Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image
 

Lapalisse (Allier)

LAPALISSE
Ville du département de l'Allier

Lapalisse détient les labels prestigieux de "Village-Etape"
de "Plus beaux détours de France", et deux fleurs au label "Ville Fleurie".

Code Postal : 03120 - Population : 3200 h. (environ)
Altitudes moyennes : 264 m. - 465 m..
Habitants : les Bourbonnais et les Bourbonnaises
Mairie Téléphone04 70 99 00 86

 

Zoom au survol des images

LE SAVIEZ-VOUS ?

Lapalisse est ville marraine de l'Aviso Commandant
Blaison. Ce navire est le treizième de la série aviso
du type "d'Estienne d'Orves".
Sa construction a débuté en 1979, il est affecté à Brest
depuis juin 2000. Il est baptisé en l'honneur du Capitaine
de frégate Louis Blaison né en 1906 à Lapalisse, et
disparu en mer des Caraïbes en 1942. Une rue de
Lapalisse porte le nom du Commandant Louis Blaison.

Sur les bords de la Besbre, à la frontière de la plaine du Billezois et de la Montagne Bourbonnaise, Lapalisse, très important centre routier, est dominé par la haute silhouette de son château. Oppidum romain. Fief des La Palisse dès 1230.

Célèbre grâce à Jacques II de Chabannes de La Palice, tué à Pavie en 1524, héros d'une chanson populaire mal interprétée qui donna naissance aux vérités de La Palice. Soulèvement local pour s'opposer au coup d'État de 1851. Au Moyen-âge, la ville était connue comme un notable passage en Bourbonnais. Elle est, aujourd'hui, une ville dynamique au croisement des axes routiers, véritable carrefour stratégique à vocation logistique. Ses structures commerciales accueillantes et variées lui confèrent un caractère de Ville étape sur la Nationale 7. L'entrée dans la ville se fait par une route qui s'engage entre les maisons, telle une voie triomphale, jusqu'au château qui surplombe la ville.

Le musée d'art "hors norme", où sont exposées les œuvres de plus de 100 artistes contemporains d'envergure internationale et qui ne sont pas présents dans les musées traditionnels, inscrit Lapalisse au premier plan des villes "singulières". La nouvelle zone d'activités vise à doter les entreprises d'un parc logistique situé au centre de la France et permettant de desservir les grands pôles d'activité du Nord et de l'Est de l'Europe ainsi que les nouveaux marchés du Sud, faisant de Lapalisse un carrefour incontournable au niveau européen. L'aéroport de Vichy-Charmeil (à 25 km) est doté d'une piste de 2200 mètres donnant accès aux avions gros porteurs. Autant d'atouts pour satisfaire aussi bien les entreprises que les habitants de la ville...

HISTOIRE

Il semble que l'on puisse faire remonter aux temps préhistoriques les premières traces de la présence de l'homme dans la vallée de la Besbre. Un savant archéologique y découvrit en son temps des silex taillés et la nécropole de Châtelperron, à 25 km en aval, mise à jour au début du XXème siècle, est là pour l'attester. Le nom de Lapalisse apparaît pour la première fois sur une ancienne carte du XIIème siècle (en 1165) où il est question d'une chapelle (Capella di Palicia). La famille des premiers seigneurs de La Palice s'est installée là à cette époque, après avoir porté le nom des seigneurs de Lubié, de la Motte des Noyers (à 1500 m de là une ferme porte encore ces deux noms : cette motte féodale contrôlait le passage sur la Besbre, l'une des fortifications primitives de Lapalisse.).

En 1429, le Duc Charles de Bourbon acquit la seigneurie de La Palice de Jeanne de Châtillon, et la revendit pour 6000 écus d'or en 1430 à jacques 1er, l'un des deux derniers représentants de la maison de Chabannes, ancienne famille dont les origines sont antérieures à l'an 1000. Cette somme provenant d'une partie des rançons des chevaliers anglais capturés au siège d'Orléans. Jacques 1er et son frère Antoine, Comte de Dammartin, furent parmi les grands capitaines qui, à l'exemple de Jeanne d'Arc et avec elle, contribuèrent à lutter victorieusement contre les anglais durant la guerre de 100 Ans. Jusqu'à la révolution, Lapalisse s'écrivait en deux mots : mais l'orthographe variait soit en La Palice soit en La Palisse. En 1789, la ville s'est définitivement écrit Lapalisse.
Des changements importants sont intervenus au XVIIIème siècle : en 1753, le grand chemin de Lyon fut tracé et provoqua l'abattement d'une partie des murailles, témoignage rue Billaudy et rue de la Liberté. A partir du noyau ancien, resserré au pied du Château, la ville s'est développée suivant les principaux axes de communication (RN7, RD243, RD61, RD990, RD 7 , RD48) générant ainsi une urbanisation en étoile..

PATRIMOINE CIVIL

• Château : tours et remparts, restes du premier château XIIème et XIIIème siècles ; corps de logis XVème et XVIème siècles, de style Renaissance italienne, mobilier, plafonds, tapisseries, peintures; chapelle, enceinte, parc.
• Maison dite "Hostellerie du Puits de l'Image".
• Hôpital d'époque classique, actuel hôtel des Postes. Sous-préfecture désaffectée, début XIXème. Maisons XVème siècle à colombage. Logis gothique, rue de la Liberté. Mémorial des victimes du coup d'État de 1851.

PATRIMOINE RELIGIEUX

Église Saint-Jean Baptiste du XIXème siècle de style roman. Chapelle du château XIème siècle restaurée au XIXème siècle : restes des sculptures du tombeau de Jacques II de Chabannes. Ancienne chapelle de l'hôpital XVIIème siècle. Croix de carrefour sur la RN7.

PATRIMOINE CULTUREL

Le Musée de l’Art en marche est un espace unique en Europe de 2600m². Il présente en rotation plus de 350 œuvres de 150 artistes (peintres, sculpteurs, plasticiens) hors normes, français et étrangers. C'est le musée des créateurs libres de toutes contraintes, de la liberté créatrice, de l'audace et de l'authenticité.
Avenue du 8 mai 45 ~ Tél. 06 16 28 50 92.

RESSOURCES

• Bovins, ovins, porcins, dindons du Bourbonnais.
• Haras.
• Vigne.
• Vérités (bonbons), le "pavé de la route bleue", les "huiles de Lapalisse" (noix, noisette...), le foie gras de Bert, les fromages, charcuterie...
• Abattoir de volailles.
• Entreprise : Huileries de Lapalisse.

VIE LOCALE

• Marché : jeudi.
• Fête patronale : 8 septembre. Foire : le 2ème jeudi de chaque mois. Foire primée aux dindes : 2ème jeudi du mois de décembre.
• Visites du château: illuminations, salles pour réceptions. Spectacle "Son et lumière". Jardin public.
• Pêche. Piscine municipale.
• Sociétés sportives. Aéro-club. Baptêmes de l'air en avion, ULM, école et baptêmes de parachutisme, chute libre, stages.
• Camping; gîtes ruraux.

OÙ DORMIR ?


Auberge du Moulin
Marin

Le Moulin Marin
Lapalisse

Logis Hôtel Galland
20, Place de la
République
Lapalisse

Le Puits des Vérités

7, Avenue Pasteur
Lapalisse

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Lapalisse


• Le Château de La Palice

09.03.2018

___

Pour votre séjour dans le département de l'Allier, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...