Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image
 

CHÂTEAU DE BALAINE
(Allier)

~ XIIème, XIIIème et  XIVème siècles) ~

D 433
03460 - Villeneuve sur Allier

 

Dates et horaires des visites
___

Propriété d'une personne privée
Du 1er mars au 30 novembre tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 19h.
Confirmation des dates et des horaires de visites 04 70 43 30 07

 

Zoom au survol des images

     
• HISTOIRE

■ Dans la seconde moitié du XIVème siècle, Baleine fut la propriété de Pierre et Étienne Célerier, chevaliers. Mais la propriété était liée au nom des Pierrepont. Lorin Pierrepont, trésorier général du duc Louis II, à qui fut tout d'abord donné le domaine du Colombier, à Saint-Bonnet les Moulins, fit bâtir en 1375 deux châteaux identiques, rectangulaires à quatre tours rondes, l'un à La Motte sur Aurouër, l'autre à Latays, qui devint Baleine. Les Pierrepont servirent toujours fidèlement les pouvoirs en place : en 1443, Pierre était capitaine et châtelain de Souvigny, puis Gilbert fut chambellan du roi Charles VII. Les registres paroissiaux permettent de connaître René, gendarme de monsieur le prince en 1636, qui cumulait les seigneuries de Baleine, Lucenay, la Grange et divers autres lieux.

En 1664, il céda son titre à son fils, Gilbert. Il épousa Esmée de Paris qui lui donna au moins huit enfants. En 1700, Édouard de Pierrepont fut le dernier membre connu de cette famille de seigneurs de Baleine et Lucenay. En 1783, le propriétaire était Étienne de Chabre, chevalier, ancien lieutenant de vaisseau chevalier de Saint-Louis. . Après une vie mondaine bien remplie sous le consulat, le directoire et l'empire, la belle Aglaé Adanson âgée de 30 ans et fille du célèbre naturaliste Michel Adanson, se retira à Balaine dans la propriété que lui légua, en 1812, un ami de la famille.

Le Château, est toujours habité et comprend un parc où, par l'entremêlement de conifères et de feuillus, on pourrait se croire transporté dans la forêt primitive des montagnes du sud de la Chine. Aglaé se défit des terres arides et garda pour dessiner son parc, les sols les plus riches et les mieux situés, qu'elle draina, assécha, et protégea des vents. Sa passion pour la botanique et les plantes la conduisit à entreprendre toute une série d'expérimentations.

Elle essaya d'acclimater les plantes exotiques, que rapportaient par bateaux les grand botanistes de l'époque. Sa patience, ses dons d'observation et ses intuitions sur les besoins des plantes qu'elle cherchait à éduquer, furent récompensés par des succès dont le visiteur d'aujourd'hui bénéficie, deux siècles plus tard. Le parc est resté dans la même famille depuis sa création en 1804 (7ème génération actuellement).
 
CONSTRUCTION

Château typiquement bourbonnais et toujours habité en forme de U à deux niveaux et attiques côté cour en façade central fronton saillant, l'ensemble cantonné de tourelles aux angles de trois niveaux toitures en poivrières. C'est le plus ancien parc botanique et floral privé de France et est classé jardin remarquable. Ce parc à l'anglaise, créé en 1804 par Aglaë Adanson, associe l'architecture des jardins à l'anglaise du XIème siècle aux collections d'essences exotiques.
- 1804 - création de l'Arboretum,
- 1850 - fin de reconstruction du château.

• ARCHITECTURE ET SCULPTURES

Sculptures de Marc Averly façonnées avec les arbres tombés à la tempête de décembre '99.
Fête des plantes Aglae Adanson, 20 et 21 Avril 2002.
Jardin à l'anglaise de 20 ha. (créé a partir de 1804 par Aglaé Adanson, fille du botaniste Michel Adanson), entourant le château qui fut construit en brique bichrome typiquement bourbonnais.

ÉQUIPEMENTS & SERVICES

Chapelle gothique, 2 fabriques de jardin, dont l'une abrite une douche de jardin datant du XIXème, kiosque.

• DÉTAILS

• Circuit fléché,
• dépliant,
• parc adapté aux mal voyants et non voyants par un matériel audio (à demander à l'accueil.).

ÉLÉMENTS PROTÉGÉS

Ensemble du domaine incluant arboretum avec ses fabriques (kiosque, belvédère, pont japonais, chapelle); château, ancienne bibliothèque, orangerie, bâtiment du musée.


Classement au titre des monuments historiques par arrêté du 25 mars 1993.

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Villeneuve sur Allier


• L'Arboretum de Balaine à Villeneuve d'Allier --► 

Mais aussi...

• Château et Grange de Riau --►
Situé au cœur de la Sologne Bourbonnaise, à douze kilomètres de Moulins par la N7, entouré d’un grand parc paysagé, le château du Riau se laisse doucement découvrir au bout d’une allée de tilleuls jusqu’au pont dormant. D’emblée, le visiteur est séduit par l’harmonie de ses proportions soulignées par un jardin médiéval apportant un charme et une douceur supplémentaire au lieu...

 

           30.01.2017

 

___