Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plus Facebook Facebook

 

Zoom au survol de l'image
 

MUSÉE DE LA VIGNE ET DU VIN DE BASSE AUVERGNE

24 bis, Avenue Jean Noëllet
63170 - Aubière

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

Ouverture du Musée aux individuels du 22 avril au 10 mai du lundi au vendredi de 14 à 18h
du 12 juin au 15 septembre du mercredi au dimanche de 14 à 18h
du 21 octobre au 1er novembre du lundi au vendredi de 14 à 18h
Pour les groupes sur réservation

Confirmation des dates et des horaires de visites 04 73 27 60 04

 

 

Zoom au survol des images

         

Outil pédagogique, témoin de la tradition et du renouveau viticole, le Musée de la Vigne et du Vin est une invitation à découvrir les produits, les paysages et le patrimoine architectural du vignoble de Basse-Auvergne. Le musée met en scène les savoir-faire et les objets caractéristiques de la fin du 19 siècle jusqu’au milieu du XXème siècle. A la fin du XVIIème siècle, les caves du musée appartiennent à Gilberte de la Roche-Brillant, héritière de la seigneurie d’Aubière. L’endroit prit donc le nom de "Cave à Madame".

Aménagé dans des caves datant des XVIIème et XVIIIème siècles, le musée de la vigne et du vin entraîne le visiteur à voyager dans le passé, au cœur des traditions du vignoble auvergnat. En parcourant le villages et coteaux de Limagne, le visiteur peut saisir la place qu’occupèrent et qu’occupent encore la vigne et le vin la région d'Auvergne.

On y découvre, successivement, un diaporama, une salle sonorisée avec une reconstitution étonnante du cycle végétatif sur une année, des expositions d’outils du vigneron, un atelier de tonnellerie, un spectacle de son et lumière au sein du cuvage relatant les différentes étapes de la vinification jusqu'aux réjouissances entourant les vendanges et le monde viticole. Cette visite guidée d’une heure environ se terminera dans la convivialité autour d’une dégustation gratuite de la meilleure sélection des Côtes d’Auvergnes actuelle...

Le Conservatoire des cépages :  cet espace en plein air, bordant le stationnement du musée, présente en viticulture réelle, les différents cépages plantés en Auvergne au fil du temps tels que : le Brumeau, l'Épinou, le Rubis, le Damas rouge, le Portugais bleu... ainsi que des cépages luxembourgeois offerts par la ville jumelle (Grevenmacher) : Riesling, Auxerrois, Pinot gris.

Diaporama :

- historique de la vigne et du vin de l’époque gallo-romaine à nos jours. Reconstitution du cycle végétatif de la vigne sur une année,
- collection d’outils viti-vinicoles regroupés par thème : travail sur la vigne, tonnellerie, vieillissement du vin et festivités,
- une promenade sur le site des caves uniques en France, complètera agréablement la visite...

• ÉQUIPEMENTS & SERVICES

- Parking réservé au musée avec emplacement pour les bus,
- accès aux personnes à mobilité réduite.

 

■ Visite(s) conseillée(s) près du musée de la vigne et du vin à Aubière


• La ville d'Aubière --►

Mais aussi...

• Les Ramacles : autrefois, les maisons, construites contre les remparts sur la face nord de la place des Ramacles, n’avaient aucun débouché sur la place,
• La Porte du Rossignol : enserrée au milieu de bâtiments modernes, cette ancienne porte qui commandait l’entrée dans l’enceinte du château féodal, en est le dernier vestige visible aujourd’hui,
• Le pont de Beneilh : ce pont moyenâgeux, enjambant l’Artière, rue Saint-Verny, passe plutôt inaperçu aujourd’hui,
• Le menhir des Sauzes : ce menhir, de la fin du néolithique, est situé au terroir des Sauzes. En granit, ce mégalithe de 2,30 mètres de haut, abritait sous son ombre imposante le seigneur d’Aubière pour les assises de justice, tenues au moyen-âge,
• La pierre piquée : cette borne, située aux confins des communes d’Aubière et de Romagnat, était appelée autrefois la "borne Lérendole",
• L’église : entièrement reconstruite entre 1853 et 1855, l’église d’Aubière, dans un style néo-gothique, est remarquable par sa silhouette décapitée.

           12.09.2016

 

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...