Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

 

 Zoom au survol de l'image
 

45.0638, 2.5210

MURAT
Ville du département du Cantal

Code Postal : 15300 - Population : 1900 h. (environ)
Altitudes moyennes : 868 m. - 1163 m.
Habitants : les Muratais et les Murataise
Mairie :
Téléphone04 71 20 03 80

 
Zoom au survol des images
 

 

 

 

   

 

 

 

• LA VILLE

■ Au XIVème siècle, cette ville fortifiée était appuyée sur le rocher de Murat. A l'abri de ses murailles, cette cité était des plus actives: foires et marchés, artisanat, professions libérales, auberges, etc... Au cours de son riche passé historique, Murat a été fortifiée à maintes reprises: on compte pas moins de trois enceintes successives. En 1944, la ville a été l'un des plus hauts lieux de la Résistance cantalienne.

Aujourd'hui, ce petit centre industriel est un point fort du tourisme cantalien. A voir les vieilles maisons du XVIIème siècle, à arcades en anse de panier sur colonne, joliment couvertes de lauzes et typiques des constructions de la ville.

La ville est encadrée par trois pitons basaltiques :

- le rocher de Bonnevie, au Nord, porte une vierge. Les orgues basaltiques sont les plus fines d'Europe,
- le rocher de Bredons, au Sud-est, dont l'église des XIème et XIIème siècles a été construite avec de très belles pierres de taille,
- le rocher de Chastel, au Nord-Ouest. Ces rochers, nés de la lave, se sont transformés en necks grâce à l'érosion.

• HISTOIRE DE LA VILLE

Murat est l'une des villes du Cantal dont l'origine se perd dans la nuit des temps. Son nom celtique signifierait "roc escarpé", le nom de Murat apparaît pour la première fois dans l'histoire en l'an 270 lors de l'évangélisation de l'Auvergne. La ville était une place fortifiée, sa vicomté est déjà puissante et son château existe longtemps avant l'an 1000.
A partir du XIème siècle son expansion était liée à la construction du prieuré de Bredons (vers 1050) par des moines bénédictins venus de Moissac (Tarn et Garonne). La tutelle religieuse de Bredons sur Murat se maintint jusqu'à la Révolution française. Dès l'origine, la vicomté de Murat releva du Domaine de Carladès que le Prince de Monaco reçut de la France au XVIIème siècle.

Au Moyen-âge, la vicomté de Murat fut l'une des seigneuries les plus puissantes de la Haute- Auvergne. Son château fortifié constitua un bastion quasiment imprenable: il occupait le sommet du rocher de Bonnevie. Symbole d'un pouvoir menaçant pour l'autorité royale, il fut détruit en 1633 sur ordre de Richelieu. La guerre de Cent ans ayant sévi dans la région: la cité de Murat fut livrée au pillage. La fin du Moyen-âge apporta à la cité une longue suite de calamités : la peste ravagea la ville qui fut peu après le théâtre d'une sanglante guerre de familles entre Renaud de Murat et Pons de Cardaillac, tous deux prétendants à la vicomté.

On dit que pour se venger des muratais qui l'avaient trahi en soutenant son cousin, le vainqueur, Cardaillac, fit tirer, depuis le château, des coups de bombarde sur la ville et tenta de l'incendier. En 1415, la vicomté passa à la famille d'Armagnac dont le chef, Jacques, était un ami d'enfance de Louis XI. Le domaine de Murat devint, en 1489, propriété des Ducs de Bourbon. Il fut réuni à la couronne en 1531.

L'ancien régime apporta à la ville des temps paisibles, peu de faits marquants traversèrent l'histoire de la cité. La reine Margot, femme de Henri IV, séjourna au Château quelques temps fuyant une épidémie de peste qui progressait dans la région. Après la Révolution, la réorganisation administrative opposa Murat à Saint-Flour dans une longue querelle d'influence. La dernière guerre marqua tragiquement la vie de la cité Murataise. La région abritait de nombreux maquis et résistants. Le 12 Juin 1944, sur dénonciation, des soldats allemands et des miliciens commandés par le capitaine Geissler, chef de la gestapo de la zone sud, envahirent Murat afin de procéder à l'arrestation de plusieurs de leurs chefs.

Un groupe de maquisards venant de Saint-Genés (63), avertis de la présence d'allemands à Murat, firent feu des hauteurs de la ville en direction de la place du Balat. Ils tuèrent plusieurs miliciens et soldats allemands dont le capitaine Geissler. Le 24 Juin, les troupes allemandes revinrent en force à Murat et arrêtèrent, en représailles, tous les hommes se trouvant en ville : 120 hommes furent regroupés et emmenés vers Clermont-Ferrand pour être déportés dans les camps de concentration (Neuengamme pour la plupart). Voyage sans retour pour 80 d'entre eux. En mémoire de cette tragédie, le Monument Départemental de la Déportation a été érigé à Murat et inauguré solennellement le 14 Novembre 1948. .

