Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

 Zoom au survol de l'image

BEAUZAC
Ville du département de la Haute-Loire

Code Postal : 43590 - Population : 2100 h. (environ)
Arrondissement : Yssingeaux - Canton : Monistrol sur Loire
Altitudes moyennes :  393 m. - 434 m.
Habitants : les Beauzacois et les Beauzacoises
MairieTéléphone04 71 61 47 49

Zoom au survol des images

       


La Mairie

Beauzac s'étend sur les flancs Nord et Est de la Madeleine, se prolonge sur le plateau circonscrit par cette montagne, s'abaisse en pentes douces jusqu'au bord de la Loire et de l'Ance. La ville est membre de la Communauté de Communes Les Marches du Velay, bâtie autour de la cité médiévale dont les porches en ogive sont magistralement conservés. Des quatre tours plantées aux coins de la citadelle, seule reste celle du château derrière l'église. L'ancien presbytère (rénové) et le chemin de ronde donnent à la ville un magnifique cadre. Cinquante hameaux sont disséminés sur l'ensemble de la commune. Chacun dispose de ses propres caractéristiques et de son histoire; les uns situés sur les hauteurs, les autres dans les vallées, il est possible de trouver ainsi un air vivifiant à la Frétisse ou au Viallard, un micro climat à Brenas, Confolent ou Lioriac.

Beauzac est aussi une des plus anciennes paroisses du Diocèse du Puy. Dès le IIème siècle, vers 923, elle fut mentionnée par le Cartulaire de Chamalières. De même source et à la même époque de nombreux hameaux sont cités : le Monteil avec son église de Saint-Privas, Confolent pour son prieuré, Chizeneuve, Pirolles, Vaures...

ÉCONOMIE

Initialement axée sur l'agriculture, l'activité économique de la ville a profondément évolué au cours des dernières années. Les exploitations sont moins importantes mais celle qui subsistent sont plus importantes. Par contre, les activités artisanales et industrielles sont en pleine expansion : agroalimentaire, mécanique générale, ébénisterie, transports logistique et gestion de fret, plastiques...

PATRIMOINE RELIGIEUX

  • L'église de Beauzac, la première mention date du 1er Avril 1179. Elle dépendait alors de l'abbaye du Monastier. Elle est dédiée à Saint- Jean (apôtre préféré du Christ) que l'on peut voir sur les vitraux et en statue dans l'église. La nef et les chapelles rayonnantes datent du XVème siècle. La restauration en 1995 a permis de faire entrer la lumière dans le chœur roman datant du XIIème siècle et de retrouver certaines peintures qui ornaient l'église. L'originalité de l'église de Beauzac réside dans sa crypte unique en Velay située sous le chœur. Elle fut découverte en 1847, lors de fouilles destinées à constater l'état des fondations. Elle se distingue par sa structure légère et élégante en dépit de 12 colonnes de granit aux chapiteaux sculptés qui soutiennent les voutes de plein cintre.

  • La chapelle du Fraisse-Bas : elle domine l'étroite vallée du Ramel de son élégant clocher roman, à mi-coteau, au-dessus du hameau abandonné du Fraisse-Bas où naquit, au début du XVIIIème siècle, le Maréchal Jourda de Vaux, conquérant et pacificateur de la Corse. Cette chapelle, de style roman est tout ce qui reste d'un ancien prieuré bénédictin. Elle était dédiée au St Innocents. Elle fut construite par les Hospitaliers de Jérusalem puis cédé aux moines du Monastier, ce couvent fut détruit sous la révolution et la petite église entièrement pillée de ses statues vases et ornements. Après la révolution, elle fut inscrite comme bien de section des habitants du Fraisse (petit hameau de Beauzac) qui avaient le droit de se faire enterrer dans le petit cimetière qui la jouxte. Mais depuis 1817, le culte n'y a plus été célébré et la chapelle, petit à petit s'est endormie.

PATRIMOINE HISTORIQUE

Le château. Beauzac est un ancien bourg fortifié du XIIème siècle. Le château, l'église et les Beauzacois étaient protégés par des remparts. De cette place forte, ne subsiste plus que les deux portes en arc brisé, les corbeaux en bois couvrant les façades des maisons édifiées sur les anciens remparts et une tour de défense (les tours Sud-est et Sud-ouest ont été démolies dans les années 30). Le château connu de nombreux seigneurs. Le dernier Jean De Colomb le vendit en 1686 à la congrégation des sœurs Saint-Joseph. Aujourd'hui il abrite l'école privée Saint-Joseph. On peut admirer sa belle cuisine voutée et au deuxième étage une grande salle dont les solives sont ornées de peintures datées de 1567.

PATRIMOINE CIVIL

Les ponts de Confolent. Pendant longtemps, Beauzac et Confolent furent isolés des villages de Bas en Basset et Monistrol, ainsi que de l'axe de communication Lyon- Toulouse, à cause de leur position dans un triangle formé par l'Ance et la Loire. Plusieurs bacs, dont un à Confolent, assuraient le passage d'une rive à l'autre. Mais le service était irrégulier (notamment en périodes de crues) et inadapté aux transports de matériaux (pierres de la carrière de Pont de Lignon par exemple. Un rapport fut adressé au Conseil Général du département, lequel décida le 22 mars 1862, la construction d'un pont suspendu au confluent de la Loire et du Lignon. Le pont fut construit en 8 mois et mis en service dès janvier 1863.

Il se compose de deux portiques crénelés de 10 mètres de haut portant les câbles de suspension, de culées en maçonnerie, d'un tablier en bois d'une longueur de 100 mètres surplombant à 14 mètres le niveau de l'étiage. Une petite maisonnette situé à la sortie du pont (direction Monistrol) était la maison du péage. A l'époque de la construction, elle était surmontée par une statuette de la vierge, disparue aujourd'hui. Le pont est classé à l'inventaire des monuments historiques. Le nouveau viaduc de Pont de Lignon qui relie, par la RN 88, St Maurice de Lignon à Monistrol sur Loire, a été ouvert à la circulation en novembre 1994.Pont et viaduc de Confolent. Il a une hauteur maximale de 112 mètres au dessus du Lignon.

PRODUITS LOCAUX

  • Fromage de chèvre et de vache, volailles, foie gras fermier...

  • Cendré de Beauzac : fromage fabriqué dans les laiteries de Haute-Loire, Le Cendré de Beauzac est élaboré à partir de lait de vache entier. Ce fromage est facilement reconnaissable grâce à sa croûte cendrée et à sa pâte de couleur ivoire légèrement persillée. Ce fromage au parfum léger est crémeux et délicat.

HÉBERGEMENTS

Campings et gîtes ruraux...

LOISIRS ET FESTIVITÉS

Fête patronale, chasse et pêche, baignade, promenades.

 

Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Beauzac


• L'église Saint-Jean à Beauzac, XIIème, XVème, XVIème et XVIIIème siècles,
• Le pont suspendu de Confolent à Beauzac, troisième quart du XIXème siècle,
• Les ruines de la chapelle du Fraisse à Beauzac (XIIIème siècle).

29.11.2017

___