Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux

Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image ▼

MUSÉE LAPIDAIRE

Rue de l'Abbaye
63200 - Mozac
 

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

Pour plus d'informations s'adresser au Club Historique Mozacois
04 73 38 99 94
Selon nos informations, le Musée Lapidaire est actuellement fermé pour rénovation.

 

▼ Zoom au survol des images ▼

Musée Lapidaire, Mozac (détail)


■ Créé en 1950, le Musée Lapidaire, attenant à l’église abbatiale, possède une importante collection de sculptures romanes provenant des parties détruites de l’Abbaye et de ses prieurés. Le musée renferme des vestiges sculptés, issus des parties démolies de l’abbaye de Mozac et de ses prieurés.

On peut y admirer la châsse de Calmin et Namadie, la plus grande du monde en émaux champlevés de Limoges (technique sur cuivre). La châsse de St Austremoine (sa tête se trouve à Issoire), en bois peint, mais moins bien présentée. D'autres châsses, des calices, des chasubles (brodées d'or et d'argent). Le reste a disparu, a été dilapidé ou vendu, tel ce beau tissu byzantin cédé au musée des tissus de Lyon (pour payer la réfection de la toiture).

La crypte de l’église abbatiale est l’une des plus anciennes de l’Auvergne. Elle date de l’époque carolingienne et son plan présente des grandes similitudes avec celui de la crypte préromane de la cathédrale de Clermont-Ferrand… La vocation première d’une crypte est la conservation des reliques des saints et des martyrs d’où le nom de "martyrium" donné à 3 niches où étaient exposés des reliquaires. A Mozac, la niche centrale possède un puits de 60 cm. de diamètre et de 2 m de profondeur. Entre les couloirs d’accès Nord et Sud, d’énormes murs, de 2.40 m d’épaisseur, sont bâtis avec des remplois gallo-romains où l’on découvre des trous de louve. Agrémentés au 12e siècle d’un déambulatoire et de 4 chapelles rayonnantes, la crypte fut utilisée jusqu’au XVème siècle.

A cette époque plusieurs tremblements de terre endommagèrent grandement l’Abbaye. Le chœur roman s’écoula. et la crypte fut comblée. En 1616, elle fut partiellement dégagée pour l’aménagement d’un caveau. En 1849, l’architecte Mallay, qui travaillait pour Violet le Duc, procéda au déblaiement complet et à sa restauration. Les travaux permirent la découverte de 2 magnifiques chapiteaux de l’ancien chœur, exposés aujourd’hui au fond de l’église. Ouverte "à tous vents" depuis 1849 elle se dégrada peu à peu. En 1966 et 1967 des fouilles faites dans le jardin du presbytère permirent de retrouver les vestiges du déambulatoire et des 4 chapelles de la crypte.

ACTIVITÉS CULTURELLES

• 2 expositions temporaires par an,
• visites guidées : générales,
• accueil des scolaires : visites, classes culturelles,
• conférences, 1 concert par an, 1 projection par an, 1 spectacle par an.

 

Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Mozac


• L'Abbatiale Saint-Pierre --► 

Mais aussi...

• Le Moulin Cheminat : il est un des 17 moulins que Mozac possédait en 1789. Il est le seul alimenté par deux ruisseaux : l’Ambène et le Saint-Martin. Il pouvait fonctionner avec un seul de ces cours d’eau ou les deux.
• La Maison Gaby : maison du XVIème siècle. Sa porte est en arcade sont construits en raison des tremblements de terre antérieurs. Un numéro est peint sur l’arcade de la porte (il s’agissait d’une numérotation globale des bâtiments de Mozac).
• Les maisons vigneronnes : les vieux quartiers de Mozac ont conservé les éléments architecturaux typiques, bien que modestes, de l’habitat traditionnel vigneron.
• Le Château de Portabéraud : ancienne place forte de l’Abbaye où Louis XI aurait signé un traité de paix en 1463, devenue gentilhommière au XVIIIème siècle, la propriété comprend le château, la chapelle, les communs et le parc décoré de statues en terre cuite...
• La cabane des "aigueurs" : elle tient son nom du patois "aigue" dérivé du latin "aqua" (eau). Les cabanes ont été construites au XIXème siècle pour abriter les aigueurs-irrigateurs chargés de surveiller le système d’irrigation et le respect du règlement...
• La croix Saint-Calmin : érigée en 1348 pour délimiter les justices de Riom (Ville Royale) et de Mozac (Abbaye Royale), elle se situe sur le tracé de l’ancienne voie romaine Clermont-Bourges (Via Claudia)...
• La maison "Gaby" : maison du XVIème siècle. Sa porte est en arcade moulurée et ses contreforts d’angles sont construits en raison des tremblements de terre antérieurs. Un numéro est peint sur l’arcade de la porte (il s’agissait d’une numérotation globale des bâtiments de Mozac)...
 

Remerciements à Matthieu Perona Secrétaire du Club Historique Mozacois

           18.08.2017

 

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...