Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

 Zoom au survol de l'image
 

45.2450, 3.4331

ARLANC
Ville du département du Puy-de-Dôme

Code Postal : 63220 - Population : 1950 habitants (environ)
Altitudes moyennes : 547 m. - 943 m.
Habitants : les Arlancois et les Arlancoises
Mairie :
04 73 95 00 03

 

Zoom au survol des images

 
• LA VILLE

Un beau village très vivant, campé sur un éperon rocheux entre la Dore et la Dolore... Ceux qui aiment la nature, se trouveront bien dans cette ville, aussi bien  que sur toute la région où le retard de développement est aujourd'hui l'atout principal de ce coin d'Auvergne encore vierge. Idéal pour une balade familiale, le Pays d'Arlanc offre aux randonneurs et aux vététistes pas moins de 150km de sentiers, pistes et chemins forestiers.
Emprunter l'un des 15 circuits de randonnées du Pays d'Arlanc, c'est le ressourcement assuré. Plus de stress, de la bonne fatigue et de belles images plein les yeux. Les pêcheurs seront ravis eux aussi. Il y a trois rivières d'exception qui vous attendent : la Dore, la Dolore et la Dorette.
Arlanc possède beaucoup de commerces et un grand marché (tous les lundis). Ce lieu très sympathique a plein d'activités et culturelles à proposer. On peut y découvrir le Jardin de la Terre, le Musée de la Dentelle, mais aussi la magnifique église Saint-Pierre qui est la plus intéressante des églises romanes du Livradois.

Jadis, elle aurait dû être détruite pour être remplacée par un édifice plus vaste à la mode de l'époque. C'est grâce à la volonté et à la persévérance des Arlançois, désireux de sauvegarder leur patrimoine, que ce projet heureusement abandonné.

Aujourd'hui, on peut visiter ce témoignage de l'Art Roman de la région.

• HISTOIRE

Prieuré fondé en 972 par les Montboissier (1) et relevant de l'abbaye de la Cluse (Piémont), chef-lieu d'une viguerie d'Auvergne au XIème siècle, atelier de monnaies mérovingien, agrégé aux 13 anciennes "Bonne villes de Basse Auvergne" au XVIème siècle, commerce de la dentelle florissant dès le XVIème siècle.

• PATRIMOINE

CIVIL


• Le château de Mons, dont les fondations datent du Moyen Âge (1049), a été reconstruit au XVIIème siècle puis rénové au XIXème siècle. Cette vaste demeure décorée dans le style italien est actuellement ouverte à la visite. Les propriétaires y présentent une collection d'estampes des XVème au XVIIIème siècles sous une forme pédagogique qui met en avant cet art majeur. Exposition permanente exceptionnelle de 120 vues d'optique et de l'instrument permettant de les visualiser : le zograscope. (Inscrit MH).

• Musée de la dentelle à la main, dans les caves voûtées de l'hôtel de ville.

RELIGIEUX

• Église Saint-Pierre XIIème siècle.
• Église paroissiale (construction entre 1890 et 1925). Répertoriée par les Monuments historiques en 1988, (non protégée),
• Chapelle Saint-Jean-François-Régis (lieu-dit Moranges), construite à une date inconnue après 1836. (non protégée),
• Chapelle (lieu-dit Cours), construite à une date inconnue après 1836. (non protégée),
• Chapelle Saint-Roch (lieu-dit Chassaignes Hautes), construite à une date inconnue après 1836. (non protégée),
• Chapelle Saint-Jacques (lieu-dit la Bosdonie), construite à une date inconnue après 1836. (non protégée),
• Chapelle Saint-Pierre (lieu-dit Chassaignes Basses), construite en 1856. (non protégée).

DIVERS


• Jardin pour la Terre.
Jardin de plus de six hectares, en forme de planisphère, le Jardin pour la terre permet d'effectuer un véritable tour du monde sur les traces des grands explorateurs. 2 000 variétés et 700 espèces de plantes sont restituées sur leur continent d'origine.

