Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux

Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image
 

SAINT-BONNET LE FROID
Ville du département de la Haute-Loire

Code Postal : 43290 - Population : 270 h. (environ)
Altitudes moyennes : 758 m. - 1 202 m.
Habitants : non renseigné
MairieTéléphone04 71 59 93 12

 

Zoom au survol des images

LA VILLE

Saint-Bonnet le Froid est un village perché entre les plateaux du Velay et du Vivarais et entre les départements de l’Ardèche et de la Haute-Loire. Situé au cœur des forêts de sapins du plateau des Boutières, le village domine les gorges de la Cance et du Doux. Nature et gastronomie, telles sont les deux caractéristiques majeures du village. Activités de plein air et découverte de la nature se conjuguent avec la cueillette des myrtilles et des champignons. Grâce à un emplacement de qualité, Saint Bonnet le Froid est le paradis des randonneurs à pied ou en VTT.
Pour ceux qui aiment le patrimoine, vous découvrirez au cours de vos promenades de nombreuses croix, essentiellement des croix de mission et au centre du village une église de style romano-byzantin dont l’intérieur est orné de vitraux. Après ces balades, prenez le temps de savourer la gastronomie locale. De la cuisine familiale au restaurant de renommée internationale, le village de Saint-Bonnet-Le-Froid se démarque tout particulièrement dans ce domaine. La cuisine du terroir de "nos chefs", à la fois subtile et créative, vous laissera à n’en pas douter un "savoureux" souvenir des Hauts Plateaux du Velay.

Village le plus gourmand de France ! Ce haut lieu gastronomique a su valoriser les richesses de son terroir grâce aux talents de ses grands chefs dont 4 sont distingués dans le célèbre guide rouge (étoiles ou bibs gourmands). Un record pour un village de seulement 250 habitants. Entre Velay et Vivarais, aux confins de la Haute-Loire et de la Haute-Ardèche, Saint-Bonnet-le-Froid vous offre à la fois la force de sa nature pour vous vivifier, la légendaire qualité de son accueil pour vous séduire et son rapport qualité/prix imbattable pour vous rassurer.

Saint-Bonnet-le-Froid, c’est l’escapade gourmande de tous les épicuriens gourmands. Quel régal de se dérouter des grands itinéraires pour découvrir les subtiles créations des grands chefs de ce village reconnus par tous les guides gastronomiques et toutes les richesses culinaires du terroir local : salaisons, vins, fromages… La nature est également omniprésente sur ce plateau boisé, avec ses espaces sauvages, les arbres, les fruits sauvages (framboises, myrtilles…) et les champignons. Ces derniers donnent lieu chaque année à un week-end d’exception : La Foire aux Champignons. Cette fête réunit près de 20 000 amoureux du bon goût.

HISTOIRE

Saint-Bonnet le froid [Sancti Bonneti Frigidi] fondé au XIIème siècle, s'appelait autrefois Saint Bonnet de Beaudiner [Sanctus Bonneti de Beldisnar] et était intégré à la baronnie de Beaudiner. La forte croissance démographique et le développement de l’agriculture entre les XIIème et XIVème siècles engendrèrent la création d’axes routiers supplémentaires en Vivarais/Velay :

1- Au centre, l’axe Saint-Vallier (Rhône) / Satillieu est prolongé vers Lalouvec / Tence /Yssingeaux / Le Puy
2- Au nord, l’axe Serrières (Rhône) / Annonay / Tence / Yssingeaux / Le Puy est créé.

Au carrefour de ces deux axes routiers fut fondé Saint-Bonnet le Froid (ou de Beaudiner) à une date indéterminée. Néanmoins en 1146, Louis VII interdit l’édification de forteresse et la levée de nouveau péage dans le diocèse du Puy (et cela du Puy jusqu’au Rhône). Cela impliquait que le péage de Saint-Bonnet existait déjà en 1146 à l’époque d’Arthaud de Beaudiner. Il existe une première mention de Saint-Bonnet de Beaudiner en 1251 par un acte d’Adémar seigneur de Beaudiner. Vers 1460 le fils de Philippe de Levis, seigneur de Villars et de Roche monta une expédition dans le Velay afin "d’aller férir sur les Anglois". Il quitta Annonay à la tête de plusieurs chevaliers et écuyers et rejoignit à Boulieu un important groupe de "gens d’armes et de trait". Avec sa compagnie il se dirigea vers Tence qu’il savait occupé par des mercenaires anglais : il traversa alors Saint-Bonnet de Beaudiner.

Juillet 1621, à Privas, Blacons persuada le conseil politique du Vivarais d'envoyer une troupe dans le Velay pour y surprendre quelques places catholiques. Ce corps était commandé par son cousin Concoules, secondé par les capitaines Ceintres (dit d'Amond), Châteauneuf, Sibleyras et Chalard. Il était composé de 200 mousquetaires, 100 hallebardiers et 80 "carabins". Concoules pilla La Louvesc, Saint-Bonnet le froid et le château de Montréal à Saint-Agrève.
Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune porta le nom de Bonnet-Libre..

