Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image

ÉGLISE PAROISSIALE NOTRE-DAME
Châtel-Montagne (Allier)

Place de l'Église
03250 - Châtel Montagne
 

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

Visite guidée ou libre avec document.
Ouverte toute l'année de 9h 18h en été (visites guidées sur R.V).
Contact :
04 70 59 37 89

 

▼ Zoom au survol des images ▼

■ Superbe exemple roman auvergnat construit en granit du pays, cette église présente une nef et des bas-côtés étroits du début du XIIème siècle, tandis que son déambulatoire, les chapelles rayonnantes, son porche à deux étages datent de la fin de ce même siècle. Elle possède également des chapiteaux historiés et des traces de peinture murale dans la tribune, datés des XIIème et XIIIème siècles.

C'est en 1082 que Dalmace, seigneur de Châtel Montagne, et sa femme Étiennette, confièrent à Cluny une église dédiée à la Vierge Marie afin d'y fonder un prieuré. La donation fut confirmée en 1095 par le Pape Urbain II. L'établissement n'accueillit jamais plus de cinq moines. Dès le XIVème siècle, les bâtiments tombèrent en ruine. L'église actuelle, sous le vocable de Notre-Dame, fut remaniée au fil des siècles, mais les restaurateurs du XIXème siècle lui rendirent son aspect initial.

Son clocher carré à deux étages est, quant à lui, du XIIIème siècle. A pied, l'accès par le Chemin aux Dames offre une vue intéressante sur l'édifice qui est l'une des églises romanes les plus réputées du Bourbonnais.

HISTOIRE

L'église de la Vierge-Marie de Châtel-Montagne fut donnée par Dalmas de Châtel-Montagne vers 1081-1088 à l'abbaye de Cluny. Une copie de l'acte de donation indique la date de fondation du prieuré au 2 mai 1082. Cette donation fut contestée par deux frères de Dalmace. Mais cela n'empêcha pas le pape Urbain II de confirmer la possession du prieuré par l'abbaye de Cluny le 16 mars 1095. Cette donation concernait également la chapelle castrale, ainsi que des biens importants : la donation fut conséquente et permit la mise en place d'une petite communauté.
Un acte du 21 septembre 1131, Aimery, évêque de Clermont, donne son accord à Pierre le Vénérable, abbé de Cluny, reconnaissant au prieur de Châtel-Montagne de nommer à la cure d'Arfeuilles. Le prieuré était installé pour trois ou quatre moines (ce qui fut attesté en 1270, 1295, et 1354). En 1331, le prieuré passa dans la mense de celui du prieuré féminin Laveine près de Maringues (Puy-de-Dôme), le XIVème siècle marquant le repli des petits établissements.

Les visiteurs clunisiens signalèrent que les bâtiments conventuels étaient en mauvais état en 1354, 1386 et 1417. En 1501, le prieuré de Laveine fut réformé par l'abbé de Cluny Jacques d'Amboise. Le prieur céda alors tous ses droits à la prieure Gabrielle de Polignac pour gérer le temporel du prieuré. Il y avait encore des moines au prieuré de Châtel-Montagne en 1679. On ne sait pas très bien dans quelles circonstances ils quittèrent le prieuré. Quand des moines étaient présents dans le prieuré, ils célébraient la messe sur le maître-autel situé dans l'abside. Les messes de la paroisse se faisaient sur le maître-autel consacré à Saint-Genest placé à l'est de la nef. Quand ils quittèrent le prieuré, les offices de la paroisse furent alors transférés sur le maître-autel de l'abside. L'autel consacré à saint Genest fut détruit entre 1698 et 1702.

• ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Parking autocars

• ACTIVITÉS

• Concerts

• LANGUE(s) PARLÉ(s)


 Classé à l'Inventaire des Monuments Historiques, Roman

 

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...