Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux ► Google plusFacebookFacebook

 

▼ Zoom au survol de l'image ▼

CHÂTEAU DE BEAUMONT
(Allier)

(XVème siècle ~ reconstruit au XVIIIème siècle)

03210 - Agonges
Visible de la route D54 à 3,4 km au nord ouest d’Agonges

Dates et horaires des visites
___

Le Château de Beaumont est propriété privée et ne se visite pas.

 

▼ Zoom au survol des images ▼

         

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Période ou style Classique
Construction 1740
Propriétaire actuel Monsieur de Garidel
Protection Inscrit MH (1978)

■ De ses origines anciennes, le château de Beaumont a conservé une tour ronde et un pigeonnier Le reste fut reconstruit au XVIIIème siècle. Edifice d'ordonnance classique, reconstruit en 1740 à l'emplacement d'un château fort médiéval dont il subsiste la tour ronde au sud-ouest. Ce château n'a pas subi de modifications depuis le XVIIIème siècle, hormis la disparition des lucarnes côté jardin. Edifié sur une terrasse, il se compose d'un corps de bâtiment longitudinal s'appuyant de chaque côté sur deux anciennes tours.

Vers 1850, la façade sur jardin fut modifiée par l'adjonction de deux avant corps à un niveau dont le dessus, en terrasse, est accessible depuis les pièces. De chaque côté de la cour se trouvent deux petits pavillons rectangulaires, symétriques, visiblement contemporains du château.

Le pavillon de gauche constitue la chapelle et présente, au-dessus de sa porte, une statue de la Vierge dans une niche. Le pavillon de droite contient une ancienne salle de billard. Au nord, présence d'un pigeonnier de plan circulaire. En contre bas de la terrasse deux bâtiments à un seul niveau abritent les communs. Contemporains du château, ces édifices ont conservé leur caractère d'origine. Enfin un petit pavillon hexagonal, cité sous l'appellation pavillon chinois" dans un inventaire de 1843, est édifié sur une terrasse, sur l'allée menant au château. Un mobilier spécialement conçu pour ce bâtiment avait été conçu au moment de sa construction. La famille propriétaire des lieux fut à l’origine de l’introduction de la race charolaise en terres bourbonnaises

Sachez que la famille propriétaire des lieux fut à l’origine de l’introduction de la race charolaise en terres bourbonnaises. Outre le château de Beaumont, on peut aussi observer les silhouettes élégantes d’autres demeures seigneuriales. Le territoire de la commune, en effet, abrite pas moins de 13 châteaux dont celui de Monceau (le grand et le petit), de L' Augère, du Breuil, des Échardons, de la Tuilerie, des Sacrots, de l’Épine (belle ferme fortifiée du XVème siècle avec douves en eaux et 3 tours d’angle inscrite aux monuments historiques)...

Tous sont privés et ne se visitent pas.

HISTOIRE

C'est sur l'emplacement d'un château médiéval dont il ne reste qu'une tour qu'il a été construit en 1740. Au début du XIXème siècle, Beaumont appartenait à François Dalphonse, député de l'Allier, qui y est mort le 24 septembre 1821.

A PROXIMITÉ

- Le château de l'Épine est un rare exemple en Bourbonnais de domaine fortifié datant du XIVème siècle et classé monument historique.
- Le château de l'Augère, donjon médiéval coiffé d'un toit et agrandi d'un bâtiment néogothique au XIXème siècle a conservé ses douves en eau. Il a été inscrit monument historique le 10 août 2000.
- Le château de la Pommeraye présente dans un parc une gentilhommière du XVIIIème siècle munie de tours rondes restant d'un manoir du XVème siècle, le tout a été inscrit monument historique le 3 décembre 2001.
- Le château des Sacrots est un logis du XVIIème siècle inscrit monument historique (3 décembre 2001).
- Le château des Échardons a été reconstruit en 1792 et il ne reste des bâtiments antérieurs que deux tours et un pigeonnier. L'ensemble a été inscrit monument historique le 4 mars 1977. Le parc centré sur une allée date du début du XXème siècle.

 


Édifice classé au titre des monuments historiques le 13 décembre 1978.

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville d'Agonges


• L'église Notre-Dame --► 
• La ville d'Agonges --► 

           28.06.2017

____