Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plus Facebook Facebook

 

 

 Zoom au survol de l'image
 

 CHÂTEL-GUYON
Ville du département du Puy-de-Dôme

Code Postal : 63140 - Population : 5520 h. (environ)
Altitudes moyennes : 374 m. - 721 m.
Habitants : les
Châtel-Guyonnais et les Châtel-Guyonnaises
Mairie :
04 73 86 01 88

 
Zoom au survol des images
       

• LA VILLE

Zoom au survol
des images

■ Située en bordure du Parc des Volcans, Châtel-Guyon est dominée d'un côté par la vieille ville, dont les maisons se groupent sur une butte isolée (Le Calvaire), et de l'autre, par la colline boisée du Chalusset, aménagée en parc. La ville eut son véritable essor au XIXème siècle. Les 12 sources captées jaillissent dans le parc thermal le long du Sardon; caractérisées par leur forte teneur en magnésium.
Eaux minérales exploitées par les Romains, oubliées, puis reprises au XVIIIème siècle. Le village primitif était jadis groupé autour d'un prieuré, près des Grosliers; déserté à la suite d'une épidémie de peste au XVIème, les habitants s'établirent à l'emplacement du vieux bourg actuel. Doit son nom au château bâti au XVIème siècle par Guy II, comte d'Auvergne. La seigneurie, propriété au XIVème siècle de Hugues de La Roche, seigneur de Tournoël, fut vendue en 1395 aux Chazeron qui la conservèrent jusqu'au début XVIIIème siècle. Les ruines du château servirent de carrières aux habitants. Saint-Hippolyte, cité en 1165, s'appela Saint-Jean d'en Haut en 1789 (de par la situation perchée de son église); son église fut donnée au 10ème au chapitre cathédral de Clermont; occupé par les Ligueurs au XVIIème siècle. La station est spécialisée dans le traitement des maladies de l'appareil digestif et gynécologiques.

Aujourd'hui, la vie de la station se concentre autour du casino théâtre, le parc au pied du "Mont Chalusset" (avec les Grands Thermes) et l'avenue Baraduc, bordée de cafés et de magasins de souvenirs. Dans cette station au charme intemporel, la qualité de vie est une priorité.

• HISTOIRE

Le nom de Châtel-Guyon vient de "Château de Guy". Guy II d'Auvergne, comte d'Auvergne de 1194 à 1222, fit construire un bastion en 1185 sur la colline du calvaire, pour protéger Riom. Le château, aujourd'hui disparu, se composait d'une enceinte carrée, flanquée de trois tours circulaires, comme le montre le dessin de Guillaume Revel dans l'Armorial d'Auvergne vers 1450. Avec son frère Robert, évêque de Clermont, Guy II se disputa beaucoup. Le roi de France Philippe-Auguste lui confisqua son domaine, qui fut transmis, à l'occasion de règlement de la succession de Géraud de Maulmont aux héritiers de la famille de Maulmont. En 1198, le nom du village était Castrum Guidonis, ensuite Châteauguion au XVème siècle, Chastelguion au XVIIème siècle et Châtel-Guyon au XIXème siècle.

• LES THERMES

La construction de la ville de Châtel-Guyon diffère de celle des autres stations thermales. Elle ne fut pas bâtie autour des sources au temps des gallo-romains, comme les autres villes d'eaux auvergnates, mais autour du calvaire où les paysans cherchaient protection. La vie paysanne s'organisa principalement autour de la vigne. A la découverte de la propriété des eaux, un quartier thermal somptueux vit le jour.
Les Thermes sont spécialisés dans le traitement des maladies de l'appareil digestif et urinaire et des affections rhumatismales. Station du mieux-être et de l'antistress, Châtel-Guyon tire son originalité de ses eaux à très haute teneur en magnésium, uniques en Europe. Les eaux des cinq sources qui jaillissent au cœur du parc thermal, régulent la motricité du tube digestif et atténuent les spasmes. Elles ont une action cicatrisante sur la muqueuse intestinale, normalisent la flore intestinale, stimulent la sécrétion biliaire (effet cholérétique) et celle du pancréas et sont antitoxiques et antiallergiques. Leur richesse en Magnésium explique leur action antidouleur (en particulier dans les pathologies rhumatismales), antifatigue et antistress.

• PATRIMOINE RELIGIEUX

L'église Sainte-Anne : édifiée en 1845 elle fut rénovée en 1956. Cette église est remarquable pour ses 900 m2 de fresques d'inspiration byzantine. Nicolas Grescny mit 60 jours pour achever cette œuvre. Les verrières sont l’œuvre d'un artiste suisse, Yoki de Fribourg et furent réalisées en dalle de cristal de Baccarat de 15 mm d'épaisseur dans du ciment armé.

• PERSONNALITÉS

Les figures célèbres se sont succédées à Châtelguyon au fil des siècles : parmi elles, l'écrivain Guy de Maupassant qui fit de fréquents séjours dans la station et s'en inspira pour écrire "Mont Oriol"

SE RENDRE A CHÂTEL-GUYON

■ EN AVION

NAVETTE VILLE
___

Navette payante en saison, en direction et au départ
des Thermes. Circule tous les jours.
Horaires de circulation et points d’arrêt disponibles sur simple
demande à l’Office de Tourisme au 04 73 86 01 17
Ou en mairie au 04 73 86 01 88

L'aéroport de Clermont-Ferrand - Auvergne est distant de 20 km. (Liaisons directes avec Paris, Lyon ainsi que Nice et Ajaccio).
Renseignements :
Aéroport de Clermont-Ferrand-Auvergne : Tél. 04 73 62 71 00
Air France : Tél. 36 54 (0,34 € TTC/mn)

■ EN AUTOCAR

Toute l'année, ligne régulière de bus desservant Châtel-Guyon - Riom et Clermont-Ferrand.

■ EN TRAIN

Gare de Riom-Châtel-Guyon distante de 5 km de la station.
SNCF : 36 35 (0,34 € TTC/mn)
Service de commande de billets SNCF à l’Office de Tourisme de Châtel-Guyon, (commande au plus tard le mardi à 17 h pour un retrait des billets le mercredi matin).

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Châtel-Guyon


• Les thermes de Châtel-Guyon --► 

Mais encore...

• Vallée de Sans-souci --►
• Les Gorges d'Enval,
• Le Gour de Tazenat,
• Calvaire : au sommet d'une butte, sur l'emplacement de l'ancien château de Gui II, comte d'Auvergne, qui donna son nom à la ville.
• Vallée de Prades : magnifique parcours sous bois
--►

           21.09.2016

 

___