Réseaux sociaux Google plus Facebook Facebook Facebook

Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

 

ARSÈNE LACARRIÈRE-LATOUR
1778 - 1837

L'architecte de La Nouvelle Orléans

___

Arsène Lacarrière-Latour


■ Arsène Lacarrière-Latour, né à Aurillac en 1778, fut un célèbre architecte français. Il effectua l'essentiel de sa carrière aux Amériques et servit comme ingénieur du génie au cours de la Guerre d'Indépendance.

Fils du Lieutenant Général Guillaume de Lacarrière de la Tour de Falhiès, il était issu d'une famille de magistrats. Il épousa, à Aurillac, Marie-Caroline de Montal, dont il eut deux enfants.

Après des études à l'Académie royale d'architecture à Paris, Arsène Lacarrière-Latour s'embarqua pour la partie française de l'île de Saint-Domingue (Haïti) afin de s'occuper de propriétés familiales. À partir de 1791, le pays fut en proie à de violents combats suite au soulèvement des esclaves qui se transforma en révolution. Bonaparte décida alors d'envoyer une expédition armée pour reprendre le contrôle de l'île. Arsène Lacarrière-Latour fut nommé officier du génie.

Après la défaite de l'armée française commandée par Donatien-Marie-Joseph de Rochambeau (fils du maréchal de France, le héros de l'indépendance américaine) il rejoignit les États-Unis, d'abord à New York en 1804, où il se lia avec Edward Livingston, homme politique américain, et frère du diplomate Robert Livingston, signataire à Paris du traité de cession de la Louisiane.

Architecte important à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane (où il accompagna Livingston), il fut aussi, en 1810, l'urbaniste fondateur de la ville de Bâton-Rouge, future capitale de l'État. Il participa à la deuxième guerre d'indépendance des États-Unis aux côtés du général Andrew Jackson, comme ingénieur principal (1814-1815). Il publia, en 1816, des mémoires de guerre qui font encore référence.

Devenu le major Latour, il retrouva à Philadelphie, dans l'entourage des exilés français de l'Empire réunis autour de Joseph Bonaparte, le général Charles Lallemand qu'il avait bien connu à Haïti. Ensemble ils échafaudèrent le projet de la colonie du Champ d'Asile, au Texas. Les conseils de Lacarrière-Latour ne furent pas suivis par Lallemand, et ce fut l'échec en 1818. Leur amitié dura cependant jusqu'à la mort de Latour. L'architecte rencontra trois présidents des États-Unis (James Madison, James Monroe et Andrew Jackson) mais aussi les fameux flibustiers, les frères Lafitte. Il organisa, avec Jean Lafitte et des indépendantistes mexicains, de mystérieuses missions vers l'ouest, sans qu'on sache si c'était pour le compte du président américain Monroe ou bien pour celui de l'ambassadeur d'Espagne Luis de Onis. Faisant partie des "hommes des Lumières", Latour apparut comme un personnage aux évolutions complexes.

Il fut, à partir de 1817, architecte à La Havane et conseiller des autorités espagnoles à Cuba. Ses importants rapports, remarquables et visionnaires, parvinrent au roi Ferdinand VII d'Espagne.
Revenu en France après 1830, il y retrouva ses enfants et son ami Charles Lallemand, devenu pair de France et gouverneur de la Corse.

Il mourut en 1837 dans sa province natale, à Saint-Mamet-la-Salvetat, dans le Cantal.

Pour votre séjour en France et partout dans le monde, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...

 

Hébergements à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)Pour votre séjour en Auvergne,
Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...

Hôtels, maisons et chambres d'hôtes, gîtes, résidences, campings.

Retour  |  Index Dates et personnalités  |  Accueil  |  Haut de page