Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

 

Zoom au survol de l'image
 



ÉGLISE DE LA SAINTE-TRINITÉ
Autry Issards (Allier)

Le Bourg
03210 - Autry-Issards

(Intersection D134 --► chemin de l'Ancienne Cure)
 

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

L'église est ouverte toute l'année (de 8h00 à 20h00)
Contact 04 70 43 61 94

 

▼ Zoom au survol des images ▼

     

■ L'église de la Sainte-Trinité est une remarquable église de style roman bourguignon dont l'essentiel remonte au début du XIIème siècle avec magnifique portail occidental à pilastre cannelés, un linteau en bâtière d'influence auvergnate et tympan sculpté et clocher. L'héritage du haut Moyen-âge (édifice long et bas ; utilisation répétée du linteau en bâtière) et les influences décoratives clunisiennes (pilastres cannelés notamment) s'y conjuguent.

Le décor du portail (pilastres cannelés et rinceaux enchevêtrés) rappelle fortement certains éléments décoratifs de l'importante abbatiale de Chézal-Benoît, Cher, construite dans la première moitié du XIIème siècle. Le clocher surmonté de sa flèche de pierre est un des plus hauts du département. Le tympan présente deux anges qui soutiennent une mandorle où trônait auparavant un christ en gloire que l'on retrouve dans l'église voisine de Meillers. Ils sont entourés d'arcades où sont pendues des lampes

Elle présente des chapiteaux  historiés et ornés de rinceaux et d'oiseaux .Le clocher carré est surmonté d'une très belle flèche octogonale en pierre, une des plus réputées du Bourbonnais. À l'intérieur, "Descente de croix" : peinture sur bois, fin du XVème siècle, de l'école flamande.

• HISTOIRE

Au Xème siècle, le territoire de la commune appartenait à la viguerie de Bourbon, et relevait de l'archevêché de Bourges. Au cours du XIème siècle, ce territoire se sépara de la paroisse de Bourbon et prit le nom d'Autriacum, qui signifie habitation d'Autrius, propriétaire en ce lieu d'une villa importante. Il y avait sans doute à cette époque une église privée au sein de cette communauté humaine, autour de laquelle se forma un embryon de paroisse.

Progressivement dans ce XIème siècle, les églises privées disparurent pour être remises au diocèse. Après avoir reçu celle d'Autriacum, l'évêque de Bourges la confia aux moines du Montet qui fondèrent alors une nouvelle église sous le vocable de la Sainte-Trinité. Cette fondation intervint à la fin du XIème siècle ou au tout début du XIIème. De cette première époque restent le chœur de l'église actuelle (restauré en 1868) et la chapelle sud dédiée à la Sainte-Vierge.
Dans la seconde moitié du XIIe siècle, l'église fut agrandie par la nef actuelle précédée de son portail, et la tour du clocher fut élevée. Sa flèche en pierre date soit de cette époque soit du tout début du XIIIe siècle ; elle est la plus élevée de la région après celle d'Ygrande.

ARCHITECTURE & ORNEMENTATION

La nef unique se prolonge par un transept et se termine par une abside encadrée de deux absidioles. Une haute flèche de pierre dressée sur le clocher, datant de la fin du XVe siècle, domine le petit édifice rural. Proche de Souvigny, l'église présente des influences de l'art bourguignon : grandes arcades brisées, nef en berceau brisé, pilastres cannelés à chapiteaux corinthiens.
On retrouve cette influence bourguignonne, issue de l'Antiquité, à l'extérieur dans le décor du portail particulièrement soigné ; des pilastres cannelés supportent l'avant-corps. Le linteau est en bâtière. Deux archanges, "Micael" et "Rafael" tiennent une mandorle vide inscrite sous un arc en mitre; ils sont placés au centre d'une arcature en plein cintre sous laquelle pendent des lampes. Des inscriptions latines complètent les images : "penas reddo malis premia dono bonis" (j'inflige les châtiments à ceux qui ont fait le mal et je donne les récompenses à ceux qui ont fait le bien) et "cuncta deus feci homo factus cuncta refeci" (Dieu a créé toutes choses et a parachevé son œuvre en se faisant homme). Le sculpteur a posé sa signature : Natalis me fe(cit) (Noël m'a fait).

ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Parking autocar,
• Visites individuelles et groupes libres.

VISITES

Visite libre avec document.

Édifice classé au titre des monuments historiques en 1927.

 

Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville d'Autry Issards


Le Château d'Issards  --► Voir Le Château Dauphin à Pontgibaud (Puy-de-Dôme)

           25.01.2017

 

___

Pour votre séjour dans le département de l'Allier, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...