Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux

Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image

Le Moulin des Palles à Charbonnières-les-Vieilles (Puy-de-Dôme)

LE MOULIN DES PALLES

63410 - Charbonnières les Vieilles
 

Renseignements
___

Association Régionale des Amis des Moulins d'Auvergne
Mairie - 63760 ~ Bourg Lastic

 

 

Zoom au survol des images

   


Niché au creux d'une magnifique vallée, le Moulin tourne avec une très belle roue alimentée par le trop-plein du Gour de Tazenat.

Le moulin des Palles est un domaine privé qui ne propose pas de visite guidée, on peut néanmoins observer les lieux en passant sur la petite route publique qui traverse le domaine. Le site est facile d'accès à partir de Manzat. Les moulins étaient autrefois particulièrement nombreux sur les cours de la Morge et de ses affluents : la carte de Cassini, à la fin du XVIIIème siècle, en recense près d'une cinquantaine sur quelques kilomètres de rivières. Une telle abondance n'a rien d'exceptionnel dans le département du Puy de Dôme et se retrouve sur la plupart des cours d'eau qui entaillent les plateaux cristallins, de part et d'autres de la Limagne. Elle s'explique par l'excellence des conditions hydrologiques et climatiques.

La pente souvent forte de ces rivières génère en effet des courants rapides, dotés d'une forte énergie cinétique. Par ailleurs, lé générosité des précipitations, surtout à l'ouest, et leur distribution saisonnière relativement équilibrée assurent d'abondants volumes d'eau, dont les inévitables variations étaient corrigées, dans les périodes de crue comme de maigre, par les systèmes régulateurs des étangs et des biefs. Rançon de ces bonnes dispositions naturelles, la concurrence était vive entre meuniers, et ceux-ci devaient parfois trouver des ressources complémentaires dans une activité d'appoint, artisanale ou agricole. De fait, un atelier ou une grange-étable jouxte souvent les installations hydrauliques.

On connaît la présence d'un meunier à "Las Pallas" en 1649. Il a été suivi d'une dizaine d'autres jusqu'au dernier en 1960. Dix ans plus tard, c'est la résidence secondaire d'un parisien. Enfin en 1992, André Benoît fait de ce moulin sa résidence principale. On peut admirer un beau bâtiment en pierre avec une restauration parfaitement réussie. Le moulin possède une roue à augets de 5 m de diamètre et de 75 cm de large.

Le bief qui l'alimente prend son eau 250 m au-dessus dans une retenue de 1500 m3. C'est un ruisseau qui vient du Gour de Tazenat qui assure l'approvisionnement en eau.

Exposition

- Outils anciens.

Contact

04 73 86 51 21

 

■ Visite(s) conseillée(s)


• La ville de Châtelguyon

08.06.2018

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...

Retour  |  Accueil  |  Haut de page