dans la chapelle, le grand escalier, les boiseries. Le tout est inscrit au patrimoine.

La découverte du château de Saint-Chamant transporte le visiteur dans un voyage historique qui débute au XVème siècle. Un site magnifique préservé du temps par une famille, propriétaire depuis 1783 et dont chaque génération a œuvré pour maintenir une maison vivante plutôt qu'un musée.

 

HISTOIRE

L'une des premières évocations du fief de Saint-Chamant remonte à 1332 par l'hommage que rend Bertrand de Scorailles à Robert de Comminges, évêque de Clermont. Robert de Balzac, au décès de son frère Rauffet II, en devint seigneur en 1473. Il acquérit de nombreuses terres pour constituer son domaine et en retirer des subsides non négligeables.

La Seigneurie de Saint-Chamant est mentionnée dès le XIIIème siècle. Les familles de Lagarde et de Prallat en furent tour à tour propriétaires. La construction du donjon est due à Robert de Balsac qui acheta le fief en 1473. Sénéchal d’Agenais et de Gascogne, il participa à de nombreuses campagnes militaires, en France et en Italie pour les Rois Louis XI, Charles VIII et Louis XII. Il fit édifier en 1484, à Saint-Chamant, un chapitre de six chanoines, qui subsista jusqu’à la Révolution. A son décès en 1503, il s’y fit inhumer auprès de sa femme, dans la collégiale qu'il fît bâtir dès 1483
En 1589, le château fut cédé à la famille de Robert de Lignerac. Ils firent construire, à la fin du XVIIème siècle, le grand corps de logis et l’aménagèrent à la mode de l’époque. Héritier du titre de Duc de Caylus, Achille-Joseph Robert de Lignerac mena grand train à Paris et à Versailles. Ses créanciers obtinrent la vente judiciaire du domaine et de la Seigneurie de Saint-Chamant. Pierre Couderc, Secrétaire du Roi au Présidial d’Aurillac s’en porta acquéreur en 1783. Ce furent ses descendants qui, depuis cette date, s’efforcèrent de maintenir la demeure et le domaine.

Château de Varillettes
Zoom au survol
de l'image

LE PARC

Créé sur les bases d’un jardin français, ce jardin suspendu, du XIXème siècle, est de style mixte : deux belles allées de tilleuls, dont une bordée de charmilles et de buis taillés, encadre un boulingrin de pelouse. Des rosiers tiges soulignes les parterres de pelouse le long des allées latérales. Tout autour du château, des massifs colorés atténuent le caractère austère de la roche basaltique dont il est construit. La terrasse domine largement la vallée, et le jeux des allées accompagne le regard jusqu’au fond de la vallée où se profilent les monts du Cantal.

 

EXPOSITIONS

Propriétaire des lieux pendant une bonne partie du XXème siècle, il savait s'extraire des nombreuses activités qu'ils pouvait avoir dans les milieux associatifs départementaux, pour s'adonner à son passe-temps, la peinture. Celle-ci prit de multiple formes, dessins, aquarelles, huile, nature mortes, bouquets, portraits, mais ce sont surtout des paysages qu'il s'attachait à fixer sur des toiles. D'abord en Touraine, ou pendant la 2ème guerre mondiale, son talent s'affermit. Les vues de l'Auvergne sont aussi très évocatrices, avec bien sur une prédilection pour "sa vallée", celle de Saint-Chamant. Il n'hésitait pas non plus à partir en voyage d'exploration avec ses amis peintres, il rapportait de ces virées des quantité de toiles où lumières et couleurs chatoient pour notre plus grand plaisir. Depuis cette année un exposition regroupant une trentaine de ces œuvres s'offre aux visiteurs.

VISITES

• Visites individuelles libres OU guidées,
• Visites groupes libres

ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Chambres d'hôtes
• Animaux non admis,
• Parking autocar,
• Sanitaires,

ACCÈS

• Clermont-Ferrand (150 km.), Saint-Flour (100 km.), Ussel (80 km.)

En train ou en avion

- Gare d'Aurillac à 25km. puis liaison en autocar.
- Depuis Clermont-Ferrand, liaison en autocar par Mauriac (25 km.).
- Aéroport d'Aurillac (liaison quotidienne depuis Paris).

 
Édifice classé au titre des monuments historiques le 21 mars 1988.

Visites■ Visite(s) conseillée(s)


• La ville d'AurillacVoir la ville de Saint-Flour (Cantal)

Mais aussi...

• Le couvent du chapitre de Saint-Chamant : fondé par Robert de Balsac en 1484 sur l'autorisation du Pape Sixte IV, il ne subsiste aujourd'hui que les bâtiments conventuels. L'église collégiale, sans aucun doute l'un des monuments du gothique finissant les plus remarquables de Haute Auvergne, a été entièrement démolie après la Révolution. Une partie du riche mobilier a été préservé et dispersé dans les églises avoisinantes.
• La vallée de la Bertrande : la Bertrande est une rivières rapide avec des gorges en aval, qui prend sa source sur les pentes méridionales du Puy Chavaroche à plus de 1400m d'altitude. Elle arrose la commune de Saint-Projet-de-Salers, frôle Saint-Chamant puis rejoint l’Etze dans la retenue du Barrage d’Enchanet. Pêche de truites sauvages et de friture de vairons. Ablettes et écrevisses signalées sur la Bertrande en aval de Saint-Illide. De nombreuses animations sont proposées durant la saison estivale dans cette vallée et elles sont organisées par des associations passionnées !

27.08.2018

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...