Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux

Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image
 

44.9443, 2.8068

LE CHÂTEAU DE PESTEILS
(Cantal)

XIIIème - XVème et XVIIIème siècles

15800 - Polminhac
 

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

Ouverture du château, le 13 avril 2014
Avril, mai, juin, du 20 août au 30 septembre tous les jours de 14H à 18h, juillet jusqu'au 20 août
Tous les jours de 10h à 19h
Confirmation des dates et des horaires de visites au 04 71 47 40 03 ou 06 73 39 24 04

 
Zoom au survol des images
Château de Varillettes Château de Varillettes Château de Varillettes Château de Varillettes Château de Varillettes Château de Varillettes
Château de Varillettes Château de Varillettes Château de Varillettes      

■ Perché sur son roc escarpé à 750 mètres d'altitude, l'ancienne forteresse de Polminhac domine fièrement le Vallée de la Cère. Quarante mètres de haut, couronné d'un étage de mâchicoulis, le donjon imposant symbolise toute la majesté du château de Pesteils et évoque le Moyen Âge dans sa plus rude expression (XIVème et XVème siècles). Pendant la deuxième moitié du XVIIème siècle, le corps de logis et le pavillon d'angle ont été refaits, à la mode troubadour, par l'architecte Émile Lemaigre au début du XIXème siècle; tous les projets ont été conservés. Au XIXème siècle leurs décors intérieurs ont été remaniés dans le goût néo-gothique puis réaménagés au début du XXème siècle.

Des fresques du XVème siècle ont été restaurées en 2008 (prix Sotheby's), ainsi que des plafonds peints, des meubles, une ancienne cuisine qui a reçu le prix La Cornue. Des peintures murales du premier quart du XXème siècle de Félix Tourdes (1855-1920) sont classées monument historique au titre d'objet depuis 19803. Le parc du château de Pesteils a été redessiné au début du XXème siècle, il comporte une terrasse en terre-plein, un jardin potager et un verger. Il a été inscrit au pré-inventaire des jardins remarquables...

Le XVIIème siècle enrichit le corps principal de remarquables plafonds peints. L'ensemble présente un très beau mobilier. Agrandi et restauré au XIXème siècle, le château est la propriété depuis 1608 de la famille de Cassagne de Miramon Pesteils qui l'habite encore aujourd'hui.

• LE DONJON

De l'ancienne forteresse médiévale subsiste le donjon, tour rectangulaire de quarante mètres de haut qui comporte cinq étages desservis par un escalier à vis logé dans l'épaisseur du mur. Enrichissant la salle voutée du deuxième étage, des peintures murales du XVème siècle, "les quatre héros de l l'Antiquité" ornent le mur nord, sur le mur ouest "le maître et son élève". Une restauration effectuée en 2006 a redonné à cet ensemble toute son harmonie.

• LES EXTÉRIEURS

De remarquables jardins, dessinés à la fin du XIXème siècle, s‘étalent au pied du donjon. Ils offrent un panorama magnifique sur les monts du Cantal et la Vallée de la Cère. Les parterres crées il y a plus d'un siècle viennent d'être redessinés en un jardin en topiaires plus actuel. En contrebas, les terrasses fortifiées offrent un espace beaucoup plus vaste. A l'extérieur de l'enceinte des fossés, vous découvrirez un magnifique parc paysager réalisé en 1902 par François-Marie Treyve : parmi quelques curiosités botaniques, chacun aura la possibilité de se détendre et de rêver en toute liberté.

• ANIMATIONS

• Animations costumées pour les enfants,
• Les Médiévales : sur la terrasse du château, reconstitution historique en costume d’un campement militaire avec son spectacle équestre, ses chevaliers, et son bouffon. Vous pourrez vous exercer au maniement des armes, à la frappe de la monnaie et à divers jeux médiévaux. Un marché médiéval autour des métiers artisanaux invite les visiteurs à un voyage dans le passé.

• SOIRÉE AUX CHANDELLES

• les trois derniers mercredi de juillet
• les trois premiers mercredi d'août
Le château est ouvert à la visite depuis 1956. Il présente, en outre, une exposition permanente de vingt personnages de cire réalisés par le musée Grévin pour l'ancien musée d'Aurillac, évoquant la vie passée de la famille de Pesteils...

ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Boutique
• Chambres d'hôtes,
Deux suites comprenant 3 chambres chacune composée de

- 1 chambre double, lit de 160cm
- 1 chambre 1 lit 90cm
- 1 chambre enfants 2 lits en 90cm
- Possibilité pour 5 personnes.

Zoom au survol des images
Château de Varillettes Château de Varillettes Château de Varillettes Château de Varillettes

 

Visites■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Polminhac


• La ville de Vic sur Cère --► Voir la ville de Saint-Flour (Cantal)
• La ville de Pierrefort --► Voir la ville de Saint-Flour (Cantal)

Mais aussi...

• Le Château de Clavières
Le fief de Clavières est connu dès le XIIIème siècle. Joseph de Salvage de Clavières le fit grandement remanier au milieu du XIXème siècle : vestibule ovale formant saillie à l'extérieur au milieu du bâtiment.

• Le Manoir de La Cavade
Le logis actuel porte la date de 1602, laquelle correspond au corps principal à deux étages avec une pièce par niveau et distribution par tour d'escalier à l'angle sud-est et une tour cylindrique à l'angle nord-ouest.

• Le Manoir des Huttes
La châtellenie des Huttes est connue dès 1266. Le manoir fut, entre autres, le berceau des quatre frères des Huttes, gardes de corps du roi, dont l'un mourut le 06 octobre 1789 en défendant Marie-Antoinette.

• Le Manoir de Montlogis
La demeure actuelle, restaurée au XIXème siècle, conserve son plan-masse de 1811 avec un pigeonnier en forme de tour rectangulaire. Deux moulins alimentés par un étang existaient déjà en 1811 au nord-ouest du logis.

• La Chapelle de Las Courtines
C'est un petit bâtiment rectangulaire couvert d'un berceau lambrissé, orné d'un retable en trompe l'œil peint sur le mur Est. Il existe deux lucarnes en pierre à fronton semi-circulaire dont l'une porte la date de 1680.

 

           12.11.2016

 

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...