 

• LA DENTELLE

Zoom au survol de l'image

Le musée de la Dentelle


Aux XVII
ème et XVIIIème siècles, la mode vestimentaire est à la dentelle

Les cols, les manchettes, les gants et même les hauts de chausses bouillonnent de dentelle. L'engouement est tel que des édits sont publiés pour en règlementer le port. A Arlanc, la production de la dentelle à la main, implantée dès le XVIème siècle, bénéficiera de cette passion et restera une industrie florissante jusqu'à la Révolution

Le Musée de la dentelle
Depuis 1991, les caves voûtées de l'Hôtel de Ville abritent le musée principal de la dentelle à la main. Plus de 500 pièces y sont exposées avec tous les instruments utilisés jadis par les dentelières.

Les dentelières toujours présentes
A Arlanc, aujourd'hui encore, grâce à l'association, "Les Amis de la Dentelle" on confectionne la dentelle au carreau dans le respect de la tradition. C'est à partir de 1875 que la dentelle à la main d'Arlanc acquiert ses lettres de noblesse avec la dentelle à l'aiguille dite "Dentelle Renaissance". C'est donc cette dernière qui séduira la Reine d'Angleterre Victoria. Reflet d'un autre style de vie, d'une période où l'on prenait le temps de bien faire les choses.

• RESSOURCES

Pâturages, polyculture, horticulture, culture de champignons, bovins et ovins, fromageries...

• VIE LOCALE

Station climatique d'été, fête folklorique des touristes, circuit des églises romanes en Livradois, pêche, chasse, pédalos, colonie de vacances et maison des jeunes...

• PERSONNALITÉS LIÉES A LA COMMUNE

• Étienne de Vissac, seigneur d'Arlanc et de Vissac, chancelier de France.
• Jacques de Tournon, seigneur d'Arlanc, frère du cardinal de Tournon, page de François Ier.
• Camille d'Hostun, maréchal de France, baron d'Arlanc.
• Pierre Boyer, né le 12 octobre 1677 à Arlanc, mort le 18 janvier 1755 à Vincennes ; oratorien, auteur janséniste, figure charismatique des Appelants et Convultionnaires hostiles à la bulle Unigenitus de 1713.
• Pierre-Jean Sabaterie (1855-1930), maire d'Arlanc, député (1902-1909) puis sénateur (1909-1930) du Puy-de-Dôme.
• Maurice Faucon (1858-1907), poète.
• Antoine Jarleton a, aux alentours de 1925, été agent voyer à Arlanc et a alors fait la première adduction d'eau. Il a ensuite été maire adjoint d'Arlanc dans les années 1950 et a entre autres réalisé le plan d'eau.

 

(1) - La famille de Montboissier était l'une des plus puissantes et des plus illustres familles nobles d'Auvergne. La seigneurie de Montboissier attestée avant l'an mil au XIIème siècle, canton de Cunlhat lui donna son nom. À partir du mariage en 1459 de Jean de Montboissier avec Isabeau de Beaufort, fille et unique héritière de Louis de Roger, marquis de Beaufort et de Canillac, cette famille porta pendant plusieurs générations le nom de Montboissier-Beaufort-Canillac ou de Beaufort-Canillac. Cette famille est aujourd'hui éteinte.

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville d'Arlanc


• Le musée de la dentelle à Arlanc --► Voir le musée de la dentelle à Arlanc (Puy-de-Dôme)

Mais aussi...

• Le château de Mons (construit au début du XIVème siècle, ce château fut reconstruit au XVIIème siècle sur le modèle des villas médicéennes puis rénové au XIXème dans le goût de Viollet le Duc.) --► 
• Le Jardin pour la terre : Il s'agit en quelque sorte, d'un tour du Monde en 90 minutes. Créé par Laurence Médioni, ce jardin s'étend sur plus de 6 hectares. Dessiné en forme de planisphère, il permet d'effectuer un véritable tour du monde sur les traces des grands explorateurs. Du haut du belvédère, le monde s'étale désormais aux pieds des visiteurs --► ,
• Le site d'Issandolanges : situé à Novacelles, aux limites avec la Commune d'Arlanc, ce site marque l'emplacement d'un vieux village médiéval tombé en ruine et vous dévoile ses mille ans d’histoire. Ce vieux village médiéval, où vous découvrirez  un four à pain, une chapelle, le site fortifié d’un château, un moulin, un bief, a été abandonné il y a 70 ans --► .

           09.12.2016

 

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...