Réseaux sociaux Google plus Facebook Facebook Facebook

Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

 

Zoom au survol de l'image
 

ÉGLISE SAINT-GEORGES
Chassenard (Allier)

Rue du Centre
03510 - Chassenard
 

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

Du 01/01/2014 au 31/12/2014
Pour la visite intérieure, clés à retirer en mairie sur rendez-vous
de 9h à 12h et de 14h à 17h

 
Zoom au survol des images

■ Construite au XIIème siècle, l'église Saint-Georges fut transformée au XXème siècle : destruction de l'abside romane, désorientation et agrandissement par la construction d'un transept et d'un chœur néo-romans ISMH. La nef romane est classée MH. Le portail roman sculpté (MH), découvert en 2000, représente le Christ en majesté entouré des symboles des Évangélistes. Il vient d'être restauré ainsi que l'ensemble de l'édifice.

La construction de l'église actuelle remonte probablement, pour ses parties les plus anciennes, au début de la seconde moitié du XIIème siècle, soit plus de 150 ans après la création de la paroisse.

Le 24 octobre 2000, un tympan fut découvert, caché derrière une mince muraille. Il a pour thème l'Apocalypse. L'église Saint-Georges est classée à l'inventaire des monuments historiques; les parties romanes (portail du sud et la nef) sont elles aussi classées monuments historiques.

Lors de travaux en 2000, le tympan roman de la porte sud a été mis au jour.
Le Christ en gloire (inscrit dans une mandorle, bénissant de la main droite, tenant les Évangiles de l'autre, assis sur un trône) est entouré du tétramorphe, symboles des quatre évangélistes : lion de saint Marc, aigle de saint Jean, taureau de saint Luc, ange de saint Matthieu. Deux anges soutiennent la partie supérieure de la mandorle. Sous le tympan subsiste une petite partie du linteau présentant une adoration des mages. Chassenard appartient au Brionnais et cette représentation s'inscrit dans la lignée des tympans sculptés nombreux dans cette zone géographique.

HISTOIRE

Sous l'ancien Régime, il y avait deux paroisses sur le site actuel de la commune de Chassenard. Ces deux paroisses dépendaient de l'archiprêtré de Pierrefitte sur Loire et du Diocèse d'Autun; des Bailliages et Recettes de Semur en Brionnais et Charolles et, pour quelques lieux, du Brionnais.
L'église faisait partie de l'ancien diocèse d'Autun. L'édifice a été totalement remanié au début du XXème siècle.

• ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Parking autocar,
• Visites individuelles libres et groupes libres.

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...