CULTURE ET PATRIMOINE

Évènements

- La Foire aux Champignons, les premiers samedi et dimanche, après la Toussaint.

- Le bourg est le lieu de départ et d'arrivée d'une étape de 25,2 km qui constitue un des temps forts du Rallye Monte-Carlo. Un jour par an, à l'occasion de cette épreuve, le village est quasiment inaccessible. Depuis la première venue des coureurs en 1972, cette "spéciale" est un des plus célèbres dans le monde du rallye et un des plus populaires.

- Le rallye Monte-Carlo y est passé jusqu'en 2013 dans une spéciale mythique partant et arrivant au village (25 km). Celui-ci accueille parfois plusieurs dizaines de milliers de spectateurs se ruant sur le bord de la piste. La commune a été victime du déplacement du rallye vers le sud en 2014. Elle a déjà vécu cette situation entre 1998 et 2007. La spéciale Saint-Bonnet - Saint-Julien - Saint-Bonnet pourrait revenir au programme en 2019. Elle est aujourd'hui disputée lors de l'épreuve historique du Rallye Monte Carlo. Les caractéristiques de cette spéciale est que la route est plutôt rapide (120 km/h de moyenne sur route sèche), bien enneigée dû à l'altitude et laissant de la place abondante pour le public grâce à de grandes buttes non boisées faisant office de tribune naturelle.

PATRIMOINE RELIGIEUX

- Église Saint-Bonnet.

PATRIMOINE CULTUREL

Perles d'art

Atelier de création de perles en verre filé réalisées par Séverine Leblond, Perlier d’Art. Exposition de perles, bijoux, objets décoratifs, accessoires créés avec ces perles et exposition de sculptures et objets en verre filé réalisés par Adrian Colin , Meilleur Ouvrier de France en verrerie d’art au chalumeau. Visite de l’atelier sur R.V au 06 05 24 96 23.

Atelier et exposition de sculptures en bronze

Exposition et atelier ouvert au public tous les jours en juillet-août et tous les week-end de septembre à novembre
06 09 03 73 53.

Maison d'art d'Eddy Van Olmen

Seront proposées à la vente les peintures de Eddy Van Olmen ainsi que des œuvres d’art anciennes et récentes issues de pays divers. Lors de votre passage, vous trouverez aussi du matériel de peinture, cadres et livres.
Ouverture de mi-juillet à Octobre. Les Jeudis et Vendredis de 15h00 à 19h00 Les Samedis et Dimanches de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00.
Sur rendez-vous au 06 37 14 06 88.

Galerie d'art rare et contemporain

L’origine des œuvres est internationale. Chaque pièce est unique. Les artistes exposés ont fréquemment participé à de prestigieux salons ou collaboré avec de grands noms de l’industrie, du luxe et leurs œuvres appartiennent à des collections privées étrangères. Aussi divers que soit le parcours de son créateur, chaque œuvre livre à son environnement une vision véritablement originale faisant d’elle une pièce rare et contemporaine.
Jours d’ouverture :
- Juillet et Août : du mardi au dimanche
- Reste de l’année : du jeudi au dimanche.

LIEUX ET MONUMENTS

- Indication du col des Barraques à Saint-Bonnet-le-Froid.
- Nombreuses forêts de sapins.
- Col des Baraques (culminant à 1 074 m). Le col est particulièrement intéressant pour l'étude et le suivi de la migration des oiseaux en automne.
- Les "Baraques" de Saint-Bonnet le Froid : au Moyen Âge les groupes de bergers en transhumance se réunissaient sous forme de « baraques » ou « cabanes », ces cabanes étaient des structures à la fois coopératives et des habitats temporaires. Le cabanier était le chef de la cabane et il était chargé de la fabrication du fromage. Les baraques de St Bonnet de Beaudiner étaient donc des sortes de burons où les bergers s'installaient pendant la bonne saison pour garder les troupeaux, ce qui prouve le rôle important de la seigneurie de Beaudiner dans les estives, les transhumances et les pâturages à moutons et autres animaux. Indubitablement une importante source de revenus pour le baron de Beaudiner..

PERSONNALITÉS LIÉES A LA COMMUNE

Famille Marcon : grand cuisinier, Régis Marcon est le vainqueur du Bocuse d'or en 1995. Sa spécialité est la cuisine à base de produits régionaux tels que les champignons ou la lentille verte du Puy-en-Velay. Il obtient sa première étoile au guide Michelin en 1990, sa deuxième en 1997 et sa troisième en 2005. Ses frères sont Jean-Pierre Marcon et André Marcon, président de la CRCI Auvergne, vice-président de l'ACFCI et maire de Saint-Bonnet le Froid.

 

■ Visite(s) conseillée(s)


• Les sources du Haut-Plateau

___

 

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...