Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

 

 Zoom au survol de l'image
 

MARCOLÈS
Ville du Cantal

Code Postal : 15220 - Population : 590 h. (environ)
Altitudes moyennes : 427 m. - 828 m.
Habitants : les Marcolésiens
et les Marcolésiennes
Mairie :
Téléphone04 71 46 98 98

 
Zoom au survol des images
 

Six cent habitants pour une vraie vie de village...

• LA VILLE

On dirait le Sud
___

Les toits de Marcolès évoquent plus le Midi que l'Auvergne, car ils sont en tuiles romaines et sont moins pentus que les toits auvergnats traditionnels couverts de schiste.

On se trouve entre montagne Auvergnate, Quercy et Rouergue.

Autre différence, les marcolésiens parlent l'occitan et les noms des rues sont écrits en deux langues (oc et oïl). Même le climat, avec ses étés chauds et secs, vous joue une douce musique du Sud...

■ Protégée par une ceinture de XIIIème siècle, le cœur du village en rond est traversé d'une grande rue principale, accessible par une porte de ville à chaque extrémité. C'est au fil de cet axe que se trouvent les maisons des notables et des grands commerçants. Les demeures y sont grandes, longues et dotées de caves voûtées utilisées comme entrepôt pour les marchandises (le commerce était florissant pour le bourg situé juste à une journée de marche de Figeac et d'Aurillac). Les grandes maisons sont restées intactes, car souvent gardées dans un giron familial. Dans les ruelles adjacentes se serrent des maisons plus modestes, conçues pour abriter au premier niveau l'étable ou la soue et un poulailler avec, au second étage l'habitation. Un temps délaissées, ces petites constructions ont trouvé une nouvelle vie comme habitat secondaire ou même principal, grâce à leur charme authentique et à la beauté de leurs matériaux. Mais aussi à des éléments typiques de la Renaissance comme les fenêtres à meneaux. Le curieux cherchera aussi en l'air les signatures des tailleurs de pierre.

Ce village de six cent habitants, dont un centaine dans le cœur historique, vit surtout des ses exploitations agricoles (une soixantaine d'agriculteurs et d'éleveurs de bovins), mais aussi des artisans (on y trouve tous les corps de métiers) et de ses commerçants. Le patrimoine bâti du village a été remis en valeur dès les années 1980, dans la foulée d'une restauration menée par la ville pour créer une salle des fêtes. La réalisation avait tellement séduit les habitants que nombre d'entre eux se lancèrent à leur tour dans l'aventure.
Respectueux de l'architecture existante, des volumes, des matériaux, des couleurs, chacun a peu à peu redonné au village ses lettres de noblesses. C'est là, en effet, que réside tout le cachet de cette ville : dans l'harmonie d'un bâti bien valorisé par l'absence de tout réseau électrique aérien.

• HISTOIRE

Ancien prieuré dépendant de l'abbaye d'Aurillac, place forte de l'époque des guerres anglaises aux enceintes successives, “bonne ville” au XVIème siècle riche d'un florissant commerce sur la route reliant les monts d'Auvergne au midi déjà proche… Le village a hérité de sa longue histoire un patrimoine aujourd'hui rénové, constituant un des sites majeurs pour l'amateur de vieilles pierres ou de simples balades dans le passé guidées par un réseaux de discrets panneaux d'informations. Maison de la tour à l'emplacement du donjon primitif (1203), maisons de granit sur l'ancien rempart, portes de la cité, le “portail-haut” et le “portail-bas” où restent visibles gonds, herses, archères et blason de la cité, nobles demeures avec fenêtres à meneaux et caves voûtées le long de la “Rue-Longue”, église Saint-Martin à la riche statuaire (statues et chaires polychromes, statue et relique de Saint-Martin…).

• PERSONNALITÉS

Né vers 1310 à Marcolès : Jean de Roquetaillade, religieux franciscain du couvent d'Aurillac, visionnaire, alchimiste et contestataire de la papauté d'Avignon. Il a laissé une œuvre assez considérable sur les astres, le ciel, les métaux, la médecine etc. Il est le théoricien de la "quintessence", substance subtile de tous les minéraux qu’il dit obtenir par distillations répétées. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages de prédictions sur l'avenir de l'Eglise et du monde politique de son temps. Il passa une grande partie de sa vie en prison religieuse et mourut en Avignon en 1364.

• VISITES DANS LA VILLE

Maison de la tour à l'emplacement du donjon primitif (1203), maisons de granit sur l'ancien rempart, portes de la cité, le "portail-haut" et le "portail-bas" où restent visibles gonds, herses, archères et blason de la cité, nobles demeures avec fenêtres à meneaux et caves voûtées le long de la "Rue-Longue", église Saint-Martin à la riche statuaire (statues et chaires polychromes, statue et relique de Saint Martin ...), "Carrierons", petites ruelles pittoresques à l'atmosphère si particulière, constituent les principaux atouts de la cité dont l'architecture circulaire traduit le caractère militaire de ses origines.

• Ancienne forge,
• atelier de sabotier...

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Marcolès


• Les Rochers de Faulat, mégalithes granitiques ---►
• Le Trou du Diable, chaos granitique, vallée de la Rance ---►
• Barrage de Saint-Étienne Cantalès, (activités nautiques, baignade) ---►

Mais aussi...

• D'autres sites remarquables : villes médiévales de Maurs et Montsalvy, Fort de Leynhac...

           18.10.2016

 

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...