Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image

La forêt de Tronçais (Allier)



LA FORÊT DE TRONÇAIS
Allier

 

Renseignements - Tourisme
___

Place du Champ de Foire
03350 - Cérilly

 

Zoom au survol des images

La forêt de Tronçais (Allier) La forêt de Tronçais (Allier) La forêt de Tronçais (Allier) La forêt de Tronçais (Allier) La forêt de Tronçais (Allier) La forêt de Tronçais (Allier)
La forêt de Tronçais (Allier)          

L'Appel de la Forêt...

Zoom au survol de l'image
Hérisson (Allier)

 

Au Nord Ouest du département de l'Allier, au contact du Berry et du Bourbonnais, s'étendent les 11 000 hectares de la forêt de Tronçais, consacrée plus belle chênaie d'Europe. Un monde à part, chargé d'histoire et de traditions, où s'élancent des arbres d'exception, où s'ébrouent cerfs et rapaces et où se déchaînent les passions humaines... C'est une tache vert émeraude sur la carte de l'Allier, un coin de Bourbonnais enfoncé dans le Berry à la limite extrême du Massif Central, là où la terre, pourtant au plus bas, semble vouloir rejoindre le ciel. Gérée comme un patrimoine précieux par l’O.N.F (Office National des Forêts), cette lumineuse forêt cathédrale, dont les fûts bien ordonnés s’élèvent droits comme des " I ", doit tout à Colbert . Celui-ci l’aménagea à partir de 1675, pour les besoins en bois de la marine royale. Les vestiges de la futaie Colbert , qui ne couvre qu’une petite partie de la forêt, sont classés, comme une quinzaine de seigneurs remarquables dénommés la Sentinelle, le Saint-Louis, les Jumeaux, le Chêne carré…

Mais les autres arbres, tout aussi spectaculaires, ne sont pas coupés avant leur deux cent cinquantième année ! Chacun vaut de 250 000 à 3 millions de francs. Leur bois, de qualité exceptionnelle, dégage un parfum de vanille. Il est réservé aux usages les plus nobles, comme la production de tonneaux pour les prestigieux vins de Bordeaux (margaux, palmer…) et les meilleurs cognacs. Un monde à part voué au silence et à la pénombre, un monde clos où l'on n'entre que par effraction...

La forêt de Tronçais est un labyrinthe, souvent effrayant, parsemé d'étangs figés, partagé par des sentiers rectilignes et concentriques, dont on doute par instants qu'ils puissent mener quelque part et qui forment des myriades d'angles droits avec les arbres immenses qui les bordent.
Tronçais, comme nous l'avons dit plus haut, mais nous ne le répèterons jamais assez, est la plus belle chênaie d' Europe... Il y a d'abord les animaux: des multitudes d'oiseaux; sittelle, pic noir, geai des chênes, chouette hulotte, buse variable,... qui sont l'âme de la forêt. Il y a aussi le monde animal au sol :
le lièvre (-►
), le sanglier (-► ) qui ne sort que la nuit, le chevreuil (-► ), le blaireau (-► ), le renard (-► ), la belette (-► ), le cerf (-► ) et la biche (-► ), qui après avoir complètement disparus furent réintroduits au début du siècle dernier. Avec de la patience on peut voir ces grands cervidés au détour d'un sentier et qui sont aujourd'hui le point d'attraction de Tronçais, au centre d'innombrables polémiques, car avant tout, aux abords de la forêt il y a... les hommes.
Plusieurs circuits et stages de découverte à pied ou en VTT, seul ou avec un guide, sont proposés par le pays de Tronçais et une multitude de petits villages pourront vous accueillir pour une villégiature, ou pour vous adopter plus définitivement..

La maison en bois d'empilage de Pierre Guilleteau, le dernier chasseur de loups...
La maison en bois d'empilage de Pierre
Guilleteau, le dernier des chasseurs de loups

La forêt domaniale de Tronçais bénéficie d’un rayonnement exceptionnel parmi les forêts françaises, qui dépasse largement le cadre national. Mondialement connue pour la qualité de son bois utilisé pour la fabrication des tonneaux, elle est aussi célèbre dans les milieux naturalistes et scientifiques pour la richesse de sa biodiversité. On attribue couramment à Colbert l’origine du renouveau de la gestion forestière à Tronçais. Mais ce qui fait la grandeur de Tronçais c'est la gestion continue en futaie régulière depuis 1835. En cela, Tronçais garde "une longueur d’avance" sur la majorité des autres chênaies domaniales, où la conversion en futaie régulière n’a véritablement été généralisée qu’entre 1850 et 1900.

Des mesures renforcées de protection de la biodiversité inféodée aux vieux arbres y sont prises depuis plus de 20 ans. Les groupes faunistiques ciblés sont représentatifs des enjeux de préservation de la richesse biologique des grands massifs forestiers : avifaune *1, chiroptères *2. et insectes saproxyliques *3.
Tronçais a été choisie comme forêt emblématique de la chênaie atlantique en raison de l’ancienneté de son couvert forestier et de son histoire sylvicole en futaie régulière. Aujourd'hui, l'ONF met en place des actions afin de comprendre leurs facteurs de répartition pour orienter la gestion forestière ultérieure. La forêt de Tronçais fait partie d'un réseau de 17 forêts domaniales emblématiques, dans lesquelles l'Office National des Forêts engage une démarche de labellisation pour consacrer leurs valeurs patrimoniales et la qualité des projets mis en place avec ses partenaires.

