Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux ►

Google plusFacebookFacebook

 

 

▼ Zoom au survol de l'image ▼

SAINT-GERVAIS D'AUVERGNE
Ville du département du Puy-de-Dôme

Code Postal : 63390 - Population : 1320 h. (environ)
Altitudes moyennes : ▼ 390 m. - ▲ 742 m.
Habitants : les
Gervaisiens et les Gervaisiennes
Mairie :
04 73 85 71 53

Zoom au survol des images ▼

• HISTOIRE

Autrefois Saint-Gervais s'appelait "Mongolt" (qui signifiait peut-être, "mont des gaulois"). C'est certainement au Xème siècle que la ville prit son nom actuel en se plaçant sous la protection des deux saints, Gervais et Protais. On construisit alors un premier édifice religieux. La région de Saint-Gervais fut occupée dès la Préhistoire. Après la conquête de la Gaule par Jules César (52 av. J.-C.), le canton de Saint-Gervais était traversé par une voie romaine qui reliait "Augusto-Nemetum" (Clermont-Ferrand) à Evaux. On peut retrouver la trace de la voie romaine à Saint-Gervais en suivant le chemin de la Croix de Riom.

Au Moyen-âge, Saint-Gervais était fortifiée par un rempart eux-mêmes protégés par des fossés. Plusieurs portes permettaient l'accès à la cité. Dans l'enceinte de la ville il existait un château féodal, lui-même entouré de fossés. Une bourgeoisie nombreuse habitait Saint-Gervais et vivait dans des maisons avec pignon sur rue, tourelle pour l'escalier et blason de la famille sur la tourelle. Il existe encore quelques-unes de ces vieilles demeures qui datent du XVème. Au milieu du XVème siècle l'église fut fortifiée (pour se protéger des Anglais qui s'était tristement illustrés dans la région). En 1601, la plate-forme sur laquelle est située l'église, est ornée de tilleuls dits "Sully", dont il subsiste quelques exemplaires. Au XVIIème siècle, Saint-Gervais changea de physionomie, les fossés furent comblés, les remparts et les portes détruits. La vieille forteresse seigneuriale fut également détruite. On construisit alors le nouveau château qui existe aujourd'hui.
 

• PATRIMOINE RELIGIEUX

Zoom au survol des images ▼

L'église de Saint-Gervais est de style roman dans son ensemble, la technique de construction le prouve. Elle appartient à la période de transition (fin du XIIème) entre le roman auvergnat et les constructions cisterciennes, période où "des novateurs commencèrent à introduire des formes étrangères dans les églises qu'ils construisaient".
On vit apparaître des éléments nouveaux : forme polygonale remplaçant la forme circulaire dans le plan du chœur et des chapelles absidiales, mais surtout l'arc brisé utilisé pour les voûtes et aux grandes arcades. Tout cela se trouve à Saint-Gervais. Il serait trop long de mentionner les restaurations successives, chevet polygonal remanié à l'intérieur, au XIVème siècle.

LA VILLE

Saint-Gervais d'Auvergne fut possession des Comtes d'Auvergne au début du XIIème siècle. Grenier à sel jusqu'en 1790. Elle fut bâtie sur une colline et possède une église gothique qui a conservé de nombreuses partie romanes dont un portail transept et, sur le flanc droit, une échauguette avec une curieuse gargouille. Perché sur l'un des derniers contreforts des Combrailles, la ville regroupe ses maisons autour de sa vieille basilique fortifiée aux gargouilles moyenâgeuses.

Beaux tilleuls sur la terrasse de l'église... Au sud de Saint-Gervais, la route serpente au milieu des bois, offrant de belles échappées sur la Sioule avant de franchir  la rivière au pied de l'usine hydroélectrique de Garachons. Elle longe ensuite la rive gauche de la Sioule qui décrit de nombreux méandres et contourne les filons de porphyre qui entravent son cours.

LES RESSOURCES

• Pépinières, coopérative agricole, fabriques de boîtes et de sabots...
• Station climatique. Foire, fête patronale, baignade, planche à voile, pêche, promenades, circuits balisés, gîte rural, camping caravaning...

LES MANIFESTATIONS

• Depuis 1986 a lieu chaque année au mois de novembre, le Concours Charolais. Il se tient à la halle agricole Cœur-de-Combrailles depuis l'ouverture de celle-ci en 2002.
• Depuis 2007, la halle accueille également la rencontre des Grands bals de l'Europe, évènement majeur de danse folk.
• Début août, l'Association Européenne des Amoureux de la Danse Traditionnelle organise un grand festival de musique et de danses traditionnelles d'Europe et d'ailleurs.
• Un marché a lieu tous les lundis matins et huit lundi par an il se transforme en foire.
• La fête patronale a lieu mi-juin. Elle s'ajoute aux nombreux bals, concours de belotte, et autres manifestations que diverses associations organisent tout au long de l'année.

 

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Saint-Gervais d'Auvergne


• Les cabanes des Combrailles (Village gaulois) --► 

Mais aussi...

• L'Église avec ses statues remarquables, ainsi que des contreforts médiévaux soutenant le clocher,
• L'étang Philippe (11 ha.) et son camping sont des lieux agréables pour des vacances à la campagne en été,
• Le Viaduc des Fades, vaste ouvrage datant de plus d'un siècle,
• Le Château de la Vilatelle, détruit par un incendie...

           14.04.2017

 

___