Réseaux sociaux Google plus Facebook Facebook Facebook

Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

 

Zoom au survol de l'image
 

MUSÉE RAYMOND PEYNET

2, Cours Jean Moulin
63570 - Brassac les Mines
 

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

Juillet - août : du mardi au dimanche de 14h00 à 18h30
le samedi de 9h à 12h et de 14h30 à 18h30
le dimanche de 9h à 12h30
Sur réservation pour les groupes (à partir de 10 personnes)
Tél. 04 73 55 18 31

Zoom au survol des images

■ Situé au cœur de Brassac-les-Mines, le Musée Peynet est ouvert au public depuis 1998, vous découvrirez dans ce lieu un hommage à Raymond Peynet, célèbre peintre des "amoureux" avec des expositions d’œuvres originales, de poupées et divers articles uniques.


Raymond Peynet


Les amoureux de Peynet


Raymond Peynet, né le 16 novembre 1908 à Paris (son père était natif de Montaigut en Combrailles), partit pour la capitale, dans l'espoir de faire fortune dans le commerce du bois et du charbon auvergnats. Pendant la seconde guerre mondiale, Raymond Peynet fut mobilisé, puis, fait prisonnier dans les Ardennes. Il parvint à s'échapper et rejoignit son épouse et sa fille, dans la maison encore visible de ses parents (documentaire vidéo à consulter au Musée) Ce fut à Max Favalleli que l'on dut le lancement des "Amoureux de Peynet", rédacteur en chef de la revue "Ric et Rac" de Clermont-Ferrand, qui décida d'éditer (1942), le dessin du "kiosque de Valence" sous le nom "des Amoureux de Peynet".

En visite libre, le Musée présente sur 200 m² une collection d'affiches sur le thème des amoureux ayant inspiré le cinéma, la publicité ou diverses manifestations. On les retrouve sous forme de poupées, ou peints sur de la porcelaine, gravés sur des médailles.

A l'étage, une trentaine de lithographies les mettent en scène dans le fameux kiosque de Valence, dans des jardins ou des intérieurs d'appartement, serrés l'un contre l'autre, souvent entourés d'oiseaux symboles de paix et de liberté ou de petits anges. Des tableaux au style naïf qui évoquent un amour débutant, vécu sans fard et en toute simplicité.
D'autres vitrines présentent des livres, des carnets de dessins et des photographies de Raymond Peynet en compagnie de ses amis artistes, tels Elsa Triolet, Aragon ou Sacha Guitry. Sur l'une de ces photos, les amoureux ne sont autres que Raymond et son épouse Denise, née Damour : un nom prédestiné, puisqu'elle ne cessera d'être une muse pour l'artiste.

Lors des fêtes de Brassac, Raymond Peynet offrait souvent des dessins ; beaucoup d'entre-eux ont été donnés au musée ; d'autres, dit-on, demeureraient encore à l'abri des regards. Des traces de Peynet, on en retrouve dans toute la ville : dans le hall du Lycée Professionnel François Rabelais, une fresque représente un arbre et des "oiseaux élèves" posés sur ses branches ; à la Maison du Peuple, une partie de la fresque intitulée "Le Colis" laisse encore voir des femmes préparant des colis pour les hommes envoyés sur le front. Et sur une place de la commune, baptisée "Raymond Peynet", trône un kiosque à musique, où l'on a même clos la célébration d'un mariage.

Raymond Peynet s'est éteint à l'âge de 90 ans, le jeudi 14 janvier 1999 à Mougins, un mois jour pour jour avant la Saint-Valentin qu'il aimait tant...

Nombreux dessins de Raymond Peynet, le peintre des amoureux.
Affiches et différents objets (poupées, porcelaines...) qui ont repris ses personnages...

• ÉQUIPEMENTS & SERVICES

- Visites individuelles libres, Visites individuelles guidées, Visites groupes libres,
- Salle de projection,
- Toilettes,
- Boutique,
- Parking autocars,
- Durée de la visite : 1 h.

 

Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Brassac Les Mines


• L'église  : belle construction située en centre ville, cette église dépend de la paroisse Saint-Jacques des Monts et des Mines,
• La passementerie : elle fut implantée à Brassac-les-Mines en 1871. Une famille de mariniers, lors de leur voyage à Paris, avaient remarqué cette technique particulière de décors. Ils organisèrent donc un atelier, et quelques ouvrières firent le voyage dans la capitale afin de s'initier à cette pratique...

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...