Plongez au cœur de l’histoire de la plus prestigieuse futaie de chênes avec l'article disponible en téléchargement en bas de page. De Colbert à la sylviculture moderne, cette histoire a façonné Tronçais.

 

 

La faune en Pays de Tronçais

Parmi la multitude d'animaux vivant au cœur de la forêt de Tronçais on citera : le cerf, devenu maître des lieux, les oiseaux migrateurs dont la Huppe fasciée est le spécimen le plus représentatif, ou encore le sédentaire Hibou Moyen Duc...

• SITES NATURELS

 


Étang de Saint-Bonnet --►Étang de Saint-Bonnet (Cérilly - Allier)
Etang de 44 ha. Un sentier de randonnée permet d’en faire entièrement le tour et le naturaliste appréciera la diversité des oiseaux rencontrés. La vieille Futaie offre la diversité des pics, mésanges, pigeons alors qu’au printemps et en été la roselière proche s’anime du chant des rousserolles effarvattes. Grèbes huppés, canards colverts, poules d’eau et foulques se laissent observer sur l’eau. Le faucon hobereau, la buse variable et le milan noir survolent souvent l’étang. Les activités nautiques telles que la baignade, la voile ou le pédalo se pratiquent également sur l’Etang de Saint-Bonnet durant la période estivale.

Étang de Saloup --►Étang de Saloup (Cérilly - Allier)
Étang situé au point de jonction de 5 ruisseaux. Il permet d’apporter le complément de force motrice nécessaire aux Forges de Tronçais. Le barrage est composé de 4 aqueducs construits en clef de voûte, sur lesquels s’appuient 4 vannes, jadis pourvues d’échelles permettant leur manœuvre par un levier. Aujourd’hui cette procédure est facilitée par des crémaillères. Le barrage de l’Etang de Saloup fait presque 14 mètres de haut sur 104 mètres de large. Une légende fameuse alimente également le site de Saloup.

Étang de Goule --►Étang de Goule (Cérilly - Allier)
Baignade, pêche, base nautique. Dans la carrière, le sol calcaire, parsemé de petits coquillages fossiles, favorise une flore particulière. Au printemps, huit espèces d’orchidées ont été répertoriées parmi lesquelles les orchis bouc, brûlé, pourpre et homme-pendu et les ophrys abeille, bourdon et araignée. Le cardoncelle, la carline des champs, la pimprenelle ou l’hélianthème numulaire sont d’autres plantes remarquables. L’étang de Goule, notamment aux reculées situées près du stade, permet l’observation ornithologique tout au long de l’année. Au printemps, le héron cendré, les grèbes huppés et castagneux, la foulque, le bruant des roseaux, la rousserolle effarvatte s’y reproduisent et de nombreuses espèces viennent s’y nourrir. En hiver, canards de surface et plongeurs, cormorans, grandes aigrettes, séjournent plus ou moins longtemps selon la rigueur des températures.

Futaie Colbert --►Futaie Colbert (Cérilly - Allier)
Espace naturel et historique né de la réforme de Colbert, Ministre de Louis XIV, et de sa volonté de donner un nouvel essor à la forêt de Tronçais rattachée au domaine royal en 1527. Ainsi, en 1670, Colbert fit planter 1072 bornes pour délimiter la futaie et commencer son traitement moderne, à savoir maintenir 20 chênes à l’hectare à 250 ans. Aujourd’hui, les arbres tricentenaires les plus remarquables de cette futaie sont classés. Sur ces 1072 bornes, 200 subsistent encore autour de la forêt. La futaie Colbert est la plus célèbre des parcelles de la forêt de Tronçais.

Le Chêne Carré --►Le Chêne Carré (Cérilly - Allier)
Arbre remarquable d’une hauteur totale de 26 mètres qui possède un tronc carré sur environ 4 mètres de haut. Unique en son genre le Chêne Carré est tricentenaire. Il s’agit du dernier “arbre des bûcherons” : les bûcherons et les hommes de la forêt avaient remarqué des arbres aux formes particulières. Il n’en reste qu’un, le Chêne Carré. Surnommé la Tour Eiffel en raison de sa forme parallélépipédique de la base de son tronc, il trouve son origine dans la première moitié du XVIIème siècle, et fut classé en 1931...

Étang de Pirot --►Étang de Pirot (Cérilly - Allier)
Il s’étend sur 78 hectares. Créé de 1842 à 1852 sur la rivière La Marmande, il fut aménagé dans le but de servir d’immense réservoir pour le Canal de Berry. Pour renforcer cette alimentation en eau, un canal à petit gabarit, appelé "la Rigole", fut construit pour le relier à l’Etang de Goule (commune de Valigny) qui avait la même finalité. Pirot est aujourd'hui destiné à la pêche et aux activités de baignade (en été), une baignade surveillée est aménagée en Juillet et en Août. Il présente, avec les ruisseaux qui l’alimentent, un intérêt floristique et faunistique certain.

 

*1faune aviaire, ensemble d’oiseaux ou d’espèces d’oiseau d’un milieu spécifique.
*2. l'ordre des chiroptères regroupe des mammifères volants, communément appelés chauve-souris.
*3
. espèces contribuant à la bonne décomposition du bois et à la production de l'humus forestier, durant une étape de leur cycle de développement (stade larvaire le plus souvent).

 

■ Visite(s) conseillée(s) près de la forêt de Tronçais


• Les fontaines de la forêt de Tronçais --► Voir le Musée Richard de Bas à Ambert (Puy-de-Dôme)

Source : Office National des Forêts
 

           01.12.2015

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...

Retour  |  Accueil  |  Haut de page