Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux ► Google plusFacebookFacebook

 

 

▼ Zoom au survol de l'image ▼

PIERREFORT
Vile du département du Cantal

Code Postal : 15230 - Population de la commune 920 h. (environ)
Chef-lieu de canton, arrondissement de Saint-Flour
Altitudes moyennes : ▼ 730 m. - ▲ 1115 m.
Habitants : les
Pierrefortais et les Pierrefortaises
Mairie :
Téléphone04 71 23 31 16

 

Zoom au survol des images ▼

         
• HISTOIRE DE LA VILLE

■ À l'origine, la terre de Pierrefort appartenait à Astorg de Curiole et Bernard Jurquet, qui étaient de la famille d'Oradour (tous deux redoutables seigneurs). En 1050, l'héritière des Jurquet épousa Astorg de Peyre. La terre passa entre les mains des seigneurs de Peyre, originaires du Gévaudan. C'est à ce moment là que naquit le Fort des Peyre, donc le village de Pierrefort.
La présence de la famille de Peyre sur les terres de Pierrefort fut confirmée en 1177 par la donation de plusieurs droits sur le hameau de Fraissinet (près d'Oradour) au monastère de Bonneval par Guibert de Peyre. Ce fut entre 1200 et 1250 exactement, que la famille de Pierrefort, qui était une branche de la famille de Peyre, apparut. Désormais, le prénom fut suivi de "Peyre de Pierrefort" puis uniquement de "Pierrefort". Guillaume de Peyre de Pierrefort fut le premier à s'appeler ainsi. La situation privilégiée de la ville, sur un éperon basaltique et entouré de grosses murailles, la rendit imprenable jusqu'au XVIIème siècle.

À la même période Marc de Peyre de Pierrefort prétendit au titre de premier baron d'Auvergne en raison de sa participation à la Croisade des Albigeois. Ce titre fut revendiqué par les barons d'Apchon, grands rivaux des Peyre. L'affaire ne fut réglée que 150 ans plus tard (le 3 juillet 1369) et donna avantage aux Barons de Peyre. Ce titre leur procura plusieurs avantages financiers, terriens et juridiques ainsi qu'une reconnaissance de supériorité sur les autres baronnies. Cet acte mis en doute par les historiens, la noblesse de cette époque accepta le document et le prit pour véritable.

L'origine de la ville de Pierrefort remonte au Moyen-âge, elle s'est développée autour d'un rocher de basalte que surmontait une imposante forteresse aujourd'hui disparue, mais qui lui a donné son nom. Le village appartenait, au XIème siècle, aux seigneurs de Peyre, originaires du Gévaudan. A cette époque, un château, démantelé par Richelieu et dont il ne reste aucun vestige, dominait la vallée. On peut encore voir, aujourd'hui, le chœur de l'église romane, le reste de l'édifice, de style gothique, fut construit au XVème siècle. Parmi les transformations notoires qu'elle subit, on notera le clocher à peigne qui fut remplacé par un clocher octogonal. On peut encore voir quelques statues en bois, dont celles  de Saint Anne et Sainte Agnès, ainsi que la Vierge de Pitié datant du XVIIème siècle.

Il subsiste de la ville de belles maisons anciennes, le Donjon de la Boyle (XIIème siècle) couronné d'un chemin de ronde.

• RESSOURCES

• Fromages, bovins et production laitière.

• ACTIVITÉS - LOISIRS

• Promenades, randonnées pédestres et en raquettes à neige, sentier de découvertes, parcours de santé, escalade (mur artificiel) ,pêche,
• Camping municipal,
• Gîte d'étape sur le Chemin des estives...

• VIE LOCALE

• Fête des Tersons : 15 jours avant Pâques
• Festibio / vide-grenier : 2ème week-end de juin
• Championnat d’Europe de boules carrées : 2ème samedi d’août
• Passage étape sanfloraine : 2ème dimanche d’août
• Fête du livre : 3ème dimanche d’octobre
• Marché hebdomadaire : Les mercredis matins
• Marché de pays : Les mercredis matins en juillet et août

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Pierrefort


• Gorges du Vezou --►
• Le Château du Meynial (XVème s.), situé en bordure ouest de la commune de Pierrefort, fut construit au XVème siècle. Il était la propriété d'Antoine de Brezons au début du XVIème siècle. --►
• Le Château de Souillard (XIXème siècle), privé, visible de l'extérieur uniquement.
• Musée des Métiers d'Autrefois : maquette de ferme, salle auvergnate, 20 anciens métiers, on découvre aussi les outils et matériaux utilisés par les agriculteurs,
• Le donjon de La Boyle à Brezons, château du XVème siècle, en partie démantelé en 1628 sur ordre de Richelieu à la fin des guerres de religion,

           06.07.2016

 

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...