Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux ► Google plusFacebookFacebook

 

▼ Zoom au survol de l'image ▼

MUSÉE GEORGES POMPIDOU

Le Bourg
15190 - Montboudif
 

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

Capacité d'accueil par visite : 50 - Durée de la visite : 1 heure
Période d'ouverture : du 15/06 au 15/09 de 10h - 12h et 14h - 18 h.
Autres mois : samedi, dimanche et jours fériés de 14h à 18h  - Fermeture : du 01/11 au 31/03
Visites individuelles et visites de groupes - Accès personnes à mobilité réduite
Il est conseillé de prendre contact 04 71 78 68 68 (pour confirmation)

 

Zoom au survol de l'image

Musée Georges Pompidou Musée Georges Pompidou Maison natale de G. Pompidou
         

■ Créé par la commune pour rendre hommage à l’enfant du pays, le musée est situé en face de sa maison natale. Inauguré en juillet 1999, 25 ans après sa mort, le lieu s’attache à retracer, au travers de photographies de Passemard, les relations civiles et politiques du Premier Ministre, Député et Président de la République.

Sobre et contemporain, le musée s'ouvre sur 2 salles où dominent le noir et le blanc, le bleu plus discret rappelle les valeurs républicaines. Le lieu s'attache à retracer, au travers de photographies d'Henry Passemard, les relations civiles et politiques du Premier Ministre, du Député et du Président de la République.


Objets personnels mis à disposition par la famille de Georges Pompidou, vidéo rappelant son attachement à sa terre natale. Le musée s'ouvre sur deux salles où dominent le noir et le blanc, le bleu plus discret rappelle les valeurs républicaines évoque en premier lieu les rapports de Georges Pompidou et du Cantal. Le visiteur est invité à un parcours que jalonne une très vivante collection de photographies prises au cours de voyages officiels ou de campagnes électorales. D'une façon plus générale, une dizaine de vitrines exposent des souvenirs d'une famille typiquement auvergnate, des objets liés aux fonctions exercées par l'homme politique, ainsi que plusieurs œuvres d'art, notamment l'original du portrait connu, œuvre de Vasarély.

Cet ensemble, d'une présentation résolument moderne, constitue à la fois une évocation d'histoire contemporaine pour les adultes et les plus jeunes, une leçon d'éducation civique. Le lieu s'attache à retracer, au travers de photographies d'Henry Passemard, les relations civiles et politiques du Premier Ministre, du Député et du Président de la République.

Le musée présente aussi des objets personnels mis à disposition par la famille de Georges Pompidou : portrait original en relief de Victor VASARELY, bronze de Louis Derbre, insignes de Grand Croix de la Légion d'Honneur et de Grand Croix de l'Ordre National du Mérite, écharpe et plaque de député...

A cette exposition s'ajoute un document audiovisuel réalisé par Christian Bouchardy et Guy Brun qui évoque en 25 minutes la vie du Président Georges Pompidou.

En fin de visite, un film rassemble des extraits choisis de discours ou déclarations du Président.

Exposition de photographies de Georges Pompidou. Objets personnels, textes de Georges Pompidou et montage audiovisuel. Hommage à l'enfant du pays qui était profondément attaché à sa terre natale...

• GEORGES POMPIDOU

Georges Pompidou, Président de la République Française de 1969 à 1974

L'AUTODIDACTE (1911 ~ 1974)

Issu d'une modeste famille du Cantal, Georges Pompidou naquit, de parents enseignants à Murat, le 5 juillet 1911 à Montboudif petite bourgade du Cantal. Il atteignit le sommet de la République en 1969, après le départ du Général De Gaulle. Il fut dès lors lié au destin de la France...
Très vite il se distingua par ses facultés intellectuelles : en effet, il commença à lire à l'âge de trois ans, et plus tard, au lycée d'Albi (Tarn), il accumula les premiers prix même s'il n'obtint aucun mention au bac.

Profondément attaché à la vie rurale, proche des paysans et plus particulièrement de l'Auvergne, c'est dans le domaine de l'avancée technologique et économique qu'il voulut laisser une trace. En 1967, il lui faudra choisir sa circonscription pour se présenter à la députation et il optera pour Saint-Flour. Il obtint son agrégation à Normale Sup. Officier de l'armée, il choisit Clermont-Ferrand où il se fiança avec Claude Cahour originaire de Château-Gontier qu'il rencontra à Paris lors d'une réunion d'amis. Tous deux partageaient la passion pour la poésie.

Son premier poste d'enseignant, il l'obtint à Marseille, au lycée Saint Charles, puis revint à Paris au lycée Henri IV. La deuxième guerre mondiale déclarée et Pompidou est de cœur avec les gaullistes mais néanmoins respectueux du gouvernement de son pays. Il attendit la libération pour déclarer son intention de participer à la reconstruction de la France. Après en avoir fait la demande par l'intermédiaire d'un ami, il entra au cabinet du Général De Gaulle en qualité de chargé de mission. A trente-quatre ans, bien qu'agrégé, il n'a aucun passé politique et aucun passé de résistant.

Au Conseil d'État puis chef de cabinet de l'homme du 18 juin, Pompidou apprend l'État. Le socialiste Guy Mollet vit en lui l'une des têtes les mieux faites du gaullisme. Après un passage dans le privé (à la banque de Rothschild), il fait son retour en politique en 1958, nommé à un poste clé : directeur de cabinet du Général De Gaulle. Avec lui il compose un premier gouvernement, crois Antoine Pinay, puis repart chez Rothschild. En 1961, un autre auvergnat, Valéry Giscard d'Estaing, prend le Ministère des Finances, l'année suivante, en 1962, Pompidou devient Premier Ministre. En 1967, il est élu député UDR du Cantal puis accède à la présidence de la République en 1969.
Au cours de son mandat de président, il se rendra dans le Cantal à quatre reprises, alors qu'il s'y rendit quatorze fois en tant que premier Ministre. Les habitants de la Haute-Auvergne lui portèrent toujours une grande admiration. Il mourut d'une leucémie en 1974.

• ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Parking voitures et autocars,
• Sanitaires...

           17.03.2017

 

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...