Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image
 

CHÂTEAU DE VILLEMONT
(Puy-de-Dôme)

Début XVIème siècle

Route Nationale 9
63260 - Vensat
 

Dates et heures des visites
___

Visite gratuite possible du 1er au 30 septembre
L'accès aux bâtiments est strictement interdit en raison des risque d'éboulement.
La visite s'effectue depuis l'extérieur et à distance raisonnable des bâtiments
Renseignements 04 73 38 02 48

 

Zoom au survol des images

   

HISTOIRE

Le château de Villemont, était à l'origine un domaine qualifié au début du XVIème siècle de "Maison, motte, fossé, basse court de Villemont". Il dépendait du Comté de Montpensier qui appartenait au Connétable de Bourbon et fut confisqué par François 1er qui fit payer au Connétable le prix de sa trahison. Revenant à Michel de Veyny, neveu du Chancelier Duprat, le domaine resta dans la même famille jusqu'en 1958, quelque temps avant l'incendie qui le détruisit. La première construction importante fut réalisée par Michel de Veyny.

Le domaine reçut, en 1566, la visite du roi Charles IX accompagné de sa mère, la reine Catherine de Médicis et du Chancelier Michel de l'Hospital. Les Veyny prospèrent tout au long du XVIIème siècle, et s'illustrèrent à la guerre. La seigneurie de Villemont fut érigée en marquisat, en 1720, par le régent. En 1740, elle appartint à Gilbert de Veyny "Mestre de Cavalerie" et constructeur du château actuel dont la légende veut qu'en disgrâce de la cour de Louis XV, il aurait fait édifier l'ensemble immense que l'on connaît aujourd'hui pour y loger son régiment.

La Révolution et le début du XIXème siècle correspondent à une période de déclin au cours de laquelle les héritiers de Gilbert de Veyny se déchirèrent en un procès successoral qui se termina en 1846. C'est dans la seconde moitié du XIXème siècle que fut engagée une restauration importante : tous les décors en stuc datent de cette époque (encadrements de fenêtres et portes, ailerons de lucarnes, balustrades de balcons, frises en reliefs surlignant les arcs, médaillons et bustes de la façade...).

Les toits des tours furent refaits à la mode médiévale. Après le déclin des décennies post révolutionnaire et la reprise du XIXème Siècle, vint une seconde période d'entretien.

Le château fut vendu en mai 1958 par sa dernière propriétaire, héritière et descendante directe des Veyny. Dans la nuit du 3 au 4 juillet, le château brûla presque totalement. Près de quarante ans après il sombra dans un état de ruine avancée avant de renaître à nouveau grâce à son actuel propriétaire.

ARCHITECTURE

La première construction importante est peut-être l'œuvre de Michel de Veyny et serait datée du XVIème siècle. L'atlas de Trudaine indique qu'en 1740 c'est un bâtiment en L ; sa façade, orientée au Sud, est flanquée de deux tours coiffées de toitures coniques et est prolongée à l'Ouest par une aile en retrait. Au Sud toujours, on a des jardins à la française tandis qu'au Nord partent des allées cavalières en étoile.

Au XVIIIème siècle après développement de la façade, déplacement de la tour Ouest, une aile a été ajoutée à l'arrière pour donner à l'ensemble la forme de U qui subsiste actuellement. Le portail d'entrée avec clocheton qui ouvre sur une grande cour d'Honneur hexagonale, les murs bordés à leur faîte de balustres carrées, les longues écuries basses couvertes à la Mansart entourant la cour d'Honneur, sont typiques de l'architecture auvergnate de l'époque. Le château paraît caractéristique de l'organisation militaire due à la présence d'un détachement de cavalerie. Il reste à l'intérieur des vestiges de décor peint du XVIème siècle, des décors stuqués et des cheminées.

ÉVÈNEMENTIELS

• rencontres culturelles,
• animations,
• spectacles,
• expositions,
• séminaires,
• réceptions, publiques ou privées...

ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Parking autocar,
• Visites individuelles libres,
• Visites individuelles guidées...

CLASSEMENT

Une proposition de classement comme monument historique en 1948 fut refusée. Une autre demande d'inscription à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1965 est restée sans réponse.
Le château a été inscrit partiellement et les dépendances entourant la cour classées monuments historiques le 17 mai 1974. L'ensemble du château est inscrit depuis le 18 octobre 2011. L'ensemble, y compris le parc, a été classé le 19 avril 2012.

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Vensat


• La ville d'Aigueperse (3.8km)

Mais aussi...

• Ancienne borne de justice à Vensat (XVIIIème siècle) : dans le jardin du domaine de la Combe
• Ancienne église romane ou chapelle d'Andelot (XIIème siècle)

07.12.2017

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...