Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux

Google plusFacebookFacebook

 

 

Zoom au survol de l'image

ÉGLISE SAINT-MARTIN
Coulandon (Allier)

10, Place du Bourg
03000 - Coulandon
 

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

L'église est ouverte toute l'année sur rendez-vous.
Visite libre avec document et panneau d'information
Renseignements 04 70 44 50 09

 

Zoom au survol des images

■ Située en plein cœur du pays des Bourbons, dans le triangle touristique formé par Moulins, Souvigny et Saint-Menoux, l’église Saint-Martin de Coulandon complète le panel des monuments historiques et constitue une étape incontournable du Circuit des Bourbons. Sa construction en grès de Coulandon a commencé à la fin du XIème siècle, dernière période romane bourbonnaise.

Cet édifice composite a connu de multiples remaniements. La nef sans bas-côtés a été construite postérieurement, à la fin du XIIème siècle. Voûtée en berceau, elle comporte quatre travées aboutissant à un transept saillant supportant une tour-clocher et à une abside en cul-de-four édifiée lors des travaux de restauration de 1871. Le clocher carré du XVIIème siècle, élevé sur le chœur, a été couronné d’une toiture en pavillon exécutée en 1608, suivant l’inscription gravée sur le coq girouette faîtier en fer forgé. Le porche, datant du XVème siècle, ajouté à la façade occidentale, est appelé "caquetouer" en dialecte bourbonnais, où on peut bavarder à l’abri.

L’église de Coulandon renferme dans deux de ses étroites fenêtres romanes, deux petits vitraux représentant Saint-Martin, évêque, patron de l’église. Datant du XIIIème siècle, ce sont les plus anciens vitraux du Bourbonnais (classés Monument Historique le 26 septembre 1903). La valeur architecturale et l’intérêt historique de l’édifice ont motivé sa protection par classement au titre des Monuments Historiques le 4 septembre 1913.

Deux vitraux du XIIIème siècle représentent un évêque mitré, tenant une crosse et bénissant : il s'agit vraisemblablement de Saint-Martin.

VIERGE EN MAJESTÉ

XIIème - XIIIème siècle - Bois marouflé et peint (H. : 77 cm) - Évêché de Moulins
Cette statut de la Vierge est caractéristique des représentations de la Vierge en majesté qui se développent au cours du XIIème siècle en Bourbonnais, Auvergne et Rouergue. Assise dans une posture hiératique sur une cathèdre, Marie fait offrande de l'Enfant Jésus.
La rigidité des traits, des plus des vêtements et des attitudes, de même que la représentation de l'Enfant sous la forme d'un adulte en traille réduite renvoient indubitablement à l'époque romane ou au début de la période gothique.
L'insistance est mise traditionnellement sur la souveraineté du Christ et par extension sur celle de sa mère. Outre les caractéristiques formelles des compositions, la fin du Moyen Age développera davantage l'image souffrante de la vie du Christ, privilégiant les Vierges de pitié aux Vierges en majesté...

Un certain nombre de statues sont visibles dans l'église : Saint Martin (en bois doré du XIIIème siècle), Sacré Coeur, Sainte Marie, Notre Dame des prisonniers, Saint Joseph, Saint Pierre, Saint Paul, Sainte Jeanne d'Arc, Sainte Bernadette, Saint Roch, Saint Antoine de Padoue.

LE COQ GIROUETTE

1608 - Fer Forgé

Du point de vue religieux, le coq est signalé comme attribut de l'apôtre Saint Pierre et de Saint Vit. Concernant Saint Pierre, il s'agit du rappel du triple reniement commis avant le chant de l'animal.  Le coq du clocher de Coulandon porte diverses mentions de réinstallation à la suite de chutes provoquées par des vents violents, en 1715, 1763 et 1923.

21 Juin 2014

A l'occasion de la rénovation du clocher de l'église Saint-Martin de Coulandon, un nouveau coq a été installé. L'ancien coq, datant de 1608, trop abîmé, ne pouvait supporter les nouvelles normes. La réalisation de ce nouveau coq a été effectuée par M. René André, artisan sur la commune.

ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Parking autocar,
• Visites individuelles et groupes libres.

  Édifice classé au titre des monuments historiques en 1903.

 

           09.06.2017

___

Pour votre séjour dans le département de l'Allier, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...