• VISITES DANS LA VILLE

Le gisement à diatomites d'Auxillac-Foufouilloux est une visite à na pas manquer. En effet, il y a plusieurs millions d'années, la mer s'étendait jusque là et a laissé de minuscules squelettes de plancton, déposés en couches épaisses de silice. Ces diatomées fossiles sont utilisées, aujourd'hui, dans l'industrie, notamment pour la filtration de liquides alimentaires tels que la bière. Un peu avant Fraisse-Bas, construit sur un glissement de terrain, est située une ancienne carrière de 20m. de haut et plus de 100m. de large. Elle alimentait l'ancien four à chaux de Laveissière, qui n'est plus en activité aujourd'hui...

La Maison Consulaire, les restes de la "Tour du Bon Secours", une des sept portes de la ville, la "Tour Saint Pierre" édifiée sur les remparts de la ville, de belles portes anciennes, des fontaines, l'Église Notre Dame des Oliviers (XIIIème siècle), de magnifiques maisons Renaissance, la Maison des Templiers.

• ANIMATIONS

La fête gourmande du cornet

Créée par la municipalité murataise en 2004 pour mettre à l’honneur l’un des fleurons du patrimoine gastronomique local, la fête gourmande du cornet est aujourd’hui devenue une référence bien implantée dans le paysage événementiel, gastronomique et touristique de la région Auvergne. Portée depuis 2008 par l’association "Le Cornet de Murat", la manifestation se déroule ainsi chaque année le 3ème dimanche de septembre autour d’une tradition pâtissière originale, un biscuit en forme de cornet, élément identitaire du territoire.

Devenu, au fil des ans, un véritable rendez-vous à ne pas manquer pour les locaux comme pour les touristes qui viennent à chaque édition un peu plus nombreux, l’événement rassemble désormais entre 10 et 15.000 visiteurs en l’espace d’une journée !

Proposé sous la forme d’une balade gourmande, au cœur de Murat qui est une cité assurément touristique, avec ses ruelles et ses maisons anciennes qui s’accrochent au rocher de Bonnevie, l’évènement offre un concept original mêlant dégustation de cornets garnis, démonstrations culinaires et animations en tous genres.

• CULTURE

En été, la ville reçoit des Masters Classes. De jeunes musiciens de haut niveau, se destinant à des carrières professionnelles et des professeurs se produisent au cours de concerts publics gratuits. De même, chaque année, pendant la première semaine d'août, le festival International de "Danses et Musique du Monde" attire des milliers de visiteurs. Cette importante manifestation culturelle et touristique rassemble une dizaine de groupes de différents continents, soit près de 350 musiciens, chanteurs et danseurs de niveau professionnel.

• AUTOUR DU PLOMB DU CANTAL

Découvrir, observer, grâce à des sorties nature...

Entre le col de Prat de Bouc et le Plomb du Cantal (1855m) un immense amphithéâtre, orienté au nord, accueille des milieux naturels, une flore et une faune d'altitude remarquables.

Les milieux naturels sont variés et encore bien conservés, malgré des menaces croissantes (développement des activités de ski, aménagements divers...)

Deux ensembles méritent une attention spéciale:

• Les pelouses et landes d'altitude, qui sont très bien représentées et qui accueillent de nombreuses fleurs d'une réelle beauté : anémone soufrée, gentiane printanière, liondent des Pyrénées...
• Les tourbières de pente, avec leurs plantes carnivores: drosera à feuilles rondes, grassette commune et leurs reliques glaciaires : saule des Lapons...

La flore contient une liste impressionnante d'espèces rares et remarquables dont 14 sont protégées. La Faune est aussi riche : aux côtés de la Marmotte des Alpes et du Mouflon de Corse se joignent quelques oiseaux hauts en couleurs : le Merle de roche, le Merle à plastron, le Traquet motteux. De nombreux papillons survolent le sommets dont plusieurs espèces protégées: l'Apollon, le Moiré des Sudètes et l'Azuré des mouillères. Une des particularités du site réside dans sa concentration automnale d'oiseaux migrateurs. Chaque année, plusieurs centaines de milliers d'oiseaux survolent le col en direction d'un sud plus chaleureux.

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Murat


• La Maison de la faune à Murat (exposition, sur quatre niveaux, des centaines d'animaux de toutes espèces) --►
• Le circuit touristique en train "Cantal-Causse" --►

Mais aussi...

• Légende de la ville de Murat --►
• sorties dans la forêt domaniale avec l'ONF pour une découverte approfondie de sa faune et de sa flore,
• marchés de Pays et les Fêtes de Terroir,

           09.11.2016

 

 

___

Pour votre séjour dans le département du Cantal, Auvergne Centre France vous accompagne dans le choix de votre hébergement !...